Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après unanatahiti, voici omalareunion : les nouvelles aventures des quinquas sous les tropiques...

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

Quittant Pondichery après 3 jours passés sous son  charme,  nous avons pris la route pour explorer  la campagne du Tamil Nadu.

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

L'Inde du Sud et ses paysages tropicaux (très différente du Nord de ce point de vue semble t'il) avec les paysages de rizières , pour ne pas oublier (même si l'Inde vous transporte dans des endroits qui n'appartiennent qu'à elle), que nous sommes en Asie !

Mais surtout comme je vous l'ai déja dit, la chance a voulu que notre passage coincide avec Pongal, la fête des moissons... Elle dure 4 jours, chacun ayant sa spécificité...  le troisième jour avait attiré notre attention car il est  là pour mettre à l'honneur les vaches dont on connait  le rôle si important  dans la société hindoue, et ce jour là, où l'on fête  leur rôle dans la vie rurale...

Logiquement, c'est plus visible  en campagne que dans les villes !   Du coup, après avoir été "tuyautés" sur les villages qui organisent un évènement pour ça ( ben.. c'est comme chez nous, c'est dans le journal !), en route pour la fête de Pongal dans la campagne du Tamil Nadu !

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

On voit qu'on approche de la destination quand on croise sur la route une famille de villageois ayant soigneusement paré les animaux d'ornements de fête... Ces vaches aux cornes colorées sont dans nos mémoires ainsi que leurs propriétaires, pas peu fiers de nous montrer le résultat !

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

Une fois arrivés au village  : grande parade sur la place centrale ou chacun vient montrer ses bêtes, selon ses moyens... Ici un bel attelage faisant la joie des enfants de la famille

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

Et là, plus simplement un  paysan défilant avec ce qui est sans doutes  sa seule vache, venu peut-être pour faire plaisir à sa petite fille ?

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

Chacun en tout cas est fier et, effectivement , les zébus ont belle  allure !

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

D'autant  que... les spectateurs sont nombreux... et passionnés par le spectacle...

Notre présence était visiblement bienvenue  , seuls occidentaux venus assister à la fête,  dans un village à l'écart des circuits touristiques grâce à l'obligeance de notre chauffeur, et les gens étant heureux de partager cette coutume avec des étrangers ...

Chacun souhaitait être pris en photo avec ses stars aux riches atours !

Quittant cette bourgade en fête, joyeuse et bruyante, place ensuite au moment d'émotion de notre voyage..

Notre guide, voyant qu'on s'intéressait à toute cela, pour nous faire plaisir,  nous a emmené dans un tout petit village d'intouchables, pour nous montrer que la fête de Pongal est vraiment pour tout le monde, même pour ceux qui n'ont (presque) rien.. 

Car, oui.. officiellement le système des castes n'a plus légalement cours en Inde, aboli par la constitution, et oui, au moins dans les villes, en théorie, un intouchable peut sortir de  sa caste... exercer un autre métier que le métier "impur" de ses parents, voire se marier avec quelqu'un d'une autre origine,  il y a des quotas pour eux dans la fonction publique,  les universités,  etc...

Et oui... il y a eu en 1997 un président de la république né dans la caste des Dalits (leur nom indien), Kocheril Narayanan, formidable message d'espoir pour la communauté... 

Mais il  n'en reste pas moins qu'au fin fond de la campagne... si tu es né dans un village de Dalits.... c'est là que tu passeras ta vie... 

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

Nous sommes donc arrivés dans une belle lumière de fin d'après-midi dans ce petit village que l'on s'est empressé de nous faire visiter, des visiteurs étrangers étant visiblement un évènement très inhabituel..

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

La fête de Pongal était un prétexte bienvenu pour ma timidité habituelle à prendre les gens en photos sans me sentir  voyeur, mais  comme  admirateur des animaux richement décorés que l'on avait visiblement plaisir à nous montrer..

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

Il y avait au cours  cette visite  .. une fierté  .. comme pour nous dire : nous sommes pauvres... mais il y a une dignité pour nous à faire quand même  la fête de Pongal

La routes des Indes (4) : La fête des moissons....

Et effectivement.... un petit village sous nos yeux profondément touchés avait fière allure avec quelques branches et un pot de peinture..

Comme était... je ne sais pas... noble...le sourire d'une jeune fille blessée par la vie en ayant perdu la vue.... qui avait envie d'entendre la voix des visiteurs étrangers amenés dans son village par  la fête des moissons.

Et je repense en voyant ces photos à la maxime à la fois élégante et sans appel qui ne me quitte jamais et pourrait être la devise de tous ceux qui comme nous se sentent des citoyens du monde :

"Un homme parmi tous les autres, qui les vaut tous... et que vaut n'importe qui"

Jean Paul Sartre

Pas trop dans le trip du système des castes, du coup... Allez, poittu warän !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article