Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après unanatahiti, voici omalareunion : les nouvelles aventures des quinquas sous les tropiques...

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Il y aurait beaucoup à dire après ces évènements bruxellois... mais il faut que ce blog assume sa raison d'être qui est que les gens viennent ici pour une bouffée d'ailleurs... (ce que recherche bien sur aussi l'auteur de ces lignes !)

Comme le dit, dans "la Libre Belgique", une très émouvante lettre ouverte d'un père à son futur fils qui lui exprime ses doutes sur le monde qu'il va lui offrir..

Lettre  qui traduit  bien la souffrance de gens de notre âge, qui rêvaient pour leurs enfants d'un monde en paix.. alors que l'Europe qui a cru pouvoir afficher sa superbe et rester à distance du reste du monde.. est rattrapée par la réalité...

Après avoir exprimé son désarroi  que  son fils naisse dans un tel monde et exprimé qu'il lui faudra "parfois te mentir un petit peu pour t'apprendre à aimer cette vie", ce papa conclue : "Aujourd'hui j'ai réalisé que je passerai dorénavant ma vie à te faire aimer la terre, les arbres, les fleurs, le soleil, mais aussi les nuages, le vent et la pluie.."

Et c'est un peu ce que veut faire le blog aujourd'hui....

Or donc, apres la découverte des montagnes du pays Shan, il nous fallait revenir à Mandalay et nous avons eu la bonne idée de le faire par le train..

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Un tel trajet se fait dans une ambiance délicieusement désuète, à commencer par les 3 heures de retard "règlementaires"... les arrière trains occidentaux se voyant chaudement recommander la Upper Class pour éviter les sièges en bois du train cahotant et aux suspensions ... à la retraite !

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

A la vitesse ou il va, le train est une fenêtre ouverte sur la campagne birmane et la vie au Myanmar..

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

On voit défiler les paysages montagneux et leur brumeuse ambiance asiatique.

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Les rizières au décor exotique, tapies entre les collines.

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Les travaux des champs...

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

La toilette, toujours aux heures chaudes, parce qu'en montagne en hiver..   brrrr... !

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Pour donner une petite décharge d'adrénaline aux voyageurs, la voie ferrée traverse une vallée de 300 m de profondeur sur le viaduc de Goktiek ..

Et, vu du train qui passe dessus..c'est impressionnant, d'autant qu'il ne se presse pas particulièrement et qu'on reste donc de longues minutes sur le viaduc avec le vide de chaque coté !

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Comme c'est bien organisé (!) on traverse le viaduc au coucher de soleil et on peut voir sur la muraille opposée..  l'ombre du train suspendue au dessus du vide...

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Avant de revenir à Mandalay, on fait étape à Pyin u Lwin (prononcer ... Pillline iou Lin),  petite ville de garnison sans point d'intérêt notable... hormis un endroit charmant : le parc botanique de Kandawgyi qui peut, parait il, être bondé le week end  mais nous a offert en semaine une visite zen et silencieuse avec une belle lumière d'hiver.

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Tout y dégage une ambiance sereine et contemplative...

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Et j'espère vous laisser pour finir, avec la sensation de légèreté et d'apaisement que nous y avons ressenti...

Pyan do mai !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article