Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 12:26

Après une (longue) escale à Hanoi, car il n'y a pas de vol intercontinental direct pour ce petit pays de 6 millions d'habitants, Vietnam Airlines nous a déposé directement à Luang Prabang, aux bord du Mekong, qui se révèle la colonne vertébrale du Laos, le traversant du Nord au Sud, toute l'activité humaine et économique s'étant développée autour de lui.

C'est la raison pour laquelle nos impressions de voyage portent ce titre... il sera le fil conducteur de notre voyage...

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Notre première ballade au soleil couchant sur les quais de Luang Prabang sera pour lui ..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Et les longs bateaux à fond plats resteront pour nous l'image de ce pays d'un autre temps qui commence juste a utiliser des routes toutes neuves construites par les chinois et les vietnamiens, en remplacement du transport fluvial sur le Mekong qui était il y a peu l'unique voie commerciale..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

On découvre vite l'ambiance tranquille des rues du centre, au bord du Mekong, ou on ne verra que peu de voitures dans cette zone protégée par l'UNESCO...

On découvre vite en fait que tout sera tranquille ici..dans l'ambiance sereine, pudique et souriante de la population laotienne

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Un peu plus loin, la rivière Nam Khan, qui vient former son confluent avec le Mékong pour délimiter le centre historique..

Plus étroite et (contrairement au puissant Mékong) traversable, par de petits ponts en bois fragiles, emportés par la première crue de la saison des pluies, puis reconstruits l'année suivante..

Notre coup de coeur à Luang prabang, la ballade sur les quais de la Nam Khan le soir , moins touristique, avec ses petites gargottes ou déguster la cuisine locale au crépuscule..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Les transports en commun typiques de l'Asie du Sud-Est, les Tuks tuks que nous avions découverts exportés à Mada...qui rivalisent ici de couleurs vives pour attirer le client..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Et partout, les deux roues, non pas symbole viril et bruyant comme chez nous, mais le moyen de transport à la portée de toutes les bourses sagement utilisé en famille à vitesse prudente..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Luang Prabang, ancienne capitale du royaume de Laos, ville de spiritualité, est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité, et son nom fait référence à la statue sacrée du royaume du Laos, un Bouddha en or fin, qui est toujours conservé dans ce temple de la ville à coté du palais royal (Prabang signifie statue sacrée..)

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Les temples bouddhistes...l'esprit de la ville..

Autant vous dire...si vous etes allergiques au bouddhisme, peut- être serait il bon d'envisager une autre destination..

Si, comme nous, vous êtes.. disons.. sympathisants...alors cet endroit est magique...

Le Wat Xieng Thong, (Wat est le nom pour temple...) avec son élégance raffinée..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Et les nombreux petits sanctuaires annexes...ornés de somptueux bas-reliefs..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Comme souvent les bas reliefs se révèlent fascinants dans les détails..ou l'on voit que tout n'est pas si prude que l'on pourrait le penser chez les artistes bouddhistes..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Des dragons répondent à d'autres dragons en de savantes arabesques de toitures..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Et bien sur à l'intérieur des sanctuaires, d'innombrables représentations de Bouddha à qui venir offrir ses prières et ses dévotions..

Tiens..à cette occasion, une minute culturelle :

Saviez vous qu'il existe deux courants de pensée principaux dans le bouddhisme ?

Le courant le plus connu en occident est une vie entière de spiritualité guidée par des maitres spirituels qui n'est pas accessible au plus grand nombre, avec toute une vie consacrée à cette démarche en tant que moine bouddhiste..c'est le courant Tibétain par exemple..Ca s'appelle le "Grand Véhicule", à comprendre comme moyen de voyage vers l'élévation proposée par le Bouddha.

Et bien, ici, au Laos, comme dans toute l'Asie du Sud Est (sauf au Vietnam pour être précis) il s'agit du "Petit Véhicule" moins élitiste, ou chacun, une fois instruit des préceptes par une période monastique prétend à accéder à la récompense promise, le Nirvana, par une vie passée à faire le bien en ayant compris qu'il y a plus de gratification à aider les autres qu'à une recherche personnelle et vide de sens des biens matériels..

Ainsi chacun peut faire des séjours dans un monastère, comme une retraite spirituelle, ou même y rester plusieurs années puis retourner ensuite à la vie civile, se marier, etc..

Dès lors, il est moins stressant de voir des enfants moines qui ne sont pas promis à une vie en dehors du monde dès leur plus jeune âge comme au Tibet, mais a contraire à une éducation que ne leur aurait peut être pas permis leur naissance dans une famille pauvre..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Les moines...ils sont partout personnages centraux de la société laotienne..

les voila sur cette photo qui m'a amusé, en pleine élévation, réparant le toit de leur monastère !

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

On propose aux touristes qui acceptent de se lever avant le soleil, d'assister à une cérémonie caractéristique de la société laotienne, l'aumône des moines ( le Tak Bat).

Les moines ne possèdent rien (sauf 8 objets de première nécessité) et leur nourriture depend de la générosité de la population qui tous les matins se rassemble avant de commencer sa journée sur les trottoirs au pied des monastères et distribue leur nourriture du jour aux moines..qui cheminent en une longue file colorée qui s'éclaire au lever du jour..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

L'interaction avec la société ne s'arrête pas là, puisque Bouddha enseigne l'aumône aux plus pauvres et les moines redonnent le trop plein de nourriture aux nécessiteux venus les attendre un peu plus loin sur le trottoir, témoignant d'une tradition d'entraide qu'ils aident à garder vivante

Et cette petite fille pauvre les remercie avant de partir ensuite avec un récipient de riz destiné à sa famille..

Tradition émouvante et, malheureusement pour elle, photogénique, qui cristallise les méfaits du tourisme de masse, puisque c'est en train de devenir une attraction perturbée par les flashs des appareils photos se postant à quelques cms pour mieux voir...

Situation qui perturbe les moines et fait discuter du maintien ou non de cette tradition en train d'être dévoyée..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

On voit en effet les touristes thailandais venus par autocars entiers singer la tradition avec un panier de riz préparé par leur Tour opérateur et se prenant en photo avec leur tablette en train de faire l'aumône aux moines qui commencent à trouver que l'on se croirait un peu au parc d'attraction, plutot que dans une action spirituelle..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Reste une petite fille dont le panier est vide au lever du soleil...et qui repartira avec un repas pour sa famille...

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Reste ensuite après s'être pénétré de cette ambiance à chercher l'élévation en grimpant vers le mont Phousi, qui domine la ville...avec ses surprises qui vous y attendent..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Un panorama serein sur les montagnes qui dominent Luang Prabang

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Un bouddha caché dans la végétation au sommet de la ville..

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Une discussion avec un moine qui vous enseigne à réfléchir sur la vanité des choses..(avec un auditoire..visiblement sous le charme!)

Au fil du Mekong (2) : La cité du Bouddha d'or..

Et pour finir, cette image d'un moine non exclu du monde, mais faisant partie du paysage ordinaire d'une ruelle de la ville..

Image qui imprègne le quotidien d'un peu d'élévation au dessus d'un matérialisme dont Luang Prabang éclaire la vanité..

Allez, à plus..

(Oh pardon..Pop Kan Mai !)

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Laos
commenter cet article

commentaires