Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 15:19

Un article rapide avant de remettre des photos des cirques de La Réunion...

En prévision, un week-end au cirque de Cilaos avec notre fils demain..

Et retour à Mafate début octobre...avec pleins de belles photos pour vous, j'éspère...

 

Je me dépèche de décerner le trophée du film du trimestre

avant l'arrivée de celui que je pressens comme le must pour nous cette année..

"Camille redouble", de Noémie Lvovsky.; Je suis sur que nous allons etre fans absolus...

 

Alors, en attendant....

- un accessit pour "De rouille et d'os" ...

Le cinéma coup de poing de Jacques Audiard,

la rage de ses personnages pas gatés par la vie mais habités

par une incroyable énergie qui semble les rendre indestructibles

et puis l'irruption  de la tendresse la ou on ne l'aurait pas crue possible...

 

- un autre pour "Du vent dans mes mollets" de Carine Tardieu

plus proche de mon univers avec une délicatesse et une finesse toute féminine pour une  peinture

douce amère de l'enfance au prise avec ses gros balourds d'adultes qui ne comprennent rien,

et,  entre deux éclats de rire, une petite musique déchirante face à l'inacceptable..

 

Et puis..il y a Isabelle Carré...qui est une raison suffisante à elle seule pour aller voir n'importe quel film..

Je crois que j'irai entendre la lecture du rapport de la cour des comptes si c'était elle qui  le lisait... ;-)

 

Et enfin, donc, le film du trimestre...

 

4734a5b4-a3ee-11e1-8aed-4c260ad6b3a7-493x328.jpg

 

La Part des Anges, de Ken Loach...

 

L'occasion de rendre hommage au cinéma anglais et à Ken Loach en particulier..

 

Une bande de bras cassés qui se rencontrent  à l'occasion d'une condamnation à des travaux d'intéret généraux

pour les petits délits de la déshérence sociale dans la banlieue de Glasgow,

et qui vont vivre une aventure humaine, picaresque, émouvante

et surtout d'un indécrottable optimisme malgré leurs (lourds !) handicaps...

 

Un film dont on ressort regonflé en croyant à nouveau, (temporairement ?)

en la capacité des hommes à se ressourcer dans les liens qu'ils tissent entre eux..

 

Un film qui redonne un sens au mot chaleur humaine....

la haut ....en Ecosse, ou règne la pluie, le chômage, la violence, bref..la loose, quoi..

cette bande de zozos va se redessiner un avenir...

 

Ken Loach,  un cinéaste majuscule qui fait d'un film tout simple une leçon d'humanité...

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans cinema
commenter cet article

commentaires