Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2017 2 23 /05 /mai /2017 17:16

Chaque année, depuis 5 ans, lorsque revient pour vous le temps du festival de Cannes...

Revient à La Réunion  le temps de notre festival à nous...

Celui dont on ne pourrait plus se passer...

Festival...

A Cannes, le strass et les paillettes...

A La Réunion, 3 jours d'ailleurs, d'humanité  et  de partage .. dont je vous ferais une sélection, comme d'ab...

Mais aujourd'hui, pour vous esquisser pourquoi c'est devenu incontournable pour nous et tous les aficionados du l'évènement...

juste une vidéo qui revient aux origines du mot festival :

Une fête...

Et c'est comme ça tous les ans.

Chaque mois de mai, maintenant, comme des centaines d'autres, on attend fébrilement le festival pour se retrouver comme dans une grande famille réunie dans le rêve de fraternité de Christine Tézier, la présidente de l'association...

 

Allez, Nou ar Trouv dans un prochain article vous racontant ce qu'on a vu..

Repost 0
Published by olivier et marianne
commenter cet article
20 mai 2017 6 20 /05 /mai /2017 14:27

Le blog avoue des sentiments forts depuis la nomination du gouvernement.....

Par rapport à ce que proposait l'autre candidate à la présidentielle, vous conviendrez n'en déplaise à certains, adeptes du vote blanc, qu'il n'y a pas photo..

 

Est ce que ces gens d'horizons si différents vont réussir à travailler ensemble balayant ainsi un vieux monde poussiéreux, et esquissant  un "vivre ensemble" cher à notre île lointaine ?

Est ce que les législatives vont donner une chance à cette tentative qu'on ne peut pas sans mauvaise foi qualifier de novatrice ?

Ou bien est ce que ne voulant exclure personne, cela va mécontenter tout les nostalgiques figés dans les vieux clivages de la société française ?

Et puis, il y a lui...

Espoir...

Pour quelqu'un comme moi qui a voté écologiste pendant 25 ans...

Voir Nicolas Hulot ministre de l'écologie, c'est un moment spécial...

Et, si, comme lui, ceux qui rêvent de faire bouger les choses pour un monde meilleur cessaient d'être dans l'affrontement, la marginalisation et le rejet stérile ("on ne parle pas à quelqu'un qui a travaillé chez Areva")..

 

Et si c'était plus courageux de s'engager comme lui pour faire son possible pour changer les choses quand une main est tendue plutôt que de se réfugier derrière des anathèmes stériles ?

Et si la société française pouvait dépasser les clivages qui la figent pour avancer ailleurs que vers une logique d'affrontement sans cesse croissante ?

Et si on se permettait de se laissera aller à l'espoir...

Le blog  en tout cas, a  envie d'essayer...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article
6 mai 2017 6 06 /05 /mai /2017 14:44

A la veille de partir pour des embrassades familiales "combinées", comme souvent,  avec un colloque de médecine... nous réalisons que nous serons dans l'avion demain, à 20 heures....heure du résultat du second tour....

Signe que nos nous désintéressons, pensez vous ?

Ca serait mal me connaitre... Ca me tourmente depuis des mois...

Il n' y a aucun apaisement à pousser un soi-disant "ouf" de soulagement demain soir en apprenant que, finalement, non, "Celle dont on de dit pas le nom" ne sera pas présidente de la république...

L'existence même de cette campagne.. 

Le fait que ce parti, confidentiel à sa naissance et soi-disant révélateur  d'une microcosme marginal de la société francaise soir devenu majoritaire, ait droit de cité, occupe les médias et les plateaux télé..

Tous ces gens au passé en théorie innommable qui sont devenus "présentables" ..

Tout cela,quoiqu'il arrive, restera une offense..

Une offense à l'histoire que l'on piétine,

Une offense aux victimes de cette idéologie que l'on salit,

Une offense à ceux qui l'ont combattus que l'on oublie...

Une offense à une certaine idée de la France pays des lumières..

France qui est tentée de se laisser recouvrir  par une nuit noire, pour devenir...

Un pays sans étoiles...

Alors ce blog invite ses rares lecteurs à bien peser l'enjeu des élections législatives à venir.. et à ne pas rester spectateur des 5 années qui viennent...

L'assemblée qui va etre élue va etre décisive pour la politique des 5 années qui viennent... et un immobilisme issu d'un président sans majorité entrainant un nouvel echec de la représentation politique serait tragique..

Car alors, sur les ruines du clivage droite/gauche et en cas d'echec de l'alternative  qui va etre tentée....le cauchemar sera de retour...et cette fois...il a toutes chances d'etre le plus fort

L'important ce n'est plus le deuxième tour , c'est les législatives...

Dernier rempart contre l'impensable, qui guettera a nouveau dans 5 ans ..

On ne peut pas laisser la colère, la rancoeur et la frustration ramener  la France vers un passé nauséabond..

Un avenir ça se construit, ça ne se démolit pas par un bulletin de vote...

On doit s'engager pour ça.. et ne pas laisser faire...et moi que vous lisez, pour la premiere fois de ma vie à 58 ans.. je pense m'inscrire a un parti politique,

 

Le Pays sans étoiles....

Effectivement,

pas pour celui de mes rêves, mais contre celui de mes cauchemars...

Parce qu'à un moment, comme d'autres l'ont fait il y a 70 ans... et je pense à  mon père qui en faisait partie...

A un moment...

Il faut choisir son camp.

Et je vous invite à  réfléchir à faire de même...

Car on ne peut pas vivre sans étoiles...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 15:48

Le week end de Pâques, pour oublier un peu le stress qui monte au sujet des élections  toutes proches et de la France défigurée  qui pourrait  sortir des urnes, sous la férule de "celle dont on ne dit pas le nom" (enfin.. sur ce blog ;-)

On se dit que 3 jours c'est un bon compromis pour affronter la redoutable et sinueuse route de Cilaos et aller prendre un peu de hauteur... et donc on réserve longtemps à l'avance (car on n'est pas les seuls à avoir cette idée.. Pâques à Cilaos : c'est très couru !)

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Il faut dire que les retrouvailles avec le Piton  des Neiges le matin,  depuis le balcon de la pension, sont une émotion dont on ne se lasse pas .

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Et la petite église blanche semblant perdue dans la montagne reste la plus photographiée de l'ile (en tout cas par moi!)

Cette année, nous avons découvert un petit coin de paradis un peu excentré de la foule pascale des randonneurs de La Réunion ou d'ailleurs...

foule qui se bouscule un peu sur les sentiers les plus connus !

Juste avant d'arriver à Cilaos, au bout de cette longue route sinueuse, se trouve un petit village perdu que tout le monde néglige pour continuer son chemin vers le fond du cirque et ses attraits touristiques..

.

Mais, comme les sabots d'Hélène (!) si i l'on veut bien s'y arrêter... 

Le village perdu de Palmiste Rouge, vaut le détour : il en  part une balade trop courte pour les assoiffés de performances et trop excentrée  pour les vacanciers pressés qui font le tour de La réunion , mais qui nous a enchantés !

Vous voyez sur la photo le point de départ de la balade, avec de l'autre coté l'ilet à calebasse, bout du monde de ce coin perdu, dont on est séparé par la profonde ravine des calumets..

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Vous connaissez bien maintenant ces sentiers ombragés par une végétation luxuriante..

(mais que ça ne vous retienne pas de venir : c'est mieux en vrai que sur le blog !)

.

 

Après une première  dégringolade sur les flancs de la ravine, on arrive au bord de l'eau.. c'est le Bras des calumets..

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Ambiance de petits torrents et mini cascades rien que pour nous..

Et on remonte de l'autre coté (ben oui, ça grimpe... les sentiers plats à La Réunion, ils ne connaissent pas !)

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

On se retourne pour voir le village perché de palmiste rouge d'ou nous sommes partis , et ou la boucle va nous ramener!

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Non sans regouter une deuxième fois à  la fraicheur du bras des calumets (oui, je sais elle est fraiche, mais c'est une rivière de montagne, vous vous attendiez à quoi?)

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Et une aire de pique nique somptueuse et ombragée, dont se dit qu'elle aurait mérité mieux que notre frugal sandwich acheté à la va vite (pendant qu'il y en avait encore!)  à la boulangerie surbookée de Cilaos..

.

 

Une dernière remontée à flanc de rempart avec juste ce qu'il faut de végétation au bord du chemin pour ne pas avoir le vertige (délicate attention...)

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Et l'arrivée  au village laisse rêveur sur ce que doit être la vie dans ce coin reculé avec certes un décor somptueux , mais aussi bien loin de tout ...

Allez, votez bien.. (je compte sur vous..) et Nou ar Trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 15:58

Depuis  notre nouveau lieu de vie à la Montagne, au dessus de Saint Denis, voici le compte-rendu d'une ballade qui nous laissera des souvenirs forts..

en direction du lieu dit "La Plaine d'Affouches" sur la crete qui domine le village...

On débute par  une route forestière cahotante engendrant des discussions animées de bon matin...

- Ca passe, tu crois ? Non mais là, on va toucher ...

- Mais si... je te dis que  ça se tente !

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Arrivés finalement sans encombres à la crète, on laisse la voiture pour le début d'une ballade spectaculaire dominant  la ravine vertigineuse de la rivière Saint Denis (on devine Saint Denis, là-bas, tout au fond!)

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Une route forestière sans difficulté particulière alterne les points de vue sur la côte Nord-Ouest de l'île...jusqu'à des kiosques à pique nique ..ou il y a de la place le dimanche !!!

(c'est rare...)

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Vers le Nord, le village de Saint Bernard tout en bas, juste à côté de chez nous

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Vers le sud, Le Port tout là-bas au loin...

Et comme d'habitude la nature environnante est au rendez vous..

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Majestueuses fougères arborescentes... vous avez l'habitude..

.

 

Les longoses commencent à fleurir...

Et grâce au secours du zoom avec priorité à la vitesse, revoici nos amis les oiseaux..

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Un papangue venu  nous souhaiter la bienvenue!

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Une femelle cardinal,  très stylée... fière sur sa branche...

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Et non loin, voici monsieur, paré des atours flamboyants de la saison des amours

Avant que l'on arrive ensuite à destination...au kiosque d'Affouches, point de départ de 3 sentiers dont un qui est l'objet de cet article...

.

C'est en effet de là que part le sentier vers l'ilet à Guillaume, restauré récemment et empruntable si l'on n'est pas comme moi une petite nature sujette au vertige...

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

On voit sur la carte que ce n'est pas bien loin.. seulement voilà..

.

 

C'est là,  600 m plus bas ...  ça descend tout droit a flanc de ravine.. et ça, c'est trop pour moi...

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Il me faut donc me contenter du zoom pour deviner dans une brume fantomatique,  sur ce méplat,  l'endroit appelé ilet à Guillaume ou il ne reste plus qu'une bâtisse en ruines, un cimetière abandonné et les fantômes d'une  histoire terrible...

Car dans la deuxième moitié du 19° siècle...

Le décor était tout autre....

.

C'était un pénitencier pour enfants !

Oui... vous avez bien lu...pour enfants !

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Dans ce lieu perdu, a été bien été créé 1865  un pénitencier pour enfants qui a fonctionné pendant 15 ans...

Tenu par la congrégation des Pères du saint esprit, (Si, si !)  il était censé représenté un "lieu de rédemption par le travail et la prière" !!!!

Et les bons pères géraient ce lieu occupé pour la plupart par des orphelins ou des fils d'affranchis pour qui l'abolition de l'esclavage... n'avait représenté que l'accès... à la  misère...

Et dont les enfants , vagabonds et voleurs à la tire pour survivre étaient condamnés aux travaux forcés.. car le vagabondage et le vol étaient des crimes...

On les utilisait à l'exploitation du domaine,à la construction des bâtiments ou à celle des accès à cet endroit  par une route et un pont... qu'ils on construit au péril de leur vie....en prétendant par le travail les remettre dans le droit chemin...

 

 

Le secret oublié des hauts de La Montagne..

Saisissante image d'une route abandonnée dont la  construction initiale fut le fruit de l'exploitation d'enfants qui pouvaient être condamnés au bagne à 7 ans  pour un vol de  pomme dans un 19° siècle  ou la notion d'humanité n'avait pas la valeur qu'elle a aujourd'hui ...

Ce dont La Réunion n'a d'ailleurs  pas l'exclusivité  car on condamnait des enfants à cette époque en métropole et ailleurs en Europe ....

Mais qui  a une résonance particulière dans l'ile comme une malédiction supplémentaire pour ces  fils d'affranchis  nés dans la misère de la Réunion d'après l'esclavage..

"La liberté volée"... comme on dit ici...

 

Pour en savoir plus sur cette horrible histoire , un livre à conseiller... en attendant qu'il soit réédité car il est pour l'instant épuisé !

Allez.., Nou ar Trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans L'ouest
commenter cet article
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 08:38

Petit week end dans le sud "sauvage" pour changer d'air...

Et à cette occasion,  refaire connaissance avec les bouchons de la route du littoral !

Saison des pluies = nouvel éboulement sur la route, sans victimes, mais avec les travaux de sécurisation qui font bien pendant 2 semaines ..et donc...2 heures pour faire 15 kms...

Mais bon, pour partir en week end , on est motivé...

Et le  réveil le lendemain dans les Hauts de Saint Joseph dans une des  chambre d'hote chaleureuse dont la réunion a le secret fait oublier le trajet, avec un paysage réconfortant par la fenetre en ouvrant les volets !

.

Penser à prendre la photo le matin..parce que ensuite, dans les hauts...on est dans le  nuages...!

Après le petit dej pantagruélique que l'on a du mal a honorer à la hauteur des espoirs de notre hôte...une petite ballade toute simple , direction "Le Piton de l'Entonnoir" pour une belle vue sur la cote de Saint Joseph depuis un spot de parapente...

Les hauts de Saint Joseph

Sur le chemin , révision d'un délice tropical que l'on rencontre moins souvent que les autres...

La goyave.. (ne pas confondre avec le goyavier, plus petit fruit, rouge, qui est  au contraire omniprésent car classé especes envahissante..)

Les hauts de Saint Joseph

Le long du chemin,  la flore exubérante (on est en été...) comme ici le vanillier marron.

Décoratif, mais source de confusion, car il n'a rien a voir avec la vanille, et ce  nom créole ne lui a été donné que parce ses fleurs ont un odeur rappelant la vanille..

Mais à ne pas consommer : il est toxique!

.

 

Après une grimpette sans difficulté notable, comme attendu l'arrivée est gratifiante.... un spot de parapente : c'est dégagé et ça domine les environs !

Les hauts de Saint Joseph

La côte de Saint Joseph et la ravine Langevin ou se trouvent les célèbres cascades visitées dans un artice déja ancien...

Comme la ballade est courte, on a tout le temps de finir la journée au bord de l'océan, sur la plage de Grande Anse toute proche, où nous attend un moment d'émotion...

Les pique niques qui se prolongent tout l'après-midi,on a l'habitude, c'est une institution ici..

Mais là.. tendez bien l'oreille...

Un petit groupe de tahitiens  loin de chez eux passent la journée ensemble pour se réchauffer le coeur à leur musique...

Et pendant un instant..on se croirait sur une autre plage à l'autre bout du monde... au bord d'un autre océan... et une bouffée de nostalgie refait soudain surface...

 

Allez... nana !

Oh pardon !

Nou ar trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Le sud "sauvage"
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 17:00

Pour ne pas que vous pensiez que nous avons basculé définitivement vers la musique classique...

Une recommandation du blog pour les gens qui, comme nous, on parfois besoin de faire le plein d'énergie.. (c'est vrai,la médecine ça en pompe parfois : on ne sauve pas tout le monde...)

Si,  donc,  pres de chez vous, vous voyez qu'il va y avoir une concert d'un groupe de presqu'encore gamins bourrés de talent et avec une "pêche" de feu ..

N'hésitez pas !

Ne ratez pas Hyphen Hyphen !

Ils ont 22 ans de moyenne et on ressort d'une soirée en leur compagnie regonflés à bloc d'énergie positive..

 

Ils sont magique ....

Bravo les jeunes !

Repost 0
Published by olivier et marianne
commenter cet article
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 13:01

La Time Machine poursuit sa route dans le temps.... pour donner d'autres idées de voyage....

En 1997, nous avons choisi  de faire goûter aux enfants les grands espaces  de l'Amérique du nord....que nous avions découvert tous les deux...voyons ....  combien de temps avant ?

Et bien, 14 ans plus tot ! (déjà à l'époque..le temps passait vite..)

Dans chacune de nos deux familles, il y avait un mythe Canada, avec un chalet au bord d'un lac.... 

En Ontario pour Marianne près de la ville de Kingston et au Quebec pour moi avec un petit village des Laurentides...

Alors.. nous sommes partis pour voir les deux, pas de jaloux !

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Arrivée à Toronto puis  départ de Montréal.. ça le fait.. et ça permet de se plonger dans les histoires de jeunesse des deux parents à la fois !

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Ontario ou Quebec.... la langue est différente..mais ça reste le pays des castors!

On a donc commencé par l'Ontario ou une famille chaleureuse et familière à Marianne attendait de poursuivre les liens avec une troisième génération pour se raconter l'ancien et le nouveau monde..

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Benson Lake...

Un lac en pleine nature, archétype des paysages canadiens qui était dans le coeur de Marianne depuis son adolescence...

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Et une petite cabane de rondins... refuge ou se ressourcer pour tout canadien qui se respecte, qu'il soit anglophone ou francophone et faire partager aux visiteurs le gout de la vie au grand air..

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Après ces retrouvailles chaleureuses, un passage obligé pour le visiteur qui vient en Ontario...

Niagara Falls !

Bon... spectaculaire, c'est vrai...mais ça n'est pas la meilleure raison de venir au Canada, la meilleure raison c'est ...prendre la route pour camper dans la nature !

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Nous avons donc pris la route dans l'ambiance "camping car et  pleine nature" que nous avions découvert trois ans plus tôt,  faisant la joie de chacun, petits et grands,  et qui reviendra donc souvent au coeur de nos vacances.. et dans Time Machine !

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Parcs immenses ou faire provisions des images de la faune  de l'Amérique du Nord...

Animaux qui font rêver, qu'ils soient grands ...

Time machine 1997 : une famille au Canada...

ou petits...

Time machine 1997 : une famille au Canada...

ou encore mythiques...  mettant un peu d'Adrénaline dans les haltes en pleine nature ou l'on révise le soir les consignes pour éviter les rencontres avec les Ours ..ou les gérer..!

Je me rappelle encore la dernière phrase des consignes sur les ours qu'on distribuait à l'entrée des parcs et que j'avais décidé d'omettre dans ma traduction de la feuille pour les  enfants:

"And, if everything fails... Fight !"

Le reste des consignes étant plus rassurantes.. les enfants étaient plutôt zens le soir en préparant le feu...

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Et le voyage s'est poursuivi au Quebec pour se diriger vers le Nord dans les décors grandioses de la région du Saguenay - Lac Saint Jean

Time machine 1997 : une famille au Canada...

sans oublier une mention spéciale au petit village de Tadoussac au bord du Saint Laurent, mondialement connu pour l'observation des baleines...

Loin de nous douter à l'époque,  que nous les retrouverions bien des années plus tard dans les eaux tropicales, nous les avons découvertes dans les eaux glacées du Saint Laurent...

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Puis, à un moment donné dans le nord du Québec.. si l'on veut monter plus haut.. la route.. n'y va plus !

Alors il faut un autre moyen de locomotion qui finit de  mettre dans l'ambiance.. et depart pour 3 jours au bord d'un lac perdu loin de tout...

A l'arrivée.. on regarde partir l'hydravion (petit flottement chez les enfants.. : il va revenir, hein  ?)

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Et les grands espaces semblaient  etre offerts pour nous seuls...

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Ambiance  "découvreurs de terres nouvelles"... très porteuse chez les enfants...

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Et une pause dans notre mode de vie pour  redécouvrir  la notion... de prendre le temps d'aller pêcher le dîner !

Time machine 1997 : une famille au Canada...

3 jours d'aventure en famille..Le Canada a fait un tabac !!

Du coup l'année suivante...

" ou est-ce qu'on pourrait aller en vacances les enfants ?

Vous avez deviné... réponse : on retourne au Canada !

Time machine 1997 : une famille au Canada...

Mais en ce qui concerne  1997,  on arrive maintenant à la fin du voyage, et... avant de repartir.... un petit tour dans un site de mémoire pour ne pas oublier l'histoire de l'Amérique du Nord...et se rappeler que que tout avait commencé ..par les indiens Hurons...

Et je retrouve un texte qui résonne étrangement, 20 ans plus tard...

 

"Le degré de civilisation d'un peuple se mesure à sa capacité d'absorber et de tolérer les différences.."

 

Pas forcément une très bonne note pour la civilisation européenne en ce moment, non ?

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Time machine
commenter cet article
11 mars 2017 6 11 /03 /mars /2017 07:00

Les organismes de préservation de l'environnement dans notre ile classée au patrimoine de l'Unesco ne sont pas à la fête en ce moment sous l'égide de notre président de région... dont ce n'est pas le souci N° 1 !!!

Vous vous rappelez un article sur la destitution du directeur du parc national... avec en arrière-pensée d'en faire un parc régional...

L'affaire se poursuit  d'ailleurs. ... avec le recrutement en cours... d'un nouveau directeur et un changement complet de toute l'équipe de direction !

Mais voici maintenant l'heure... de supprimer sans préavis la subvention annuelle de fonctionnement de 230 000 Euros attribuée par la région pour le fonctionnement de la réserve marine de La Réunion !

A la suite d'un long processus entamé dans les années 60 devant la dégradation du massif corallien de l'ouest de l'ile suite aux activités humaines de cette zone la plus peuplée du littoral...la réserve marine de La Réunion a été créée en 2007..

Sa mission est de stopper la dégradation du massif corallien et sa désertification en poissons sous la pression des activités humaines pour à la fois préserver un site de biodiversité précieux...et également...pour qu'il y ait toujours des poissons et des coraux à venir voir pour les touristes !!!

Parce qu'au train ou ça allait on s'acheminait vers un massif corallien totalement mort (comme on le voit sur certaines plages...)

Les actions de la réserve  sont de police (lutte contre le braconnage) mais aussi de sensibilisation avec des visites d'initiation au milieu du lagon proposées aux touristes ainsi bien sur, que un volet  scientifique pour l'étude du milieu et l'émission de recommandations pour sa préservation..

Pour remplir ces missions la réserve est financée par différents organismes dont le département..et, donc, la région son principal bailleur.

Et puis.. le 21 février.... un nouveau drame : une nouvelle attaque mortelle d'un surfeur par un requin...

Sale temps pour la réserve marine de La Réunion....

A nouveau, comme à chaque fois,  l'émotion est vive et  les passions se déchainent..

La "crise requin", comme on l'appelle, depuis 2011 est un sujet sensible ou s'affrontent, dans un débat  houleux,  surfeurs et associations de défense de l'environnement avec des politiques soufflant sur les braises par des déclaration fracassantes non sans  arrière-pensées électoralistes ..

Sale temps pour la réserve marine de La Réunion....

Jean Marie Virapoulle, le maire de la commune ou a eu lieu l'attaque declare le lendemain que le conseil scientifique de la reserve marine est coupable de non assistance à personne en danger et est responsable de cette mort , pour avoir refusé la mise en place de drum lines (dispositif d'appatage pour les requins NDLR) dans  la reserve marine en face de Boucan canot .. et qu'il faut "mettre dehors" le conseil scientifique couper les vivres à la réserve et financer la pêche (N.B : son fils est président d'une société de pêche locale..)

Résultat : 2 jours plus tard, la reserve marine est attaquée par des tags injurieux sur les murs les traitant d'assassins  et par des cocktails Molotov (oui, vous avez bien lu des cocktails Molotov!!!! )

Puis 15 jours plus tard la Région ( du même bord que le maire) suspend donc sa subvention en raison de "l'immobilisme" du conseil scientifique ...

Alors que.....

1) Vous avez vu la carte... cette 20° attaque depuis 2011 (la 8° mortelle) a eu lieu de l'autre coté de l'île ou l'on voit quand même assez mal ce que des drum-lines en face de Boucan Canot de l'autre coté auraient changé !

2) L'embouchure de la Rivière du mât, est connue par les pêcheurs pour être un repère de requins dans les eaux troubles et boueuses créées par la rivière  avec des pêcheurs qui s'étaient déplacés à la rencontre du groupe de surfeurs pour leur dire à quel point ce site est dangereux..

3) Aux dires même de ses amis et de sa famille le jeune homme était parfaitement au courant du danger et surfait en toute conscience du danger, malgré l'interdiction préfectorale et le risque  très élevé de ce spot de surf ... un peu comme un passionné de hors piste pris dans une avalanche sans que l'on puisse accuser la station de ski....

4) D'un coté, on dit que les requins seraient en plus grand nombre parce qu'il y a plus de nourriture... et d'un autre coté,  on souhaite les appater avec des drum-lines (qui existent depuis 2015 dans plusieurs endroits dans le cadre d'un projet "cap-requin" pour étudier...s'ils sont comestibes, si ! si! )

Et bien d'une part il n' y a (bien sur) aucun effet sur le rythme eds attaques et d'autre part les scientifiques disent que les appats... ne font que les fixer un peu plus autour de l'ile !

5) La pêche de requins...existe  déjà dans la réserve marine !

En un an de 2015 à 2016, sur les 27 000 heures globales, 12000 heures de pêche ont eu lieu dans la réserve (dans la zone dite "périmètre général" soit la moitie de la réserve) avec pêche de 96 requins (52 bouledogues et 39 requins tigres).

Ce n'est que dans les zones hyperprotégées que le conseil scientifique s'est prononcé contre

6) Et enfin, le conseil scientifique (fait de bénévoles indépendants) n'émet que des avis  , ce n'est en aucune façon décisionnel..et les décision restent prises ... par arrêté préfectoral

La triste réalité c'est que tout surfeur qui se met à l'eau à la Réunion  le fait en dépit d'un interdiction formelle depuis 2013, qu'il met sa vie en danger et le sait parfaitement et que tous ceux qui, comme le président de région prétendent "rendre la mer aux réunionnais" en pêchant les requins se moquent du monde..

La vérité, c'est que depuis que le surf existe il y a eu des attaques .. et il y en aura encore... on ne pourra pas pêcher tous les requins bouledogues... c'est absurde, mensonger et scandaleux de suggérer le contraire à des fins électoralistes (votez pour moi il n' y aura pas d'attaques de requin à La Réunion)

 

Sale temps pour la réserve marine de La Réunion....

Comme vous le voyez dans un rapport baptisé "Etude CHARC",  les attaques de requin, elles n'ont pas commencé en 2011 !

Sale temps pour la réserve marine de La Réunion....

Même, si bien entendu elles sont douloureusement plus nombreuses depuis 6 ans, cela  a commencé en 1980... et il y en a bien sur en face de la réserve marine en violet..puisque c'est là que sont les surfeurs!!!!!!

Mais il y en a partout, avant 2007 (date de la création de la réserve), et bien sur après 2007 comme pour cette dernière tragédie le 21 février.

Et il est écrit noir sur blanc dans le rapport qu'il n'y a aucun lien décelable avec la réserve marine...

Seulement voilà.. on a besoin d'un bouc émissaire.;

Il faut que ce soit "de la faute" de quelqu'un et malgré l'absence de toute preuve scientifique .. la réserve marine est livrée à la vindicte et on lui coupe les vivres... du fait de "l'intransigeance" de son conseil scientifique.... dont le prefet a le mauvais gout de suivre les recommandations

Et il serait bon pour La Réunion disent nos politiques de supprimer la réserve et qu'on re-livre le massif corallien et sa faune à la destruction promise , qu'il n'y ait plus qu'un lagon blanc et désert à offrir aux touristes (comme dans une partie de celui de l'ile Maurice)

Et débarassés de l'avis défavorable des scientifiques, la pêche de quelques requins en offrant au passage une manne subventionnée aux sociétés de pêche, ramènerait un risque zéro autorisant les surfeurs a se mettre à l'eau en toute sécurité...

Comme souvent en politique...on se moque du monde !

Et notre président de région se range du triste coté de l'être humain  qui,  voulant imposer ses activités (commerciales ou comme ici de loisir..),  à une nature avec laquelle cela rentre en conflit, ne cherche pas a comprendre et continue de recommander de détruire ce qu'il ne comprend pas...

Sale temps pour la réserve marine de La Réunion....

Alors que, comme le montre cette carte, la Réunion n'a pas le monopole et qu'il y aura toujours des attaques , c'est évident tant qu'on mettra à l'eau des surfeurs en fin d'après-midi dans des eaux troubles ou vivent les requins ...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article
4 mars 2017 6 04 /03 /mars /2017 14:00

Parce que La réunion ce n'est pas que des photos de paysages...

Pour changer un peu ..voici de la musique !

Un coup de coeur d'hier soir lors d'une soiree sous les étoiles au Teat Plein air à St Gilles

Grèn Sémé..

Un groupe très sympa qui marrie le Maloya aux sonorités de la musique d'aujourd'hui, qui chante les hommes et les femmes de son ile, son décor des cités ou vit sa jeunesse et son espoir d'un monde plus juste et plus respectueux de la planète..

" Y rev la rényon... y sort dann béton..."

Ne les manquez pas ils vont venir tourner en métropole... et en particulier .. au printemps de Bourges, cher à mon coeur !

Allez, sur ce conseil du blog pour vos futures sorties..Nou Ar Trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne
commenter cet article