Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 20:55

Mon dieu, mais pourquoi je me lance dans ce genre d'article .....

Pardon d'avance a ceux qui ne voudraient que des photos de l'océan indien...

Mais, alors que je prévoyais de vous reparler tranquillement de Mayotte,

la sortie de "Présumé coupable" brasse trop de choses ...et je n'échappe pas au besoin de les coucher par écrit..

 

Je  dédis cet article aux personnes que j'ai soignées pour avoir tenter de se noyer dans l'alcool,

après, elles aussi, une enfance brisée...et qui m'ont montré qu'on reste prisonnier de l'enfer de son enfance...

 

Ectac.Presume-coupable-Film-de-Vincent-Garenq.03.jpg

 

Une couverture médiatique incontournable, un acteur dont la sincérité ne saurait etre mise en doute

et qui se lance dans un début de polémique relayé à loisir par les médias qui se régalent....comme il y a 10 ans...

un film certainement efficace et bouleversant sur un homme broyé par une justice qui se trompe...

 

Mais  ressort ce gout amer gardé au fond de moi depuis l'époque après l'épilogue judiciaire...

 

Personne n'a oublié...

Un couple "maudit" et 12 enfants se disant victimes  d'abus sexuels sordides sur fond d'un abîme de  misère  morale,

et une affabulatrice ou  manipulatrice ou que sais-je, qui "balance" des noms dans une tourmente médiatique sans précédent...

A la suite de deux procès et d'un gachis judiciaire inédit, les 13 accusés sont acquittés " en bloc" et l'agitation médiatique retombe avec la conclusion d'une erreur judiciaire et de vies gachées, dont le film se fait l'écho...

 

Soit.....Mais reste la conviction intime que l'histoire est plus complexe et que l'épilogue est incomplet....

 

La-meprise_2.jpg

 

Bien sur etre une icone apres une prise d'otage est un argument pour etre ecoutée...

Mais est-ce suffisant pour avoir tout compris, comme savent le penser les journalistes, mieux que les psychologues et professionnels de la petite enfance et etre un des héraults de la thèse d'enfants affabulateurs et de 13 adultes injustement accusés..

 

Faire un travail d'investigation en allant à la rencontre des accusés pour dire que on les croit innocents..

comme par exemple aller dans une des familles  et écrire qu'on y a retrouvé l'image d'une famille en paix parce que l'une des filles est revenue dans la famille à l'issue du procés...et qu'elle déclare que tout va bien..

 

Est-ce suffisant pour détenir la vérité, et dans ce cas, Florence Aubenas,  pourquoi l'autre fille n'a jamais voulu revenir chez elle en maintenant ses accusations pendant toutes ces années ? et que penser d'une vidéo mettant en scène des actes sexuels en présence d'enfants dans cette famille des années plus tard, avec dans un des roles ...la fille en personne, maintenant agée de 18 ans ??

 

Oui, pourquoi ne lire qu'un livre et pas d'autres ?

 

Outreau-la-verite-abusee_lightbox_zoom.jpg

 

La psychologue spécialiste de la petite enfance qui a interrogé les enfants, les a filmés mimant leurs agressions en tremblant et qui a de ses yeux vus  tous les critères des professionnels de la petite enfance réunis pour conclure que les enfants disaient la vérité...

Alors que des avocats à l'audience les pressaient dans le box du tribunal pour perturber leurs temoignages et les discrediter a grands coups d'effets de manche réduisant ces enfants brisés au silence?

 

Comme elle le rappelle, la justice certes a acquitté en bloc les 13 accusés après le revirement spectaculaire de l'accusatrice

(accusatrice, que l'on a considéré fiable dans son revirement comme on l'avait considéré fiable lors de ses accusations, sachant à quelle personnalité pathologique on avait affaire.)

Mais cette justice a néanmoins reconnu les viols et abus sexuels sur les enfants ..

 

Alors, 4 adultes ont été condamnés me direz-vous...

Oui, mais il faut lire tous les livres.....

 

je-suis-debout-copie-1.jpg

 

Cherif Delay, l'ainé des enfants d'Outreau, a eu besoin dix ans plus tard, de témoigner pour tenter de reprendre la parole qu'on lui a confisquée..

Et le problême, c'est que  dix ans après, il dit la même chose que ce qu'il a toujours dit : il a été violé par neuf personnes et non par les seuls 4 qui ont été condamnés...

 

Alors les acquittés d'Outreau ne me laissent pas seulement le gout amer d'innocents broyés par une justice aveugle, comme dans le film,

ils me laissent aussi le gout amer de la conviction qu'il y avait parmi eux, certes, des innocents désignés par une femme affabulatrice,  mais aussi des coupables désignés par les enfants..

Coupables qui sont passés dans le wagon de l'acquitement d'une justice pressée de faire un méa culpa spectaculaire sous la pression médiatique...

Et  des enfants  sont restés seuls dans la tourmente de leur malheur, parce que leur parole n'a pas été entendue....

 

Alors, oui la justice a failli, et on peut etre innocent et voir débarquer chez soi la police un matin pour vivre l'enfer,

mais on peut etre aussi livré en pature à des predateurs et ne pas etre entendu au moment de designer ses bourreaux...

et devoir vivre avec ca...

 

Alors, mesdames et messieurs des médias qui avez tant de certitudes , ayez l'humilité de laisser travailler les professionnels de la petite enfance dans des histoires similaires à l'avenir...

 

Car il y en aura encore....

 

Il y en aura encore tellement .......

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article

commentaires