Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 14:26

Se mettre a ecrire un article au sujet de la douceur de vivre sous les tropiques parait parfois derisoire

apres avoir lu le journal et les tragedies qui se jouent dans le monde,

soit par les caprices de la nature, soit par ceux des dictateurs sanguinaires....

 

Mais ce blog n'est pas la pour commenter l'actualité,

on y vient pour s'impregner un moment d'une ambiance d'ailleurs et de nature,

en tout cas c'est ce que j'essaye d'y mettre, ca m'apaise ..

et je souhaite qu'il en soit de meme pour les lecteurs....

 

Or donc, en l'an de grace 1767, le gouverneur Cremont s'avise qu'il y en a marre

de prendre des chaloupes pour relier sant Denis à la cote ouest....

les falaises vertigineuses qui plongent dans l'océan ne laissent aucune place pour un sentier cotier..

et il aurait ete tout ébaubi de la route du littoral que les hommes ont tracée 3 siècles plus tard..

 

chemin-des-anglais-carte1.jpg

Il décide donc la réalisation d'un sentier reliant Saint Denis à la Possession, qui sera pavé de basalte (ile volcanique oblige..)

dont persiste actuellement le tracé figuré sur la carte que l'on peut comparer a la directissime route du Littoral en rouge.

 

Je vous vois venir : pourquoi alors "Le chemin des Anglais" ?

Et bien c'est que...ces traitres d'anglais...

(comme aurait dit mon regretté père qui aurait été ravi d'ajouter cet épisode a la longue liste des griefs qu'il avait contre eux)

ces traitres d'anglais, disais-je, lorsqu'ils ont accosté a la Possession en 1810 ont emprunté ce chemin

pour surprendre et conquérir la ville de Saint Denis....

 

C'est de nos jours une ballade étonnante et à chaudement recommander car

- le sentier pavé de basalte reste assez bien entretenu et donne l'illusion de revenir à ces temps anciens

- dans cette ile aux mille visages, le paysage de la cote ouest tranche spectaculairement

avec toutes les ballades verdoyantes et tropicales de la cote est

avec d'etonnantes perspectives de landes au dessus de l'océan, inhabituelles ailleurs..

 

Nous avons pris le bus 21 (ce blog est aussi pratique que  le Guide du Routard, non ?)

pour monter dans les hauts de Saint Denis jusqu'a Saint Bernard en profitant d'une belle journée ensoleillée..

 

PICT0007.jpg

 

Il y a un arret special "La Grande Chaloupe"..et c'est parti pour la ballade... tres bien indiquée et avec les panneaux explicatifs qui font bien..

 

PICT0017.jpg

 

Oui, la foret est seche...il pleut tres peu dans l'Ouest,

et si, a hauteur de plages ca fait le bonheur des touristes, en altitude la végétation se raréfie..

sous l'effet de l'activité humaine et des plantes envahissantes qui font reculer la foret endemique;.

Du travail pour l'ONF...

 

PICT0011.jpg

 

Le début de la ballade domine les hauts de Saint Bernard avec un habitat dispersé entre de profondes ravines...et l'océan en toile de fond qui nous accompagnera tout au long...

 

La plante vedette de la ballade est  Le Choca (Aloes vert pour les puristes)

encore une vilaine espece envahissante selon l'ONF bien que décorative à l'oeil...

 

PICT0028.jpg

 

On l'a importé dans l'ile initialement pour en faire du tressage, des paniers...

c'est bien retombé depuis, mais on garde une utilisation culinaire de la plante

en mangeant le coeur des palmiers..

Il ya un resto appelé 'Le Chocas" beaucoup plus bas à l'Entre Deux...

 

Vue de plus pres...

 

chocas.jpg

Le saviez-vous ?  (pas moi !) .. cela avait la réputation d'une plante magique aux vertus variées.

Faciliter l'accouchement dans les cultures du pourtour méditerranéen,

Protéger des esprits des morts au Cameroun;

Et ...confondres les femmes adultères au Mexique....en analysant leurs selles apres prise d'une decoction !

 

Plus sérieusement, le chemin prend rapidement son aspect  dallé de basalte...

bien conservé... qui favorise la reverie en s'imaginant à une autre époque...

 

PICT0036.jpg

 

Ne pourrait t-on croiser la, quelque Anglois venu ferrailler au nom de la Reine,

non content d'avoir battu le 15 de France il y a deux semaines ?

Mais non, nous ne croiserons que de courageux marcheurs ayant osé prendre le chemin dans le sens de la (très raide ) montée...

Alors, que nous, vous avez compris....on est dans l'autre sens...

 

Sinon, on fait comme toujours des rencontres sympas...comme ce cardinal au bord du chemin..

 

cardinal2.jpg

 

ou ce papillon , comme un instant de paix dans un monde douloureux..

 

PICT0054.jpg

 

Puis soudain au détour d'un virage, la civilisation se rappelle à nous,

avec la tres moderne Route du Littoral

et au fond, le seul port de l'ile..appelé...Le Port !

 

PICT0042.jpg

 

La descente nous amène trop vite au terme de la ballade

et on stoppe pour aujourd'hui, au minuscule village de La Grande Chaloupe,

coincé entre mer et montagne on l'on vit un peu une vie d'un autre temps..

 

PICT0057.jpg

 

Et on decouvre, insolite, la seule gare de l'ile... dans ce lieu perdu...

 

PICT0090-copie-1.jpg

 

C'est que..je ne vous ai pas tout dit..

Entre le gouverneur Cremont et la Route du littoral..il ya eu :

Le Ti' Train... qui reliait Saint Denis à l'Ouest de l'ile.

La route du littoral a ensuite  "tué le Ti' Train" comme on dit ici..

 

PICT0085-copie-1.jpg

 

Et  ne restent  que quelques segments de voie ferrée et un ou deux aiguillages abandonnés

qui témoignent d'une époque révolue  et d'un petit village loin de tout qui semble se mourir tout doucement...

 

Ce sera la fin de cette ballade nostalgique  pour aujourd'hui..

qui nous parle de La reunion d'avant le 21° siècle...

Il reste un segment supplementaire reliant a La Possession mais c'est plus de 2 heures en plein cagnard et nous le ferons en dehors de la saison chaude...

 

Et pour rentrer a Saint Denis, me direz-vous ?

et bien, il y a ..les Cars Jaunes... qui vous ramenent en 15 mns a peine...

(Attention tout de meme, si on fait la ballade le dimanche..

ils sont ..peu nombreux a s'arreter a la Grande Chaloupe !!)

 

Allez, Nou ar Trouv....

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans L'ouest
commenter cet article

commentaires