Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 01:01

"Je marche..je rêve dans Vienne...

Sur trois temps de valse lointaine,

ils semble que les ombres...

tournent et se confondent..."

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

D'emblée, le congrès européen de gastro se place dans une ambiance particulière cette année avec cette chanson de Barbara qui est en boucle dans ma tête depuis si longtemps..

et Marianne, qui de façon tout à fait exceptionnelle lorsque j'ai parlé d'aller à l'UEG Week :

"Quoi ? le congrès  est à Vienne ?

Eh bien, ça sera avec moi !"

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Et nous voici donc,  après que j'ai consacré les 2 jours à la gastro pendant que Marianne commençait les visites)  à nous plonger dans cette ville qui est un peu la mémoire de l'Europe

Ville, qui dans la grande époque impériale ou elle dominait l'Europe, puis dans la période d'effervescence intellectuelle et artistique précédent la chute de l'empire au début du 20 ° , symbolise le meilleur et le pire de  la civilisation européenne..

Un sommet culturel et artistique.. mais aussi les démons de l'autoritarisme guerrier et de l'antisémitisme...

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Pas trop fans des fastes impériaux... on a délaissé les palais et le culte des impératrices au destin tragique (en 2 jours il faut faire des choix!), et on a marché dans la vieille ville hiératique et nostalgique...

.

.

Au fil des échoppes d'une autre époque, comme ici le coiffeur..

.

ou des passages couverts qui ne manquent jamais de vous emmener vers un coin ou étancher sa soif ou une envie de sucrerie..

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Les cafés de Vienne, véritables lieux de vie ici (on y boit peu d'alcool et on y vient pour se rencontrer et refaire le monde..)

A tel point que... symboles de la vie artistique et culturelle brassée par tous ceux qui les ont fréquentés..ils sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco ! 

(si, si, je ne vous charrie pas.. la classe au dessus du troquet du coin chez nous, il faut le reconnaitre !)

Oui, on a marché...

Mais surtout on est allé écumer les musées et retrouver  notre culture européenne un peu délaissée depuis ces années de voyage..et on a fait des rencontres saisissantes...

Le Kunsthistoriches Museum...

(Quoi ? pas à l'aise en allemand ? Bon OK : le Musée de L'histoire de l'Art)

Un peu le Louvre local, ou parmi le panorama d'histoire de la peinture, une place énorme est faite aux maitres flamands qui me fascinent...

Pourquoi la peinture flamande ?

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Et bien si on regarde cette carte de l'empire dans sa grande époque, on s'aperçoit que l'espagne et la région flamande ..étaient partie intégrante des l'empire des Habsbourg..

Amateurs d'art..ils ont "rapatriés"  un grand nombre d'oeuvres de ces deux pays.. et c'est parti pour les Bruegel, Rembrantd et autres Van Dyck...

Et, puisqu'il faut choisir pour un court article de blog..

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Le si rare et extraordinaire Vermeer dont chaque tableau nous apprend à regarder le monde avec une lumière qui n'appartient qu'à lui..

Plus loin.. moins pompeux et plus intimiste mais également saisissant...

.

Le 19 Berg Gasse...un endroit mythique...

Ah bon ? Ca ne vous dit rien ?

Pourtant c'est ici que s'est effectuée une révolution qui a changé le monde (et pacifiquement pour une fois!)

.

Ca y est,  vous y etes ?

L'endroit ou les rêves sont devenus les clefs du monde de l'esprit...

 

 

Visite émouvante du petit cabinet de consultation dans un immeuble bourgeois banal ou le Dr FREUD a passé 20 ans pour élaborer sa théorie de l'inconscient ( avant de fuir de justesse avec sa famille l'antisémitisme nazi..)

Plus loin.. le Leopold Museum autre lieu mémorable  consacré à la grande époque de la peinture autrichienne (fin 19°/début 20° siècle) ou le tourbillon novateur viennois a fleuri parallèlement au déclin de l'Empire et s'est éteint avec lui en 1918 ..

Etonnante collection puisqu'elle était privée , le Dr Leopold étant un ophtalmo de Vienne (mort seulement récemment en 2010) amateur d'art ... et qui avait les moyens visiblement  (apparemment l'ophtalmo ça rapportait à vienne en 1950!)  pour accumuler 5000 oeuvres dont il a fait dont à l'état qui en a fait ensuite ce musée.

Et là, Marianne et moi avons été bouleversés en rencontrant un artiste hors normes..

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

C'est le lieu où voir la plus grande collection au monde des oeuvres d'Egon Schiele.. et de découvrir en parallèle sa vie et ses tourments en même temps que sa peinture..

Ce n'est pas anodin de mettre cette oeuvre après un mot préalable  sur l'inconscient..

Jamais un artiste  ne m'avait donné la sensation de plonger à ce point dans les abîmes  de ses démons ( lui sur la biographie duquel plane l'ombre de l'inceste et de la pédophilie..) , non pas seulement par ses dessins érotiques célèbres..mais surtout par ses autoportaits saisissants par cette image torturée de lui qu'il voit dans le miroir ..

 

Egon Schiele.. une découverte qui laisse des traces... celle d'un artiste qui va voir en l'homme ce que nous ne voulons pas voir...

Puis, après cette noirceur.. un moment d'élévation..

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Une soirée au StaatsOper, l'opéra de Vienne.. pour encore partir vers des émotions fortes...

 

Je ne vais pas faire l'amateur d'opéra.. je n'y suis allé qu'une fois à Avignon, il y a 20 ans...autant dire que je suis vierge dans ce domaine..

Et bien, c'est justement pour ça, en tant que novice,  que je vous engage à faire comme moi un jour.. Aller à la découverte de la musique d'opéra, mais sur scène car ce n'est pas que de la musique..c'est un spectacle

Et au mieux  dans un  opéra de renom où se produisent des artistes d'exception.....et là...  vous saurez vraiment si ça vous retourne ou non..

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

OK , le décor est ..classe.. et on peut  visiter seulement  le StaatsOper de jour...

OK aussi pour assister à un opéra, il faut y mettre le prix et ce n'est pas donné...

et OK enfin,  il faut réserver à l'avance sur internet (ne pas se pointer la bouche en coeur le jour même, à moins que d'être un stoicien et prendre les places debout !! )

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Mais l'opéra.. ce n'est pas une salle richement décorée avec des loges luxueuses...ce sont des musiciens qui viennent s'installer dans la corbeille petit à petit..et puis...

 

C'est dur de trouver des mots pour dire l'émotion inconnue ou peut vous emmener la voix humaine..

Une voix de soprano  qui atteint une certaine note.. je ne sais comment dire...ça vous déchire le coeur...

Et le mieux c'est de vous faire entendre un extrait...

C'était donc un opéra de Haendel, Alcina que je ne connaissais pas (ça tombe bien... propice à la découverte totale par rapport aux opéras ultra-connus..)

Nous avons eu la chance, je pense, de rencontrer comme première expérience, une très grande artiste, Myrto Papatanasiu, et c'était ...indescriptible !

J'ai trouvé une vidéo sur You tube d'un spectateur qui a bravé l'interdit et enregistré un passage (contrairement à moi, bien sur!) pour que vous compreniez à quel point ça m'a retourné

Si ça ne vous touche pas..alors OK n'allez jamais à l'opéra..

Moi ça ne me quitte plus maintenant...

 

Et pour finir dans la musique... il est incontournable ici..

Le Musée Mozart, dans une des maisons qu'il a habité quelques années au gré de ses errances financières et artistiques

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Et en sortant à la nuit tombée, dans les rues désertes devant sa maison, son fantôme semble glisser là-bas dans l'ombre d'une ruelle...

Toujours  présent dans l'inconscient de Vienne, où après avoir composé son Requiem dans un dernier souffle et finit comme tout un chacun à la fosse commune,  il a laissé le monde plus riche  parce que sa musique existe..

Vienne .. une ville, vous le voyez,  qui vous remue...et  comme le conclue  Barbara.. qu'il faut voir à deux...

 

"Il est minuit ce soir à Vienne...

Tu vois, je m'abandonne,

Il est si beau l'Automne,

Et j'aimerai le vivre avec toi.."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans tourisme scientifique...
commenter cet article

commentaires