Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 14:22
Wilkommen, Bienvenue, Welcome...

"Im Cabaret, au Cabaret..to Cabaret...."

Et oui, nous avons passé la première soirée de nos vacances au cabaret..

ici...à La Réunion!

Non pas pour voir Liza Minelli, bien sur, mais pour une super soirée

drôle, tendre et nostalgique au cabaret "Pat' Jaunes"

improbable lieu perdu dans les hauts de l'île, à 1500m à la Plaine des Cafres...

La compagnie Pat jaunes s'est fait un nom dans l'ile depuis plusieurs années

en tant qu'emblème musical d'une autre communauté de l'ile..

Les Yabs des hauts..

Comment , Qui sont les Yabs ?

Eh bien, ce sont les "petits blancs" comme on dit ici, que la faillite du système de l'esclavage avait réduit à la misère, partis cultiver la terre pour une dure vie dans les hauts de l'ile ..

Ou ils menaient une existence un peu en marge au sein de familles nombreuses qu'il était dur de nourrir..comme la famille GONTHIER dont 3 frères ont fondés ce groupe qui sillonne La réunion et parfois la France et le Québec quand ils ne sont pas dans leur cabaret..

Une vraie approche de La Réunion, originale et authentique...d'abord autour d'un cari au feu de bois..puis ensuite, serrés sur les bancs a coté d'un feu de cheminée :

Un spectacle drole, chaleureux, tendre et pudique pour faire revivre, la vie dans les hauts au temps lontan..celui des "bals la poussiére" et des familles de 12 enfants ou il fallait trouver sa place et sa pittance...

Si vous venez à la Réunion pensez-y et regarder leur site internet pour savoir s'ils sont là (patjaune.com) ou contacter l'agence Daillie Favre..!

Si d'aventure ils sont la un week end de votre séjour.. Reservez une place, vous passerez une soirée mémorable..

Sans compter que une fois sur place à la plaine des Cafres, le décor vaut le détour !

Wilkommen, Bienvenue, Welcome...

On est à 1500 m d'altitude dans une ambiance montagnarde avec la température qui va avec (on est en hiver je vous le rappelle dans l'hémisphère austral, les polaires sont de rigueur en altitude!)

Mais surtout avec une vue imprenable sur le Piton des Neiges qui surplombe la plaine des Cafres, dans le ciel sans nuages du matin...

Et puis on est à pied d'oeuvre..pour le volcan !

Wilkommen, Bienvenue, Welcome...

On ne l'avait pas prévu mais un ciel lumineux sans aucun nuage avec une lumière a couper le souffle nous a fait prendre la mémorable route du volcan...pour lui refaire un coucou..

Voila...encore un bon plan de La Réunion, une soirée dans l'ambiance des Hauts d'autrefois et le lendemain, tant qu'a être la haut......sus au volcan...

Allez, sur ce..

Nou Ar Trouv..apres les vacances...

avec plein de choses a vous dire surement sur Madagascar...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans communautés d'ici
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 19:06

Dernier article avant les vacances...

A trop parler des paysages de l'ile, on oublierait de souligner ce qu'on aime ici :

Le mélange des diverses communautés qui illustrent le "vivre ensemble" caractéristique de la Réunion..

Voici un exemple en un Week-End de ce qu'est la vie ici..

Première étape : samedi soir à la Fety Gasy..

Week-end multiculturel

Comment ?

C'est quoi la Fety Gasy ?

Eh bien, c'est la fete nationale malgache qui célèbre l'anniversaire de l'indépendance le 20 juin 1960...

Alors la communauté malgache de l'ile, aidée par la mairie de Saint Denis est fière de présenter ses traditions, ses danses, sa musique et sa joie de vivre (malgré le marasme que traverse leur ile..) et..les créoles , toujours contents de faire la fete..viennent en nombre répondre à l'invitation..Comme vous le voyez , on était plusieurs milliers...

Un peu, comme, je ne sais pas..si la communauté portugaise organisait une fiesta pour sa fete nationale ..et qu'il y avait autant de monde venu s'amuser que pour le 14 juillet..

Eh oui..en métropole..difficile à imaginer, pas vrai ?

Week-end multiculturel

Et on assure le show dans une ambiance amateur, musicale colorée et bon enfant...

un peu sexy quand même..disons le..

Week-end multiculturel

Et pour les spectatrices ?

Pas de probleme...il y en a pour tout le monde..!

Et puis deuxième étape le dimanche;

Direction la marche sur le feu de la communauté Tamoul..

Week-end multiculturel

Evidemment..une toute autre ambiance...

Invités au temple Tamoul de Saint André dans l'Est, et installés au premier rang...c'est avec un peu d'appréhension qu'on s'installe..

Nous observons de longs préparatifs pour obtenir le carré de braise grise que vous voyez, entouré de savantes décorations fleurales...jusqu'à ce que les pénitents arrivent plus tard au son des tambours...

Ca fait 18 jours qu'ils font l'équivalent d'un Carème et plusieurs heures qu'ils marchent pour arriver jusqu'au temple en procession à la tombée de la nuit..pour le stade ultime de leur démarche spirituelle, pour s'élever dans leur vie personnelle, pour demander la guérison d'un enfant..pour l'apaisement d'un conflit intérieur...pour prouver leur valeur devant leur famille...Bref chacun a ses raisons...

Week-end multiculturel

Et comme vous e voyez, ils marchent vraiment sur les braises sur environ 8 m avant de s'incliner ensuite devant l'hotel, et à la fin de la cérémonie de laisser éclater leur joie et le plaisir de retrouver leurs proches à la fin de cette longue retraite et fiers d'avoir triomphé de ce défi...

Lui, c'est le pretre du temple....Après avoir béni l'espace, il va donner l'exemple et traverser les braises le premier, suivi des autres..

Et quand un pénitent a du mal à se lancer (ben oui..c'est..impressionnant quand même..)

il l'accompagnera en traversant avec lui!!

Au total, il a traversé plus de 20 fois!

Voila...

cet article juste pour dire..

Ici..ces gens d'horizons si divers ont développé le savoir vivre ensemble qui fait tellement défaut dans bien des endroits du monde...à commencer par notre douce France..

Ici... le nom de notre ile d'adoption n'est pas un vain mot...

Ici... c'est ... l'ile de La Réunion...!

Allez..Nou ar Trouv...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans communautés d'ici
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 18:27

L'occasion de rendre un hommage à un personne importante pour moi...

Comme je vous ai parlé de René Dumont dans un article de l'an dernier...une autre personne à ranger dans le cercle restreint des gens que j'ai admiré..

Time machine 1987-1992 : Lorsque l'enfant parait...

Nous avons été les parents que nous avons pu, avec nos limites..mais pour tout ce que nous avons réussi à faire de bien....quelque part, ça doit quelque chose à Francoise DOLTO...

C'est qu'on est comme tout le monde..après avoir vu sur un écran d'échographie qu'une grande aventure commençait pour nous..nous avons eu besoin d'un "Guide du Routard" pour ce voyage dans l'inconnu...

Et ce fut ce livre...J'en aurai toujours une pensée émue pour elle...

Cette digression terminée, nous voici arrivés à une période charnière dans cette rubrique de la machine à remonter le temps...avec une pause de quelques années dans les voyages...pour la raison que vous avez deviné...

Time machine 1987-1992 : Lorsque l'enfant parait...

1987-1992 ....ce fut pour nous l'arrivée de nos deux héros..

Ils vous saluent bien bas....vous pouvez les applaudir !!!

Ils ont prix toute la place dans notre coeur..et les voyages se sont mis en pause pendant quelques années ...

Time machine 1987-1992 : Lorsque l'enfant parait...

C'est qu'on était parti pour le plus grand de tous les voyages, celui ou vous emmène un enfant ...qui fait ses premier pas sur le chemin de sa vie...

Les voyages ont repris ensuite...mais dorénavant..on était 4 !!

Ca sera l'objet d'une suite a la machine a remonter le temps..mais prochainement, je vais arreter de ressasser des vieilles choses.. et vous reparler du 21° siècle... à Madagascar..

Plus que deux semaines et on est en vacances ....!

Allez, Nou ar Trouv ...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Time machine
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 14:25

Ce titre provocateur est destiné à ceux qui comme moi auparavant ne s'étaient jamais interessé à tout ce qui a trait à la flore et restaient perplexes devant l'enthousiasme de leur épouse ou petite amie pour le moindre truc de couleur verte sortant de terre...

La flore tropicale est bien trop spectaculaire pour ne pas vous convertir radicalement tel Clovis, convié à adoré ce qu'il avait brulé.. ou Cassius Clay devenu Mohammed Ali !

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

Alors quand vous programmez ce que vous allez voir pendant votre séjour..Ne sautez pas la page du guide qui parle du conservatoire botanique de Mascarin, dans les Hauts de Saint Leu, au lieu dit "Les Colimaçons".

C'est un endroit étonnant et riche d'enseignements..Et n'oubliez pas de téléphoner avant..pour choisir une des nombreuses visites guidées thématiques.. La botanique..ca peut etre passionnant surtout quand c'est intimement mêlé à l'histoire et la culture..

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

Pour commencer c'est une magnifique maison de style colonial, datant du 19°siècle...

Et ensuite ce n'est pas qu'un lieu de visite, c'est un centre de recherche dédié à l'étude et à la préservation de la flore endémique de l'ile, selon le principe qu'on ne protègera efficacement que ce qu'on connait..et fait connaitre...

Bref, un endroit ou élever le débat...et en plus , c'est beau !

La promenade dans le parc est une succession de lieux thématiques aux ambiances variées...

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !
Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

Un espace dédié au innombrables espèces de bambous..dans une ambiance tropicale et ombragée, propice aux jeux de lumière...

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

L'espace suivant est dédié aux très nombreuses espèces de caféier..arbuste qui n'est pas très photogénique...mais qui donne l'occasion de s'instruire :

saviez-vous qu'il existe une soixantaine d'espèces de caféier, mais que seulement deux espèces sont cultivés à visée de la consommation pour produire l'Arabica et le Robusta ?

Puis la visite se poursuit par l'espace des plantes succulentes...

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

On pense en premier lieu à cet endroit aux agaves et autres figuiers de barbarie..

Ils y sont...ils y sont... et les figuiers de barbarie sont mêmes en fleurs...

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !
Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

La promenade se fait au milieu des cactées diverses dessinant parfois des arabesques menaçantes telles ces tentacules projettant de capturer l'insouciante Marianne ?

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

Mais les succulentes ne se limitent pas aux cactus..Et voici, de la famille des euphorbes... une plante au joli nom de fleur de corail, ou plus scientifiquement Jatropha pour les spécialistes..

On se croirait effectivement au fond l'eau avec l'envie de copier coller un petit poisson à coté....

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

La visite se poursuit par une impressionante collection de palmiers de toutes les tailles et de toutes les formes...comme les palmistes dont le bourgeon terminal (le chou..) est un met de choix , la salade de palmiste ..ne la manquer pas si vous venez ici..

Et, last but not least.....le jardin des orchidées ....

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

On touche du doigt l'infinie variété de cette espéce..

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

Chacun a en tête les spectaculaires fleurs ornementales vendues partout dans le monde..

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

Mais pas la variété des formes et des couleurs des petites espèces moins connues

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

Comme ces quelques exemples endémiques de la Réunion

Voila..un bien bel endroit avec, je le répète, de passionantes visites guidées à réserver préalablement, avec le choix des thèmes abordés...qui sont nombreux...ce qui fait qu'une visite ne suffit pas..on a déja prévu d'y retourner ...

Conservatoire botanique...un endroit austère et barbant ? Pas à La Réunion !

Et la délicatesse d'une fleur de nénuphar posée sur l'eau pour finir..

Une image paisible dans un monde qui ne l'est pas...

Allez..Nou ar Trouv...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Musées et patrimoine
commenter cet article
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 16:51

Même si vous avez déja remarqués, de ci, de la...sur ce blog, des commentaires acides sur l'hégémonie américaine et ses certitudes..

Il faut bien assumer ses contradictions et reconnaitre qu'on peut à la fois être exaspéré du modèle culturel et économique américain écrasant tout sur son passage et en même temps avoir été nourri de la dite culture pendant toute son enfance à grand coups de westerns , de grands espaces et de lyriques envolées sur le rève américain..

Après Gary Cooper à l'âge de 10 ans, , ll y avait eu Bruce Springsteen à 25 ans..

.

"This land is your land..

from the Redwood forest,

to the New York island,

This land was made for you and me..."

.

Alors, en 1986, sous le prétexte que Marianne a de la famille à San Francisco, nous avons utilisés les seules et uniques 5 semaines de vacances de notre vie pour un grand voyage dans l'ouest des Etats Unis...

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Une grande boucle, de 5 semaines en voiture avec notre petite tente canadienne, dont je n'ai pas gardé le kilométrage , mais qui après toutes ces années, me fait revenir en mémoire le choc de toute cette nature vierge, de ces immenses espaces et des campings seuls dans les parcs perdus en pleine nature..

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Début du voyage à San Francisco, accueillis par les deux cousines de Marianne, heureuses de nous faire découvrir la ville dont il y aurait tant à dire...

La ville à la fois de tous les possibles, des sciences et technologies du futur, présentées par Françoise la scientifique,

Et aussi la ville des expériences culturelles innovantes et de la tolérance de la différence, présentée par Anne, la littéraire...

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Et nous sommes partis..

Comme dans le livre de Kerouac qui m'avait fait rever d'un peu de folie dans ma jeunesse d'étudiant studieux..

Bon.. on était pas Dean Moriarty et Mary Lou...notre voyage ne s'est pas fait dans les brumes de l'alcool, de la drogue et de tous les délires..

Mais quand même...on y était ...

Sur la Route...

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Première étape...

la Redwood Forrest, un petit parc, non loin de San Francisco..

avec Marianne en bas qui donne l'échelle....

pour se mesurer aux séquoias géants

et la première impression de nature grand format...comme on ne voit pas en Europe....

Et puis direction l'Est, pour le premier obstacle sur la route du Far West, la Sierra Nevada

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Premier choc , Yosemite National Park...

Pas encore les montagnes rocheuses comme je le croyais à l'époque..(elles sont plus loin..à l'Est.)

Ici, c'est la Sierra Nevada, et ses profondes vallées verdoyantes cernées de vertigineuses falaises de granit..

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Même sans les longues randonnées qui sont l'essence de ces parcs nationaux,

la route emmène les voyageurs pressés, jusqu'à des points de vue spectaculaires,

comme ici le célèbre Glacier Point

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Et on campe en pleine nature au milieu des cascades spectaculaires,

en relisant le soir avant de se coucher, les consignes sur les ours...

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Et, si l'on traverse le parc en direction de l'Est, on atteint la Tioga Pass,

à 3000 m d'altitude quand même, ou nous avons vu, un peu plus loin,

dès le mois de septembre, les premières traces de la neige

qui un mois plus tard fermera cet accès en obligeant les californiens à rebrousser chemin..

Mais pour nous, la route était encore ouverte et direction, les hauts plateaux désertiques du Nevada..

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Première rencontre inattendue, le Mono Lake..

oasis colorée dans cette ambiance désertique

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Et cette fois, ça y est, on est au Far West pour se rejouer les films de son enfance...

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

L'attraction touristique de cette région inhospitalière, les villes fantômes,

comme ici, Bodie, ou tout est resté figé, dans une ambiance impressionnante,

après le départ des désperados de tous poils venus chercher fortune sans la trouver...

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Symbole de l'inhospitalité de cette région, la vallée de la mort, ses records de température et ses histoires de voyageurs morts de soifs dans cette ambiance étouffante..

Et le célèbre Zabriskie Point ou l'on vient au coucher du soleil contempler les couleurs étonnantes de la terre, et se recueillir un moment à la mémoire des Pink Floyd, le groupe mythique d'une époque révolue..

Avant de poursuivre la route..

Celle-ci passe par las Vegas, qui ne nous a pas laissé un souvenir impérissable :

Pas trop notre truc ... tout ce qu'on aime pas de l'Amérique en fait..

On continue donc sans tarder vers l'Arizona..et la star des parcs nationaux...

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Après de longues heures de route sur les hauts plateaux plats à perte de vue..

Au détour d'un virage, le choc du Grand Canyon...

Et se dissipent d'un coup les craintes d'en avoir trop entendu parler, de l'avoir trop souvent déja vu en photo , et donc d'etre décu...

Ce n'est pas possible d'être décu par le Grand Canyon !

C'est trop....Ouahhhh !

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

C'est trop gigantesque, trop beau, trop spectaculaire, trop tout..

On découvre la métamorphose des ombres et des couleurs au fur et à mesure que le jour avance et on réalise qu'on ne savait rien de la lumière..

Après le cratère de Santorin, et avant les atolls de la Polynésie, un autre endroit du monde ou la beauté vous met en paix avec les choses..

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Le même vu d'avion..et photographié par Marianne, parce que, ça secoue sec entre les trous d'air..et moi...pas disponble pour autre chose que mon sac en papier ..!

Reste qu'on se sent tout petit en contemplant l'histoire de la terre dans les couches géologiques étalées devant soi...

avant de continuer sa route toujours plus loin au fond de l'Arizona..

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Une photo clin d'oeil, qui dira quelques choses aux utilisateurs de Windows il y a quelques années, avec la même photo ou peu près que Bill Gates avait choisi en fond d'écran...

Et bien, c'est là, à quelques heures de route du Grand Canyon, après une ballade en bateau, sur le lac Powell et ses couleurs étranges...

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Et, enfin, l'arrivée au point le plus lointain de notre voyage,

Monument Valley national Park...

l'archétype des paysages de l'Ouest américain,

la ou ont été tournés quasiment tous les westerns

et ou vous pouvez planter la tente et vous jouer votre Western à vous,

avec votre captive aux yeus clairs personnelle ;-)

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

Un coup d'oeil sur le calendrier..et ...

Même si on disposait de 5 semaines, elles étaient maintenant bien entamées..

et nous étions arrivés à une petite ville du nouveau Mexique

restée dans nos mémoires comme le bout de notre route..

Le moment était venu de faire demi-tour pour la longue route du retour

au son des ballades country mélancoliques et un peu niaises distillées par l'auto radio..

mais qui se fondaient tellement bien dans le décors...

Time machine 1986 : A la conquète de l'Ouest...

.

"Oohh, I was alone on my way to Durango..."

.

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Time machine
commenter cet article
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 11:09

Ca fait longtemps que nous n'avions plus raconté de coup de coeur cinéma...

C'est que la période de ces derniers mois était pour le moins troublée...

Mais on essaye de se reprendre ...

et me voici qui vient vous parler d'un festival de cinéma qui vient de se terminer..

Comment ? Mais, non pas le festival de Cannes !

Un festival d'ici..de La Réunion...

Palmares Festival de Cinéma

Le festival du film d'aventure, neuvième du nom..

3 soirées ouvertes sur l'ailleurs, sans strass ni robes décolletées jusqu'au vertige...

mais des aventures humaines, variées et chaleureuses, avec la présence des auteurs,

qui se la pètent un peu mois que le monde du cinéma...

et sont un peu plus en contact avec le réel..

Et parmi tous ces films qui nous ont emmenés au 4 coins du monde..

Un vrai énorme coup de coeur...

Palmares Festival de Cinéma

Je pense que tout le monde a entendu parler de Philippe Croizon, l'homme qui a traversé la manche alors qu'il est amputé des 4 membres...

Ce qui apparait comme un premier défi et une victoire personnelle a été suivi d'un autre projet fou..

Relier à la nage les détroits séparants les 5 continents pour porter un message

d'universalité et d'humanité au dela du handicap pour dire que les homme sont tous pareils...handicapés ou non, de n'importe quelle couleur..ils sont des hommes et cela doit les réunir et non les diviser...

Eh bien, je ne peux que confesser une appréhension à voir un film sur le handicap au début de la projection..

Et je ne peux ensuite que témoigner mon émotion et mon enthousiasme à la fin...

Palmares Festival de Cinéma

Cet homme qui nage avec une volonté venue du fond de l'adversité passe un message qui n'est pas un film sur le handicap, mais un film sur la fraternité, le partage, la différence, un hymne à la vie.. et c'est bouleversant, magnifique et que sais-je encore...

On peut avoir été fracassé par la vie...y survivre et se faire ensuite une vie qui soit belle à vivre, portée par l'échange et le partage...

Je ne saurais mieux dire que .... pour ceux qui comme moi, sont lassés du spectacle affligeant que donne souvent l'espèce humaine.. ce film redonne foi en l'humanité..

Et c'est un cadeau précieux que je vous recommande....

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans cinema
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 16:42

Nous guettions l'occasion de revisiter le cirque de Cilaos et ses deux heures et demi de route depuis Saint Denis...

Raison pour laquelle un long week- end est idéal pour "amortir" un peu toute cette route

et gouter à nouveau à la fraicheur et l'ambiance sereine de ce petit village blotti au creux de ses montagnes.

Reflets de Cilaos....

Arrivés vendredi soir...ça fait qu'il n'y a personne samedi matin au lever,

quand la lumière est encore rasante sur les petites mares du village

reflétant les sommets environnants ...

Reflets de Cilaos....

La mare à joncs...

face à l'Est....

Tout à l'heure, tout le monde viendra pour le pantagruélique pique-nique dominical..

mais, pour l'heure..

tout est calme et paisible....

Reflets de Cilaos....

Les deux pêcheurs en herbe ont studieux et appliqués, même si je ne les ai pas vus récompensés de leur patience...

Reflets de Cilaos....

On appelle ce lieu "Les 3 mares"..

chacune reflétant un des bords du cirque...

Ici, le rempart Ouest....

Reflets de Cilaos....

Et la troisième, plus au Nord, avec au fond le col du Taibit

là haut à 2000 m, qui nous fait rêver...

Il sépare Cilaos de Mafate...et est le lieu d'une des plus belles vues de l'ile...

Une ballade mythique joint les 3 cirques, et passe par lui, tout la haut..

et le projet grandit dans notre esprit, un jour....

Prendre une semaine pour faire ça..

Partir de Salazie, rejoindre Mafate et en ressortir par le col pour plonger dans Cilaos..

Quelque chose comme l'apogée de notre passage à La Réunion...

En attendant, nous nous sommes limités à des ballades plus sages..

Reflets de Cilaos....

Le sentier ultra-classique vers la cascade de Bras -Rouge,

plongeant dans un à pic impressionnant vers la gorge tout en bas..

Lieu magique..mais dangereux il faut le rappeler..

il prend des vies imprudentes chaque année..prudence amis lecteurs...

Ne pas s'approcher trop près sur la roche glissante!

Reflets de Cilaos....

En amont de la cascade, les bassins semblant inviter à la baignade..

mais en fait, brrrr...c'est le debut de l'hiver à 1000 m

et l'eau est...impraticable !

Reflets de Cilaos....

Le Bassin Bleu...charmant et secret..

peu après le départ du sentier qui s'en va vers Mafate...

Reflets de Cilaos....

Retour en surplombant le village de Cilaos...

Reflets de Cilaos....

Et, sur la route du retour, après les lacets interminables..

D'autres ballades dans des recoins peu connus,

comme ici au départ du lieu dit Le Pavillon,

Une rude montée vers l'improbable "Ilet haute"

3 ou 4 cases désertes dans un méplat reculé et caché du reste du cirque.;

ou il est difficile de ne pas penser aux esclaves venus chercher ici la liberté...

Reflets de Cilaos....

On y fait des rencontres typiquement réunionnaises..

comme le tangue, petit mammifère venu de Madagascar, proche du hérisson,

peu farouche, et dont les réunionnais sont friands en cari !

Il a fallu règlementer très sévèrement sa chasse pour éviter sa disparition..

Reflets de Cilaos....

Et le soir tombe sur les cretes de Cilaos,

à peine accrochées par quelques nuages,

et ne laissant qu'une envie..revenir très vite ...

Allez, Nou ar trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 15:49

"Il en est à Séville aussi..

qui, pour une sérénade,

donnent rendez-vous la nuit..."

1985 : année du CDI comme je l'ai déja dit...

Ma sérénade quelques années plus tot ayant reçu un bon accueil (!)

tout ça nous a emmené en aout 85 passer un moment en compagnie de l'adjoint au maire du 8°,

suivi d'une soirée pluvieuse, mais chaleureuse quelque part dans le Beaujolais..

Et quelques semaines plus tard, notre fière 205 nous emmenait courageusement vers la romantique , mais lointaine Andalousie (oui...ca fait de la route !)

Time machine  1985 (2) : "Il est des filles à Grenade.."

L'aride et fière Andalousie avec ses oliviers à perte de vue...

L'Espagne, en y repensant, c'était un passage obligé ... car dans l'histoire de Marianne, l'Espagne, c'est important..

et moi, il ne se passera ensuite guère de moments sans que je regrette l'allemand deuxième langue,

( - Dites les parents, l'allemand ça me dit rien..

- Si, si, tu verras, tu seras dans de meilleures classes ..)

décision qui m'a privé d'espagnol, alors que la culture et l'ambiance espagnole me tiendront depuis ce voyage, sous le charme...

notamment pendant toutes années futures à Nîmes, sa feria et ses bodegas...

Time machine  1985 (2) : "Il est des filles à Grenade.."

Grenade...sans doutes pas la plus belle vile du trio...

mais le siège d'un joyau dont la réputation n'est pas usurpée..le palais de l'Alhambra

et son ambiance apaisante et contemplative, loin de la grandoliquence des édifices religieux catholiques, la spiritualité évoquée dans une architecture subtile et toute en finesse..

Time machine  1985 (2) : "Il est des filles à Grenade.."

Les sourates du Coran offriront un décor inattendu à la pourtant très matérialiste Marianne...

un instant rêveuse devant tant de paix et de sérénité..

moment fugace laissant le photographe..sous le charme..

Time machine  1985 (2) : "Il est des filles à Grenade.."

Séville, ensuite....et le jardin des orangers..

Majestueuse et aristocratique par endroits,

ailleurs riche du dédale des ruelles minuscules du quartier juif

ou des restos populaires au bord du Guadalquivir..

Time machine  1985 (2) : "Il est des filles à Grenade.."

Et enfin Cordoue, la plus méditerranéenne, celle à qui j'ai trouvé le charme le plus dépaysant avec les ballades sans fin dans ses ruelles aux patios colorées de céramique, les célèbre Azulejos..

Sur la photo une porte d'entrée de la Mesquita, la mosquée ..monumentale et baroque...

Time machine  1985 (2) : "Il est des filles à Grenade.."

Et dans les campagnes, les fières et aristocratiques haciendas aux jardins fleuris aux pieds de montagnes arides et sèches...

Campagnes andalouses siège d'élevages mythiques de taureaux de combats, culture à laquelle nous étions à mille lieux de nous intéresser, à l'époque..

jusqu'à ce que les années nîmoises nous fassent toucher du doigt ce coeur de l'âme espagnole qu'est la corrida..

et à quel point un aficionado rêve d'un voyage vers ces lieux mythiques de la tauromachie..les Arènes de Séville..et les élevages andalous..

Time machine  1985 (2) : "Il est des filles à Grenade.."

Telle est l'Andalousie, ici au pied de la Sierra Navada,

Beau voyage vers un ailleurs à la fois si lointain et si proche aux confins de l'influence arabe et de l'Europe judéo-chrétienne dans une Espagne qui se remettait à peine des noires années du franquisme (on était à la fin de la Movida en 1985).

Un pays à l'époque en renaissance plein de rêves d'avenir et d'une jeunesse avide de liberté et d'ouverture au monde..Ambiance bien différente des années difficiles que l'Espagne traverse actuellement, comme toute l'Europe en route vers une inexorable remise en cause..

Allez, n'hésitez pas à rendre visite au sud de l'Espagne..c'est un endroit à part..

Nou ar Trouv

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Time machine
commenter cet article
11 mai 2013 6 11 /05 /mai /2013 11:10

Encore un sujet polémique..mais vous en entendez surement parler en métropole, et vous vous dites, le blog devrait en parler, qu'est-ce qu'ils en pensent à La Réunion, etc..etc... ?

Alors voila, je me lance..

Voici en image le lieu ou tout s'est passé..image idyllique difficilement compatible avec ce qui va suivre..et c'est sans doutes une partie du probleme..

Devant cette photo, difficile de se persuader d'une autre réalité que ce qu'on a en tête, qu'il ne s'agit pas de l'inoffensive Méditerrannée ...

On comprend que malgré tout les gens se mettent à l'eau, n'est ce pas ?

Et pourtant....

La fin du surf  à La Réunion..?

Or donc, en ce début de semaine, le 7 mai...il pleut abondamment sur l'Ouest de l'ile, ce qui est rare...la pluie ruisselle le long des massifs en direction de la mer...

Le lendemain, un couple originaire de Franche Comté en voyage de noces vient sur la plage des Brisants au matin, et le jeune homme de 36 ans loue une planche de Bodyboard poyr continuer en solitaire son initiation au surf..

La houle se lève, et associée au ruissellement de la veille, l'eau devient très trouble..

Le drapeau orange du risque requin est hissé sur la plage des Roches noires voisine (la plage des Brisants n'a pas de surveillance permanente) et les quelques surfeurs locaux présents dans l'eau déconseillent au jeune homme de continuer a surfer, seul , à l'écart des autres, dans cette au trouble qu'affectionne le craintif requin bouledogue pour chasser..

Et soudain, sous les yeux des touristes et de sa femme sur la plage, c'est l'attaque foudroyante a deux reprises..deux grosses artères sectionnées et une hémorragie massive...

Les sauveteurs qui le ramèneront sur la plage ne pourront pas le réanimer..

Une jeune femme voit sa vie basculer dans l'horreur et un petit enfant de 18 mois est orphelin..

La fin du surf  à La Réunion..?

Alors, bien sur, l'image tragique fait la une des journaux, l'émotion de la petite communauté des surfeurs, traumatisée par 11 attaques de requin sur l'ile depuis 2011, (dont 3 mortelles) est à son comble...

Et une polémique non résolue depuis deux ans reprend de plus belle..

Les surfeurs, communauté qui s'est appropriée récemment l'espace maritime de l'ouest, auparavant délaissé de tout temps par les Réunionnais pour qui la mer a toujours été traditionnellement un lieu de danger et de crainte..

Surfeurs qui ont voulu en quelques dizaines d'années faire des plages de l'Ouest, un lieu ludique, s'adonner à leur passion , si possible en vivre, et sous l'oeil bienveillant des politiques à la recherche de l'essor touristique..

La fin du surf  à La Réunion..?

Voila en image, celle qui est au centre de toutes discussions, la réserve marine de La Réunion, en bleu clair, ou toute activité, notamment de pêche est très sévèrement réglementée..

Créée en 2007, devant l'altération à grande vitesse de l'écosystème corallien de l'ouest, la réserve a pour but d'enrayer la disparition en cours du massif corallien avec la biodiversité unique qui s'y trouve, et accessoirement de ne pas tuer la poule aux oeufs d'or touristique liée au dit massif corallien..

Il y a donc absence de pêche, colonisation de poissons en ré-augmentation..et sédentérisation accrue de requins bouledogue, l'espèce au comportement mal prévisible et meurtrier en cause dans presque toutes les attaques...

La fin du surf  à La Réunion..?

Les surfeurs, sont très remontés, demandant qu'on supprime la réserve marine et sont révoltés de l'interdiction de tuer (on dit "prélever" pour faire politiquement correct) les requins après une attaque, avec le sentiment qu'on privilégie la vie d'un requin à un des leurs...Ils argumentent que les requins bouledogues se replieraient à distance s'ils étaient victime d'une "pression" qu'ils n'ont pas, "protégés" qu'ils sont par la réserve marine.

Les scientifiques de l'autre coté, disent mal connaitre les lieux de vie et de mouvement des requins locaux, avoir besoin de temps pour comprendre et émettre des recommandations, que le prélèvement de quelques requins ne mettrait en rien à l'abri le surf de l'ile, et ils réaffirmentleur attachement à la réserve pour éviter la mort programmée du massif corallien...

Pour mettre de l'huile sur le feu, des associations de défense de l'environnement font des déclarations maladroites vis à vis des surfeurs, arguant d'un comportement enfantin et irresponsable, mettant leur vie en danger..avec parfois des sous-entendus difficilement supportables pour les pratiquants en disant qu'ils récoltent ce qu'ils méritent..

Et les politiques au milieu.... bien embétés par ce débat non résolu aux forts sous-entendus économiques et électoralistes. Ils avaient décidés de mettre en place des vigies de surveillance, et un système d'alerte quand l' eau est trouble, les systèmes de protection plus sophistiqués étant soit hors de prix soit trop fragiles pour etre efficaces...

Mais, on le voit bien, on n'empêchera jamais un imprudent ou un touriste ma informé de se mettre à l'eau...et il y a et il y aura d'autres accidents, c'est obligé...

Voila..je pense que vous comprenez mieux que les tensions soient vives...

Alors dans cette ambiance..le surf à la réunion semble mal parti..est-ce que de telles photos prises sur les vagues de la même plage sont à mettre au musée ?

La fin du surf  à La Réunion..?

Et bien, malheureusement..je comprend la passion des surfeurs..et je comprend aussi qu'ils étaient venu sur l'ile à la fois assouvir une passion et en vivre, comme moi je suis venu faire mon métier ici et ou j'y suis heureux, comme eux...mais je vois mal comment le surf pourrait continuer à La Réunion..

Les attaques de requin connaissent une recrudescence depuis 2011 mais il y en a depuis 30 ans..soit depuis que le surf est venu s'établir dans cet endroit que les anciens à la Réunion évitaient comme la peste...

Un collègue chirurgien m'a dit à avoir assisté il y a plus de 10 ans à une thèse de chirurgie sur les attaques locales de requins, les morts et le comportement des requins bouledogues.. ca n'est pas nouveau...

Il est donc réducteur d'accuser la réserve marine...et tuer une ou deux dizaines de requins ne léverait pas le risque..

Et puis, La réunion n'a pas l'exclusivité, c'est un problême plus global !

La fin du surf  à La Réunion..?

Certes, il serait peut-être politique dans un souci d'apaisement de ne pas se crisper sur des positions trop strictes interdisant le prélèvement de requins du site en acceptant des dérogations après une attaque..mais ca ne mettrait pas les pratiquants en sécurité et d'autre personnes mourraient quand même, tôt ou tard,

Et l'on rappelle les enfants et les ados inscrits jusqu'ici aux écoles de surf...

Je crois malheureusement que surfer à La réunion, c'est devenu comme faire du ski hors piste par temps d'avalanche..une passion dévorante et des moments magiques à vivre..mais un risque mortel...et on ne peut pas accuser les politiques de ca..

La fin du surf  à La Réunion..?

La mer a toujours prélevé son dû tragique parmi ceux qui viennent se frotter à son mystère..et pas plus tard que le surlendemain de l'attaque, de l'autre coté de l'ile..

Dans l'Est, il y a une tradition étonnante montrant bien que les créoles abordent la mer d'une façon très particulière, je dirais à reculons, il s'agit des pêcheurs "la roue"..

Ils se mettent à l'eau pour aller jeter des filets ...sur des chambres à air de camion !!...

Et bien hier, un pêcheur de Sainte Marie n'est jamais revenu de la pêche, et on a ramené son corps là aussi à une famille désemparée..

Mais lui...personne n'en parle, c'est dans l'Est ce n'est pas un touriste...pas d'enjeu touristique ou économique... ça n'intéresse pas les médias,

Et pourtant, c'est encore la mer qui vient rappeler qu'elle est cruelle...

toujours à l'affut des téméraires qui , comme dit le poête,

glissent sur ses gouffres amers..

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article
4 mai 2013 6 04 /05 /mai /2013 10:05

La réunion, c'est comme ailleurs, il y a des activités culturelles, bien sur.. et en particulier un endroit qu'on adore, le "Theat Plein Air" à Saint Gilles ou on peut entendre des artistes sous les étoiles...

 

En avril, il y avait un festival sympa "Total jazz" pendant lequel on a choisi d'aller passer une soirée "cubaine" aux sons colorés du Big Band d' Ernesto "Tito" Puentes..

 

Images de festival de Jazz à La Réunion

Je ne pense pas que cette photo floue prise avec l'I Phone fera des histoires de droit à l'image...mais elle peut suffire à suggérer les cuivres et les rythmes cubains..Caliente..!

Mais, vous dites vous... qu'est ce qu'un festival de jazz à La Réunion a de spécifique ?

Eh bien, l'idée d'en profiter puisque le Théat Plein Air est dans l'Ouest..et à la fin du concert, aller passer la nuit sur place après le spectacle, pour que le lendemain matin...

Images de festival de Jazz à La Réunion

Vue de la chambre de l' hotel de La Saline, impossible de résister à l'appel du lagon...

Images de festival de Jazz à La Réunion

Re-voici des photos de coraux...que je n'avais pas remises à l'honneur depuis longtemps

Images de festival de Jazz à La Réunion

Il n'y a d'ailleurs pas que les spectateurs comme nous qui profitent de Total Jazz pour folatrer entre les coraux, on a croisé à l'hotel des musiciens bien décidés à profiter de l'ile aussi !

Images de festival de Jazz à La Réunion

Bien sur, la ballade l'appareil photo à la main, retrouve la faune habituelle, et on ne se lasse pas du spectacle des demoiselles qui dansent leur ballet autour de leur corail protecteur

Images de festival de Jazz à La Réunion

Ceux que vous connaissez bien maintenant..plus besoin de vous les présenter..

Et puis d'autres .. que l'on rencontre plus occasionnellement..

Images de festival de Jazz à La Réunion

Le poisson lime à long nez, jamais très loin des coraux dont il se nourrit

Images de festival de Jazz à La Réunion

Le poisson écureuil, peu actif le jour, c'est de préférence la nuit qu'il s'active à la recherche de petits crustacés

Images de festival de Jazz à La Réunion

Au premier plan, un poisson perroquet aux couleurs pastels (c'est rare, en général, ils sont flashys..) et derrière lui, un labre , plus coloré...

Images de festival de Jazz à La Réunion

Lui, j'ai mis un moment à la trouver dans le guide, car je ne l'avais encore jamais vu :

le Poisson Faucon à taches de rousseur (si, si!)..

Un prédateur posé au sommet d'un massif corralien qui fait le guet, tel un rapace, d'ou son nom, pour fondre sur ses proies, petits poissons imprudents, ...

Images de festival de Jazz à La Réunion

Le poisson flute, immobile dans le courant, près du fond, en attendant que de petits crustacés et petits poissons passent à sa portée...

Images de festival de Jazz à La Réunion

Voila....quelques images d'un festival à La Réunion...

Pas étonnant que les musiciens se laissent convaincre de faire le déplacement...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Sous l'eau....
commenter cet article