Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Après unanatahiti, voici omalareunion : les nouvelles aventures des quinquas sous les tropiques...

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

L'actualité bruisse d'espoirs fragiles de début de levée des restrictions aux voyages ... avec l'idée d'un passeport sanitaire qui choque certains , mais nous semble, en ce qui nous concerne, un minimum si on a le front comme nous de rêver de voyager à nouveau....

Car ce virus on va bien être obligé de composer avec lui et pour longtemps...  et on ne voit pas bien d'autre solution qu'une vaccination certainement remise à jour chaque année, comme pour la grippe, dont on comprend bien qu'un pays accueillant des voyageurs la demande à l'arrivée...

Alors on rêve d'un article à mettre sur ce blog au deuxième semestre qui vous montrerait des photos d'ailleurs en 2021.....

Mais en attendant.. pas le choix.... on ne peut vous proposer que des photos anciennes.... et vous emmener à nouveau en Afrique..  il y a 16 ans.

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

Depuis les voyages précédents avec les enfants vers la féérie de la vie sauvage africaine... nous avons décidés d'assumer que nous n'étions nous aussi  que des gosses émerveillés dans les parcs animaliers africains et cela nous a amené en 2005 en Afrique de l'Ouest, au pays des Masais...

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

Qui parle de Tanzanie et d'animaux sauvages évoque forcément, au Nord, dans la zone frontalière avec le Kenya, l' archi célèbre (et donc archi fréquenté) parc du Serengety et le cratère du N'gorongoro...

Mais craignant les images de files de voitures alignées devant les animaux.... à la recherche de zones plus secrètes, notre choix s'était porté sur les moins célèbres parcs du sud du pays.

C'est ainsi que nous avons atterri à Dar Es Salaam un beau jour de juillet 2005 pour partir sur les routes de Tanzanie en direction des parcs peu connus comme le par nationale de  Ruaha,  et l'immense réserve de Selous que vous voyez sur la carte...

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

On a fait la route en suivant les bus aux couleurs vives qui filent en cahotant sur les routes pas toujours en parfait état du sud de la Tanzanie..

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

Comme toujours en Afrique c'est au bord des routes que s'installe les petits commerces proposant leur marchandises aux voyageurs

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

Chaque bourgade offre l'occasion de faire ses emplettes pour le pique nique que ça soit de fruits..

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

où d'en cas "faits maison" proposés aux voyageurs...

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

Les élégantes maitrisent la technique du transport des cabas (qui semble si simple à les voir mais qui ne l'est pas tant que ça!)

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

La femme africaine, encore plus qu'une autre,  est multitâches....

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

Puis, passé les bourgades qui se raréfient... la route prend des chemins plus cahotants

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

et enfin, la voilà, c'est elle.... elle nous attendait.. La piste !

Elle nous avait manqué....

Le décor se fait majestueux et les baobabs n'ont rien perdus de leur splendeur..

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

Notre chauffeur était fier de nous avoir emmené à bon port, même si parfois c'était un peu à tombeau ouvert à notre goût : en Tanzanie, toutes les règles du dépassement en voiture que nous connaissons sont à oublier.... et les piétons n'ont qu'à bien se tenir ( comprenez , à sauter  dans le fossé quand arrive une voiture qui n'a pas la moindre intention de ralentir !)

Time machine 2005 (1) : sur les routes de Tanzanie...

Et au bout de la route, il y a ... la savane où la magie de la vie sauvage nous attendait ( à voir dans le prochain article !)

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article