Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 18:40

C'en est parfois surprenant l'importance qu'un artiste prend dans votre vie...
L'écho que ses mots déclenchent...et le vide que l'on ressent quand il s'en va.

Sans parler d'une longue dame brune parce que c'est trop personnel,
J'ai parlé de Jacques Brel dans le blog précédent..
Lui, chantait  la désespérance..la sienne... et on reconnaissait... la notre.

Jean Ferrat, lui,  c'était. ..l'espoir ....
l'espoir qu'il y ait quelque chose de beau dans l'homme, dans ses indignations,
dans la vie, non pas naivement comme on l'imagine adolescent..
mais en dépit de toute la noirceur du monde,
qu'il connaissait bien,  lui, pour qui la vie avait commencé sous le signe des ténèbres de la barbarie..

Et puis, il y avait l'alchimie avec les mots d'Aragon..
0600753007709.jpg
Ma vision de l'amour et de la vie, quand je vais bien, doit beaucoup a ce disque....

Ses propres mots pour lui dire au revoir :

"C'est un reve modeste et fou,
il aurait mieux fallu le taire..
vous me mettrez avec en terre,
comme une étoile au fond d'un trou..."

Repose en paix, Jean Tenenbaum....

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier et marianne
commenter cet article

commentaires

jak 16/03/2010 13:50


Est-ce qu'un réunionnais écoute du Jean Ferrat...!? Je m'empêche de sourire ! L'âme est elle réceptive dans un tel tourbillon de vie, de couleurs, de sensations de toutes sortes ?
Moi, je peux dire que je connais pour l'avoir entendu dans mon enfance sur RFO (rire). D'ailleurs, ça m'a donné envie d'aller faire un tour sur Deezer et redécouvrir ses chansons. C'est vrai que
c'est beau ! ( la montagne, c'est beau la vie, aimer à perdre la raison ....)
Je pense que l'on peut encore élever le degré d'exaltation en savourant un petit " charrette" sous la varangue, au calme, et en laissant son âme planer sur ces belles chansons et l'océan indien au
loin...
Bon, je dois délirer...!
jak.