Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2017 2 15 /08 /août /2017 13:59

D'habitude à cette période, on peut s'attendre à trouver sur ce blog des impressions de voyage offertes aux lecteurs par les deux accros aux contrées lointaines.. de retour de leurs vacances...

Mais cette année, vous l'avez appris précédemment, ce sera différent...

Il faudra patienter jusqu'en décembre (ou plutot en janvier pour les articles au retour!) pour un compte-rendu du bout du monde (vraiment le bout, pour le coup!)

Alors, comme décembre est encore loin... pour vous faire patienter, vous qui venez chercher un peu de dépaysement ici...

 

Je vous propose des images 'inedites"  du voyage  2016..

Après le remplacement professionnel à l'hopital et les articles du blog sur le Heiva 2016, il y avait à la clef quelques jours dans l'archipel des Tuamotous, sur l'atoll perdu de Makemo...

Réminiscences....

Toujours penser,  lorsqu'on embarque à bord des petits ATR à hélice d'Air Tahiti, à se mettre près du hublot....

Car le spectacle commence avant l'atterrissage, avec l'image fragile et irréelle de la barrière de corail délimitant une étroite bande cotière culminant au mieux à 2 m d'altitude et cernant l'immense lagon aux eaux turquoises..

Réminiscences....

Une seule piste chemine le long de cette étroite bande de terre par ou rejoindre l'unique pension de l'ile...

Réminiscences....

D'un côté les nuances de bleu du lagon (si propices aux fonds d'écran)  qui dessine des échancrures venant sculpter la bande côtière, les hoas....

Réminiscences....

Et de l'autre côté, le platier de corail.... bien fragile rempart contre le pacifique

Réminiscences....

La pension Teanuanua Beach Pearls, la seule de l'ile, distille  cette sensation de bout du monde dont les Tuamotous ont le secret,

Pourvu que l'on soit apte à se plonger dans une ambiance contemplative car dans un atoll aussi perdu.. il n'y a pas une intense activité touristique !

Réminiscences....

Mais pour ceux qui sont marqués pour toujours par "le bleu qui fait mal aux yeux", la ferme perlière abandonnée replonge le visiteur dans le rêve turquoise qu'il était venu retrouver ...

Réminiscences....

Les palmiers dansent sous le vents des alizés et élèvent le visiteur au dessus des fardeaux qu'il traine d'habitude  avec lui

.

 

La lumière des Tuamotous vous rend, je ne sais pas... limpides...

Réminiscences....

Et le soleil couchant sur le Pacifique laisse chaque soir, cette si précieuse sensation d'être en paix avec les choses...

Ce qui déclenche en vous, longtemps après...

Des réminiscences.....

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article

commentaires