Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après unanatahiti, voici omalareunion : les nouvelles aventures des quinquas sous les tropiques...

Retour au lagon de l'Hermitage...

Le déconfinement redonne une saveur supplémentaire aux activités qui semblaient banales, comme aller retrouver les poissons du lagon le week end ... En être privé pendant 2 mois.... leur redonne des couleurs supplémentaires !

Retour au  lagon de l'Hermitage...

C'est donc avec une  émotion particulière  qu'on a retrouvé le lagon de l'Hermitage, ses déclinaisons de bleus... et ses habitants ! Et, même si je vous les avais déja montré il ya quelques années , je vous réinvite à une balade en leur compagnie.

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Peut-être  que les coraux et leurs locataires avaient appréciés cette pause de 2 mois sans les bruyants visiteurs avec leurs tubas et leur palmes ?

Peut-être se sont ils dit : "Oh non ... les revoilà !"

Mais nous , on était tout contents de les retrouver...  Et le si peu profond lagon de la Réunion (surtout à marée basse !) est certes moins spectaculaire que d'autres .. mais il permet des photos  indiscrètes en gros plans!

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Les petits chromis, aussi  appelés demoiselles bleues, "accrochés"  à leurs coraux

Retour au  lagon de l'Hermitage...

La cohabitation ne semble pas poser de problèmes avec les craquantes demoiselle a bandes noires

Retour au  lagon de l'Hermitage...

L'archétype des poissons tropicaux , le Zancle cornu, popularisé par Disney avec sa drôle de bouille...

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Et le poisson cocher avec lequel on pourrait le confondre, mais qui est d'une autre famille... apparenté aux suivants :

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Les craquants poissons papillons....

Retour au  lagon de l'Hermitage...

aux couleurs plus vives les uns que les autres..

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Couleurs dont le baliste Picasso n'est pas peu fier non plus, ne pratiquant pas vraiment l'art du camouflage (chacun son truc !)

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Dans la grande famille des poissons chirurgiens,  le plus commun ici est le chirurgien  bagnard et son uniforme rayé, parfois en banc de plusieurs centaines ...

Retour au  lagon de l'Hermitage...

D'autres moins communs donnent une idée de la variété de cette grande famille, comme ici  le chirurgien brun noir (ainsi nommé malgré le fait.. qu'il n'est pas noir !).

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Le tout petit poisson coffre est  toujours une rencontre fascinante avec son look si particulier

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Sa forme si inhabituelle est liée à un exosquelette protecteur qui lui donne une aérodynamique différente des autres poissons.. et qui a parait-il.. inspiré des fabricants d'automobiles !

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Le Canthigaster, autre petit habitant du lagon aux couleurs vives,  qui, lui, se protège...par le fait qu'il est empoisonné !   Un prédateur qui l'attaquerait y laisserait la vie !

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Le poisson écureuil, caché sous les coraux le jour parce que c'est un poisson plutôt nocturne avec ses grands yeux noirs.

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Le petit labre nettoyeur qui dépends pour sa survie de "clients" qui acceptent qu'il vienne jusque dans leur gueule manger les petits crustacés ou divers parasites 

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Le poisson flute, si long qu'il ne tenait pas dans l'objectif réglé sur "zoom" ...

Si long et effilé que lorsqu'il est de face ,il est quasiment invisible par ses proies d'ou son qualificatif  de "poisson furtif" !

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Le Coris ou poisson clown avec son maquillage rose autour des yeux

Retour au  lagon de l'Hermitage...

L'iconique poisson perroquet, aux couleurs étranges presque translucides, avec son "bec" acéré avec lequel on l'entend  grignoter le corail

Retour au  lagon de l'Hermitage...

Pour finir, après les especes courantes, la chance offre parfois des rencontre avec des espèces plus difficiles à observer,  comme ici, caché sous un rocher,  le magnifique Pterois a antennes, parfois appelé poisson lion, si élégant, mais redoutable par ses  antennes venimeuses..

 

 

Oui, vraiment.. c'était bon de les revoir...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article