Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 07:43

Un voyage éclair pour un congrès de gastro à Amsterdam est quelque chose de psychologiquement compliqué....

Déja parce que se télescopent les images d'un séjour précédent il y a 20 ans avec Marianne ..et que cette fois..

Elle n'est pas là...

Et puis, si le congrès est passionnant ce qui fait qu'on y est assidu..

et si pour des raisons techniques, on ne peut pas rester 1 ou 2 jours de plus...

Et bien, il ne reste qu'une balade de 3 heures pour partir au fil des canaux s'imprégner de l'atmosphère si particulière de cette ville et vous en proposer une esquisse tragiquement réductrice, tant il y a à voir !

Un printemps à Amsterdam...

C'est une ville ou la voiture est reléguée à faire de la figuration et donc où tout se fait à pied (ou en vélo bien sur, ils sont bien plus nombreux que les voitures!)

Si l'on a la chance d'y etre un jour de semaine hors vacances scolaires, cette ville pourtant hypertouristique se révèle en fait intimiste et vous offre ses canaux et leur ambiance d'un autre siècle comme un cadeau rien que pour vous...

Un printemps à Amsterdam...

Les façades multicolores des maisons aux fenêtres sans volets dégagent une poésie immuable avec l'impression rare que rien n'a changé en 20 ans.. et la sensation pour un instant que peut-être... vous êtes toujours le même que la première fois que vous y êtes venu...

(cherchez une autre ville qui vous laisse cette impression !)

Les façades dégagent avec leurs maisons de guinguois une impression baroque qui, je ne sais comment dire.. est humaine par rapport à toutes ces villes impeccables ou tout est bien trop régulier, droit et lisse...

Un printemps à Amsterdam...

La comparaison ultra rabachée avec Venise revient s'imposer à chaque nouveau pont révélant un autre petit canal secret, même s'il n'y a pas cette ambiance mélancolique de fin d'un monde propre à Venise mais plutot un hymne à un confort bourgeois et humaniste à la fois...

Un printemps à Amsterdam...

Chaque boutique vendant souvent des produits de bric et broc ou chaque vieux café semble sorti d'une autre époque et on se dit qu'en 2016, la bohème de l'ami Charles ....

Ca serait peut-être plus à Amsterdam qu'à Paris..

En moins d'une demi-journée, un choix muséologique cornélien est à faire entre le génie de Van Gogh et la magie de la lumière des maitres flamands...

J'ai choisi le Rijkmuseum parce que encore 20 ans après ma première visite je n'ai jamais oublié le choc que m'a procuré la peinture de Rembrandt...

Un printemps à Amsterdam...

.

Alors.... un humble hommage au maitre de la lumière et à son art tout a fait extraordinaire de peindre...l'âme des gens,

Comme si on lisait en eux ...

Ainsi en est-il dans cet autoportait de lui, vieillissant , génie marqué comme tout un chacun par les épreuves de la vie

Et puis, au bord d'un canal, il y a la rencontre avec elle...

Anne Franck....

Un printemps à Amsterdam...

En visitant sa maison, on ressort saisi par sa troublante prophétie d'ado assassinée :

" Je ferai entendre ma voix au monde entier

et j'oeuvrerai pour l'humanité"

Au dela des clichés des Coffee shops et du quartier rouge...

Amsterdam... une ville qui touche en plein coeur !

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans tourisme scientifique...
commenter cet article

commentaires