Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 07:17

Comme tous les zoreys venus se réchauffer à la chaleur de la vie réunionnaise, il y a, en creux dans l'histoire, ceux qui nous sont chers... restés loin là-bas...en métropole...et l'hiver nous revoit affronter ses frimas en un tour de France "perso" pour nous  réchauffer...le  coeur !

Voici donc..le must d'un tour en  métropole selon les lois du coeur d'Olivier et Marianne ce qui explique ces photos...hivernales insolites sur ce blog sur La Réunion !

Tour de France en hiver...

Le Vercors... et la vallée d'Autrans ou, même quand la neige n'est pas au rendez-vous, les moments en famille et les week-ends entre amis semblent défier le temps qui passe...

Tour de France en hiver...

Le Pilat...et Condrieu  dont nous testons méthodiquement les Gites de France un par un depuis 2 ans... sans jamais être déçus !

Tour de France en hiver...

Condrieu où nous attend à chaque fois une deuxième jeunesse que nous a apporté en cadeau un petit bonhomme...il y a déja 18 mois...

Tour de France en hiver...

Notre bonne ville de Lyon qui se métamorphose lentement mais surement depuis que nous l'avions quitté , étudiants...

Comme ici, vue à travers le prisme de la modernité de son tout nouveau  Musée des confluences (enfin..nouveau...pour nous!)

Tour de France en hiver...

Musée des Confluences ou l'on suggère  de penser la vie à l'aune des peuples du monde et non de l'hexagone...  (à visiter d'urgence avant les élections !)

Tour de France en hiver...

L'incontournable escale  parisienne... pour une fois pas pour un congrès mais bien  pour des retrouvailles familiales et... remplir le carnet de réservation de l'agence Daillie Favre pour sa destination Réunion avec maintenant des "combinés Réunion- Pays de la zone océan indien" dans le catalogue de l'agence !

Escale Parisienne mise à profit pour profiter du passage à Paris  de l'incroyable collection Chtchoukine venue de la lointaine Saint Petersbourg...pour se plonger dans les Gauguin, Monnet, Degas, et autres  Picasso ...

Tour de France en hiver...

Pour vous en conclusion, un tableau parmi tant d'autres : voici Collioure paré de couleurs inconnues sous la palette de Matisse en espérant vous donner envie de venir avant que ces dizaines de tableaux ne repartent en Russie le 20 février !

Quand a nous, avant de revenir à La Réunion une petite escapade européenne à vous raconter bientot sur le blog ...

Nou ar trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne
commenter cet article
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 14:51

C'est de plus en plus difficile pour moi de formuler des voeux de nouvelle année, le monde ne se dévoilant pas sous son meilleur jour au fil du temps qui passe...

Ce d'autant que je ne cache pas mes inquiétudes pour 2017, au sujet de ce qu'en feront les electeurs français dans la foulée de leurs homologues américains...

Je vous propose néanmoins de placer cette année qui vient sous le signe d'un grand monsieur de la musique qui est passé nous voir à La Réunion et  nous a fait passer quelques moments d'éternité ..

Bonne année 2017...

Jordi Savall, le magicien qui a ressuscité un instrument du Moyen Age,  la viole,  pour nous emmener au dela du temps et de notre monde matérialiste  et dont je vous propose quelque minutes de voyage avec lui..

Eh oui, il y a dans l'homme de tristes sires ( et de triste dames..) qui briguent vos suffrages ... mais il y a aussi au coeur de l'homme .. la musique...

C'est ainsi...

Et ce blog... préfère la musique !

Douce et rêveuse année 2017 à vous tous...

Repost 0
Published by olivier et marianne
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 04:11

Vous n'etes pas sans savoir que la mode est à faire durer les juteux revenus des  films à succès  grâce à un film supplémentaire sur les origines des personnages :

On appelle ça un prequel... et on apprend comment les personnages sont devenus ce qu'ils sont...

Et bien, pour ceux qui voudraient savoir comment nous sommes devenus accros aux iles tropicales:

Voici donc dans notre rubrique Time-machine,  le prequel du blog sur la Réunion : le premier voyage dans les iles de la famille...

Comme le dit le titre de l'article, celui par qui tout a commencé!

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Après le test (réussi haut la main par les enfants) du voyage en Norvège, la vie nous ayant donné la chance d'etre medecins et, ce faisant,  de bénéficier de la possibilité financière de le faire ...

Une tradition s'est installée de partir au bout du monde chaque été en famille...

Notre addiction à nous...petits et grands...

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Et quelque chose dans nos vies a effectivement basculé en 1995 dans les jardins luxuriants d'un  hotel de Trou aux Biches sur la cote Est de l'ile Maurice...

Un monde s'est offert à moi qui berçait mes rêves dans ma chambre d'adolescent de la cité des Gibjoncs à Bourges tout en étant persuadé que cela resterait un rêve inaccessible..

 

On m'emmenait au bout de la terre..

On m'emmenait au pays des merveilles...

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Et j'y emmenai mes enfants...

Ensuite, c'est vrai...rien n'a plus jamais été tout à fait pareil.

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

En 1995 (puis 1996...on est revenus l'année suivante, toujours sous le choc!) les plages  de carte postales étaient moins bondées qu'elles ne le sont de nos jours avec une surexploitation qui a asphyxié le lagon...

Et l'on n'était pas encore dans un tourisme de masse..

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Petits ports de pêche et églises colorées affichaient encore une bonhomie désuète

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Le lagon, ses couleurs, et sa faune sous marine tissaient autour de nous  leurs sortilèges

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Cascades et bassins luxuriants se sont imprimés dans nos mémoires...

Et déja à l'époque, à seulement 3/4 d'heure de vol, s'est produit notre premier contact avec la Réunion !!!

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Et oui ! L' heure est venue de le dire...La Réunion et nous, ça ne date pas de 2009, mais de 1996.

Et cette photo de la cascade Langevin dans le sud sauvage.. sort bien de la machine à remonter le temps!

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Et le Piton de la Fournaise est bien entré dans nos vies... au siècle dernier !

Offrant ainsi aux enfants un de leur meilleur (un volcan en activité, ça en jette!) et de leur pire souvenir (des parents qui ne se rendent pas compte que c'est l'hiver austral en juillet et qui vous font passer la nuit la plus glaciale de votre vie dans un gite non chauffé à 2000m)

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Et puis, au delà des images de carte postale, la rencontre avec la différence d'un autre mode de vie a scellé définitivement  notre envie d'ailleurs et notre curiosité (pas encore rassasiée en 2016) pour "la vie qu'on mène à l'autre bout de la terre" selon les mots de Gérard Manset,  mon compagnon de route..

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

L'Océan Indien, ses couleurs, ses épices, et son mélange  de vie créole et indienne

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Les étalages des marchés  à mille lieux de  notre vie habituelle et qui font jeter un regard ensuite définitivement différent sur la vie en question, ré-étalonnée à l'échelle du monde et non plus seulement de l'hexagone..

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Ou on apprend que la France n'est pas le monde, n'en déplaise à certains qui briguent bientot vos suffrages ...

.

L'Ile Maurice.. partagée entre sa communauté d'origine indienne, qui truste le pouvoir politique et économique

.

Et une communauté créole dont  nous apprendrons plus tard que derrière un lissage de façade pour les touristes, qu'elle exprime des tensions vives avec la communauté indienne qui truste les postes clefs du pouvoir

Time machine 1995/1996 : Les origines du mal....

Mais c'est bien une impression de paix et de sérénité qu'on a, bien sur, ramené de l'Ile Maurice, telle que celle dégagée par  les nénuphars du jardin de Pamplemousse...

Ce qui nous fait y retourner l'année suivante, nostalgiques  de sa douceur, avant de ressentir l'appel d'autres destinations du monde qui seront une suite a Time Machine..

Nou ar Trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Time machine
commenter cet article
18 décembre 2016 7 18 /12 /décembre /2016 07:08

Un autre congrès, un an après le 13 novembre....

Le temps n'y fait rien,  chaque visite à paris sera dorénavant empreinte de gravité.

Un an, déja...

Et l'occasion de refaire à chaque fois une déclaration d'amour à une ville  qui  reste emblème de liberté et de lumière...

Mais où depuis novembre 2015, on y est pénétré de la fragilité des choses, et  les mots d'Aragon glissent au fil de l'eau, sous  les ponts de la Seine...

"Rien n'est jamais acquis a l'homme, ni sa force, ni sa faiblesse....

Sa vie, elle ressemble à ces soldats sans armes

que l'on avait habillés pour un autre destin,

A quoi peut leur servir ce se lever matin

Eux qu'on retrouve au soir, désoeuvrés, incertains..."

Repost 0
Published by olivier et marianne
commenter cet article
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 04:14

Et oui...

Comme dans les festivals...il peut y avoir deux films ex-aequo pour le titre recherché de "film du trimestre" de l'influent blog d'Olivier et Marianne !

Une fois de plus en tenant compte du fait que les films nous arrivent parfois très en retard..et parfois pas du tout... Voici nos coups de coeur de ce trimestre !

Les films du trimestre !

Après Les héritiers qui avait déja eu les honneurs du blog, revoici Marie Castille Mention Schaar pour un nouveau coup de maitre ...

J'ai peu de souvenirs de films associant un message aussi instructif , fort, avec une intelligence et une hauteur de vue irréprochable.. et l'émotion d'un vrai film de cinéma, dense, haletant, bien construit  et bouleversant par l'interprétation d'actrices soit confirmées soit débutantes..

Les films du trimestre !

Un film au coeur de notre société et de la France d'aujourd'hui montrant le processus de radicalisation de deux ados  de notre époque avec une intelligence profonde et une peinture sincère et humaniste de l'ensemble des protagonistes

On voit une jeune fille rieuse et mal dans sa peau, comme toute ado, glisser sur la pente de l'enfermement dans une idéologie mortifère sans que sa mère s'en aperçoive...jusqu'à l'irréparable...

Et le processus raconté et décortiqué dans le film sans parti pris ni dogmatisme.. sonne comme une évidence que tout le monde devrait voir en face...

Les films du trimestre !

L'une s'en sortira... de justesse... en un combat haletant, douloureux  et incertain gagné grâce à l'amour  d'une famille meurtrie mais qui ne se brise pas et reste là pour combler le vide.... et à l'intelligence des pros de la dé-radicalisation (car il faut bien connaitre l'islam pour créer un lien et parvenir à dénouer l'écheveau sinistre qu'on a tissé sur elle) 

Les films du trimestre !

L'autre...laissera à jamais sa mère vide et désemparée et les parents que nous sommes ne pouvaient qu'être dévastés par l'interprétation saisissante de Colthilde Coureau, à jamais perdue dans l'abîme de la douleur et de la culpablité de n'avoir pas vu...

Les films du trimestre !

Une réalisatrice et deux jeunes actrices qui peuvent être fières  d'un film...important...qui répond à une question que je me posais il y a un an après une nuit blanche au lendemain du 13 novembre :

Pourquoi et comment  quelqu'un peut il en arriver là ?

Et puis, donc, ex-aequo dans un tout autre registre un auteur qui devait avoir sa place ici depuis qu'il donne un grand coup de balai dans le cinéma..

Les films du trimestre !

L'OVNI Xavier Dolan qui depuis 2009 (il était temps que nous réagissions) apporte un vent de folie, de sincérité, et d'émotion dans le paysage souvent convenu du cinéma.. avec des films qui ne ressemblent à aucun autre..

Cette année, c'est "Juste la fin du monde" au sujet duquel il faut résister à l'affiche qui donne plutot envie de passer son chemin (!)

Les films du trimestre !

Tiré d'une pièce de théatre sur le retour dans sa famille après 12 ans d'auteur à succès malade du SIDA qui revient leur annoncer sa mort prochaine.. (sujet fort car l'auteur de la pièce était bien atteint du SIDA et est mort peu d'années après..)

Gaspard Uliel est comme toujours tourmenté ..et photogénique (ce que me confirme  Marianne !) mais le sujet n'est pas là..

Les films du trimestre !

Le sujet c'est le monstre qu'est une famille enfermée à double tour  dans ses dysfonctionnements... monstre  sur lequel sa tentative va se briser..

Le truc, c'est que au lieu de se contenter du point de vue de l'intellectuel incompris qui a fuit cette névrose et jugerait sa famille .... au contraire, chaque personnage blessé et dysfonctionnel est scruté et analysé avec une vérité et une densité qui lui donne une existence propre et une crédibilité incroyable..

Les films du trimestre !

Il n'y a  pas de gentil intellectuel ou de mauvaise mère ou  frères et soeurs, il n'y a que des gens déchirés...

Lui par ce qu'il a voulu fuir mais qui reste son origine,

Eux.. blessés qu'ils les aient abandonnés ...

Et c'est irrémédiable...

Rajoutez à cela  des acteurs dirigés de main de maitre avec une Nathalie Baye névrosée et méconnaissable, un Vincent Cassel terrifiant (comme dab!) une Léa Seydoux frémissante..

Les films du trimestre !

Et Marion Cotillard bégayant sa vie.. dont on dirait qu'elle va...se casser..

Bref....

Une famille qu'on a quitté parce qu'on y etouffait a l'adolescence...

Une famille dont les dysfonctions vous sont douloureuses...

Une famille ou l'on revient peu souvent en ayant des difficultés à communiquer...

Une famille qui vous en veut forcément d'être parti car son amour en est blessé...

 

Vous me voyez venir...

N'est ce pas un peu l'histoire de chacun ?

Des vérités à affronter..et un film magistral...

Xavier Dolan est incontournable !

Allez, Nou ar Trouv...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans cinema
commenter cet article
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 10:00

Je pensais prendre un peu de temps avant de faire un article sur notre belle balade du WE du 11 novembre....

Mais en retournant sur le blog ou la photo de l'article précédent trône en page d'accueil.....Horreur !!

Je ressens soudain comme une urgence que l'on tombe en venant sur ce blog sur une autre image que celle de l'abominable D.T..

Alors, je vous propose " en urgence" de repartir avec nous dans  notre havre contre la folie du monde...

Retour au sentier Scout....

Le cirque de Mafate...

Vous connaissez maintenant...

Revoici  sur la carte les differents sentiers que l'on a déja bien explorés au fil des années..

Alors, inévitablement, on repasse sur des sentiers déja empruntés... Et on pourrait trouver ici une redite sur un article d'il y a 4 ans...

Mais si comme nous , vous ne vous lassez pas de ces images....

Nous revoici sur le sentier Scout (ça va devenir notre roche de Solutré à nous !)

Retour au sentier Scout....

Pour accéder au sentier il faut d'abord gagner Grand Ilet au fond du cirque voisin de Salazie... et, moi qui suit réticent à faire de la pub aux hébergements..

Je ne résiste pas à l'envie de vous mettre cette photo de la chambre d'hote La Tourte Dorée devenue notre camp de base à Grand Ilet pour Mafate, ou la magie opére déja la veille autour de la table de Mme GRONDIN...

En échangeant avec les marcheurs de tout bord venus à la rencontre de leur rêve d'ailleurs à Mafate...la langue vite déliée par le Punch de Mr GRONDIN !

Retour au sentier Scout....

Au matin , depuis  la route qui monte au col qui nous sépare de Mafate,  (on l'appelle Bord Martin) sous le soleil rarement pris en défaut, à cette heure matinale (les nuages arrivent...plus tard!)

Coté Est, Grand ilet trône dans l'écrin de Salazie ....

Et coté Ouest...

.

Vient le moment ou le coeur battant, un peu comme pour un rendez-vous... on retrouve le départ du sentier avec les noms qui nous font rêver toute l'année...

.

Et on quitte le 21° siècle pour replonger dans les sortilèges  de Mafate...

Retour au sentier Scout....

Il y a quelque chose de magique dans ces sentiers à flanc de montagne combinant les vues spectaculaires et l'ambiance tropicale, ou la vie semble...plus légère... et ou je parviens (parfois!) à oublier le vertige...

.

Le Piton des Neiges trône tout là haut au dessus de Bord Martin d'ou on est parti

Retour au sentier Scout....

On aperçoit tout la-bas notre destination, Aurère, au loin,  au pied du pic du Piton Cabri...

Retour au sentier Scout....

On domine en descendant ,  le paysage du rempart Ouest du cirque et le petit groupe de cases  d' Ilet a Bourse perdu au mileu de nulle part

Retour au sentier Scout....

Après une descente... sérieuse (!)

le sentier Scout traverse  Ilet a Malheur, dans son écrin de verdure ou l'on pense que le plus dur est fait, qu'on est presque arrivé...

Retour au sentier Scout....

Sa craquante petite église colorée .. et sa boutique on boire un Fanta bien frais (si, si!)

Retour au sentier Scout....

Mais c'est pas tout ça...

Il faut remonter pour la fin du sentier à  Aurère, comme le montre cette vue d'Ilet a Malheur pendant la grimpette (on était pas encore tout a fait arrivés en fait !)

Retour au sentier Scout....

Et puis, comme l'ont vécu  tous les randonneurs..

le bonheur à nul autre pareil de l'arrivée au gîte...

Contempler le chemin parcouru...

Enlever les chaussures (hmmm...)

Et cette sensation d'instant parfait,  loin... si loin du monde et de ses tourments...

Allez, Nou ar Trouv...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
9 novembre 2016 3 09 /11 /novembre /2016 12:00
Nausée....

Mais comment, au 21° siècle, des millions de gens peuvent élire (certes dans un système électoral très spécial, mais quand même) un type comme ça ?

Il faut vraiment que l'Amérique soit un pays très malade...

Le blog est au 36° dessous...

Devant ce monde de Poutine, de Xi Ping, de Daesh,  on a besoin d'une démocratie faisant contrepoids à tous ces tristes sires et on voit bien que l'Europe dont on avait révé en la voyant naitre se délite dans ses doutes et son marasme.. et qu'elle n'y arrive pas...

Alors, oui.. même si on est pas naifs au sujet   d'Hillary Clinton  et si les USA ne seront jamais un modèle d'altruisme.. ça pouvait quand même rester une démocratie d'ou vienne du réconfort dans ce monde sanglant..et c'était important que ça ne soit pas Donald Trump...

Et voilà que se profilent leur fermeture au monde,  l'enterrement de la lutte mondiale contre le réchauffement, un mur de la honte avec le Mexique, et une idéologie égocentrique, nauséabonde et rétrograde...

Ce matin, le rêve américain est devenu cauchemar...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 01:01

"Je marche..je rêve dans Vienne...

Sur trois temps de valse lointaine,

ils semble que les ombres...

tournent et se confondent..."

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

D'emblée, le congrès européen de gastro se place dans une ambiance particulière cette année avec cette chanson de Barbara qui est en boucle dans ma tête depuis si longtemps..

et Marianne, qui de façon tout à fait exceptionnelle lorsque j'ai parlé d'aller à l'UEG Week :

"Quoi ? le congrès  est à Vienne ?

Eh bien, ça sera avec moi !"

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Et nous voici donc,  après que j'ai consacré les 2 jours à la gastro pendant que Marianne commençait les visites)  à nous plonger dans cette ville qui est un peu la mémoire de l'Europe

Ville, qui dans la grande époque impériale ou elle dominait l'Europe, puis dans la période d'effervescence intellectuelle et artistique précédent la chute de l'empire au début du 20 ° , symbolise le meilleur et le pire de  la civilisation européenne..

Un sommet culturel et artistique.. mais aussi les démons de l'autoritarisme guerrier et de l'antisémitisme...

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Pas trop fans des fastes impériaux... on a délaissé les palais et le culte des impératrices au destin tragique (en 2 jours il faut faire des choix!), et on a marché dans la vieille ville hiératique et nostalgique...

.

.

Au fil des échoppes d'une autre époque, comme ici le coiffeur..

.

ou des passages couverts qui ne manquent jamais de vous emmener vers un coin ou étancher sa soif ou une envie de sucrerie..

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Les cafés de Vienne, véritables lieux de vie ici (on y boit peu d'alcool et on y vient pour se rencontrer et refaire le monde..)

A tel point que... symboles de la vie artistique et culturelle brassée par tous ceux qui les ont fréquentés..ils sont classés au patrimoine mondial de l'Unesco ! 

(si, si, je ne vous charrie pas.. la classe au dessus du troquet du coin chez nous, il faut le reconnaitre !)

Oui, on a marché...

Mais surtout on est allé écumer les musées et retrouver  notre culture européenne un peu délaissée depuis ces années de voyage..et on a fait des rencontres saisissantes...

Le Kunsthistoriches Museum...

(Quoi ? pas à l'aise en allemand ? Bon OK : le Musée de L'histoire de l'Art)

Un peu le Louvre local, ou parmi le panorama d'histoire de la peinture, une place énorme est faite aux maitres flamands qui me fascinent...

Pourquoi la peinture flamande ?

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Et bien si on regarde cette carte de l'empire dans sa grande époque, on s'aperçoit que l'espagne et la région flamande ..étaient partie intégrante des l'empire des Habsbourg..

Amateurs d'art..ils ont "rapatriés"  un grand nombre d'oeuvres de ces deux pays.. et c'est parti pour les Bruegel, Rembrantd et autres Van Dyck...

Et, puisqu'il faut choisir pour un court article de blog..

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Le si rare et extraordinaire Vermeer dont chaque tableau nous apprend à regarder le monde avec une lumière qui n'appartient qu'à lui..

Plus loin.. moins pompeux et plus intimiste mais également saisissant...

.

Le 19 Berg Gasse...un endroit mythique...

Ah bon ? Ca ne vous dit rien ?

Pourtant c'est ici que s'est effectuée une révolution qui a changé le monde (et pacifiquement pour une fois!)

.

Ca y est,  vous y etes ?

L'endroit ou les rêves sont devenus les clefs du monde de l'esprit...

 

 

Visite émouvante du petit cabinet de consultation dans un immeuble bourgeois banal ou le Dr FREUD a passé 20 ans pour élaborer sa théorie de l'inconscient ( avant de fuir de justesse avec sa famille l'antisémitisme nazi..)

Plus loin.. le Leopold Museum autre lieu mémorable  consacré à la grande époque de la peinture autrichienne (fin 19°/début 20° siècle) ou le tourbillon novateur viennois a fleuri parallèlement au déclin de l'Empire et s'est éteint avec lui en 1918 ..

Etonnante collection puisqu'elle était privée , le Dr Leopold étant un ophtalmo de Vienne (mort seulement récemment en 2010) amateur d'art ... et qui avait les moyens visiblement  (apparemment l'ophtalmo ça rapportait à vienne en 1950!)  pour accumuler 5000 oeuvres dont il a fait dont à l'état qui en a fait ensuite ce musée.

Et là, Marianne et moi avons été bouleversés en rencontrant un artiste hors normes..

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

C'est le lieu où voir la plus grande collection au monde des oeuvres d'Egon Schiele.. et de découvrir en parallèle sa vie et ses tourments en même temps que sa peinture..

Ce n'est pas anodin de mettre cette oeuvre après un mot préalable  sur l'inconscient..

Jamais un artiste  ne m'avait donné la sensation de plonger à ce point dans les abîmes  de ses démons ( lui sur la biographie duquel plane l'ombre de l'inceste et de la pédophilie..) , non pas seulement par ses dessins érotiques célèbres..mais surtout par ses autoportaits saisissants par cette image torturée de lui qu'il voit dans le miroir ..

 

Egon Schiele.. une découverte qui laisse des traces... celle d'un artiste qui va voir en l'homme ce que nous ne voulons pas voir...

Puis, après cette noirceur.. un moment d'élévation..

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Une soirée au StaatsOper, l'opéra de Vienne.. pour encore partir vers des émotions fortes...

 

Je ne vais pas faire l'amateur d'opéra.. je n'y suis allé qu'une fois à Avignon, il y a 20 ans...autant dire que je suis vierge dans ce domaine..

Et bien, c'est justement pour ça, en tant que novice,  que je vous engage à faire comme moi un jour.. Aller à la découverte de la musique d'opéra, mais sur scène car ce n'est pas que de la musique..c'est un spectacle

Et au mieux  dans un  opéra de renom où se produisent des artistes d'exception.....et là...  vous saurez vraiment si ça vous retourne ou non..

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

OK , le décor est ..classe.. et on peut  visiter seulement  le StaatsOper de jour...

OK aussi pour assister à un opéra, il faut y mettre le prix et ce n'est pas donné...

et OK enfin,  il faut réserver à l'avance sur internet (ne pas se pointer la bouche en coeur le jour même, à moins que d'être un stoicien et prendre les places debout !! )

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Mais l'opéra.. ce n'est pas une salle richement décorée avec des loges luxueuses...ce sont des musiciens qui viennent s'installer dans la corbeille petit à petit..et puis...

 

C'est dur de trouver des mots pour dire l'émotion inconnue ou peut vous emmener la voix humaine..

Une voix de soprano  qui atteint une certaine note.. je ne sais comment dire...ça vous déchire le coeur...

Et le mieux c'est de vous faire entendre un extrait...

C'était donc un opéra de Haendel, Alcina que je ne connaissais pas (ça tombe bien... propice à la découverte totale par rapport aux opéras ultra-connus..)

Nous avons eu la chance, je pense, de rencontrer comme première expérience, une très grande artiste, Myrto Papatanasiu, et c'était ...indescriptible !

J'ai trouvé une vidéo sur You tube d'un spectateur qui a bravé l'interdit et enregistré un passage (contrairement à moi, bien sur!) pour que vous compreniez à quel point ça m'a retourné

Si ça ne vous touche pas..alors OK n'allez jamais à l'opéra..

Moi ça ne me quitte plus maintenant...

 

Et pour finir dans la musique... il est incontournable ici..

Le Musée Mozart, dans une des maisons qu'il a habité quelques années au gré de ses errances financières et artistiques

Si je t'écris, ce soir, de Vienne...

Et en sortant à la nuit tombée, dans les rues désertes devant sa maison, son fantôme semble glisser là-bas dans l'ombre d'une ruelle...

Toujours  présent dans l'inconscient de Vienne, où après avoir composé son Requiem dans un dernier souffle et finit comme tout un chacun à la fosse commune,  il a laissé le monde plus riche  parce que sa musique existe..

Vienne .. une ville, vous le voyez,  qui vous remue...et  comme le conclue  Barbara.. qu'il faut voir à deux...

 

"Il est minuit ce soir à Vienne...

Tu vois, je m'abandonne,

Il est si beau l'Automne,

Et j'aimerai le vivre avec toi.."

 

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans tourisme scientifique...
commenter cet article
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 03:41

Il est à La Réunion un endroit que nous affectionnons...

La Plaine des Cafres...

Trop souvent vue comme une base arrière du volcan ou l'on couche une nuit avant de partir se faire des souvenirs à La Fournaise...

Mais, au delà de la visite du volcan, l'endroit mérite de s'y poser un peu pour un week-end ... et d'y  faire de belles decouvertes.

Comme disent nos amis du groupe Pat jaune dont nous avons déja parlé ..

"Plaine des sables, la soufrière, Piton de l'eau...

C'est c'que na d'plus beau...

Nou lé fier ici, en haut..

Ici na tout c'qui faut..;

Nout joli ti coin d'terre,

I plait à nous trop..."

Prendre de la hauteur à la Plaine des Cafres...

Pour les amateurs de flore exotique, le sentier botanique de Notre dame de la Paix offre une balade facile pour s'immerger dans l'ambiance de la foret de bois de couleur des hauts...

.

Cela fait 7 ans... mais c'est toujours la meme sensation d'ailleurs,  au depart d'un sentier de La Réunion...

 

.

Contrairement à Marianne, qui en raffole, j'avais toujours affiché une indifférence rebelle à tout ce qui est  végétal..une frigidité  botanique en quelque sorte ;-)

Cette ile m'a guérie...

Prendre de la hauteur à la Plaine des Cafres...

Toujours difficile d'identifier les especes d'arbres, je le confesse, mais je passerai des heures dans cette luxuriance (alors je ne vous parle pas de Marianne !)

Prendre de la hauteur à la Plaine des Cafres...

Les especes interfèrent les unes avec les autres et leurs territoires se confondent...

Prendre de la hauteur à la Plaine des Cafres...

Le Mapou est  un bois de couleur endemique qui a la particularite de s'etendre souvent à la verticale sur le sol, avant de repartir vers le haut, offrant ainsi un support recherché pour les especes epiphytes, comme par exemple les orchidées...

Prendre de la hauteur à la Plaine des Cafres...

Ou les fougères....et je trouve cette interpénétration fascinante.

Le lendemain, le massif du volcan en dehors du cratère lui même, offre de nombreuses possibilites de balades à 2000 m dont certaines sont tres accessibles  (si! si!)

.

.

Je vous présente le Nez de Boeuf que l'on longe par  la route du volcan sans s'arreter la première fois car on a la pression d'arriver au cratère avant les nuages qui vont le cacher..

Revenir une autre fois sans pression pour une  boucle jusqu'au  Piton Textor  offre une balade contemplative et sereine sans dénivelé particulier 

(on est tout seuls : tout le monde est au Pas de Bellecombe ! )

Prendre de la hauteur à la Plaine des Cafres...

Le sentier longe la falaise vertigineuse d'un des points de vue les plus spectaculaire de l'ile, la rivère des Remparts, et pendant de longues minutes..  on s'en met plein les mirettes !

Prendre de la hauteur à la Plaine des Cafres...

On est face à l'ouest.. et les nuages arrivant de l'Est... la vallée reste visible plus longtemps !

Bon..un sentier vertigineux descend la en bas ..mais c'est une autre histoire et ça n'est pas notre catégorie !

Prendre de la hauteur à la Plaine des Cafres...

Nous on s'est contenté d'être là en haut....et on a profité d'un moment contemplatif, qui ramène au titre de cet article...

Allez..Nou ar Trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Volcan
commenter cet article
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 03:19

Vous n'etes pas sans savoir que le Parc national de La Réunion a permis à notre île d'être classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco, j'en ai parlé sur le blog , de ci..de là.. et l'office du tourisme se charge de le rappeler régulièrement ;-)

Sale temps pour le parc national....

Et bien... la météo politique n'est pas bonne à ce sujet...

En préambule, un petit rappel de définitions :

Un parc naturel national a pour but de préserver un espace naturel remarquable et fragile.

Dotés d'une règlementation stricte et dérogatoire sur les activités humaines, ils ont une logique de préservation de la nature

A contrario, un parc régional c'est tout autre chose .

C'est un lieu ou l'on cherche à développer la vie économique, agricole et touristique (soulignez touristique SVP) dans le cadre d'un projet de territoire cohérent avec un patrimoine naturel et culturel

La logique, très différente, est l'aménagement du territoire dans un développement local durable...

Sale temps pour le parc national....

Vous commencez à voir le truc ?

Y compris que l'enjeu est de taille : cf le coeur du parc en vert foncé.. ca n'est pas 2 ou 3 hectares !

La majorité du conseil régional emmenée par son président fait campagne sur son projet de déclassement du parc national en parc régional en le présentant comme un transfert de compétence et le souhait de "rendre la Réunion aux réunionnais"..

Alors que c'est tout autre chose.. dénoncé par l'opposition et une tribune au vitriol de notre passionaria locale, Huguette Bello.. dont les indignations me sont sympathiques..

Une femme politique indignée qui aurait plu à mon maitre Stéphane Hessel..

Et donc... je suis d'accord avec elle : c'est la porte ouverte à des projets d'implantation d'activités touristiques diverses dans l'ile actuellement verrouillés par le statut du parc national, en faisant fi de la biodiversité unique de l'ile qui a motive le classement à l'Unesco, laquelle Unesco reviendrait forcément dessus...

(sans parler comme le disent les mauvaises langues , de la plus value que prendraient alors des terrains à céder à des promoteurs, ce qui ne laisserait pas indifférents certains décideurs politiques locaux.. propriétaires.... , mais vous savez comme les gens sont méchants...

Ca me rappelle a Nîmes le defenseur du projet de gare TGV excentrée à la campagne..et propriétaire des champs acquis pour une bouchée de pain puis vendus à prix d'or à la SNCF..a près avoir fait passer le projet..

Et les professionnels du parc, me direz vous, dans cet enjeu qui les dépasse...?

J'y viens..c'est l'objet de cet article!

La directrice "historique" du parc, Marylène Hoarau, qui le gère depuis le début, face aux critiques de tous ceux que la conservation de la biodiversité de l'île dérange, s'était fendue en aout d'une mise au point dans le journal qui dénonçait ce projet d'abandon du parc national en rétablissant des contre-vérités dont les adversaires du parc remplissaient les médias..

Sale temps pour le parc national....

Résultat : 3 semaines plus tard : virée !!!

Oui, virée par une décision signée Ségolène Royal qui fait bien curieusement les affaires de la région (pourtant de l'autre bord... mais qui de l'avis général a demandé sa tête !!).

Convoquée d'urgence fin aout au ministère pour "manquement à son devoir de reserve" (il aurait fallu qu'elle laisse tout dire dans les medias sans retablir les verites..) et démise de ses fonction avec effet immédiat alors qu'elle devait partir en 2017 avec une procedure de recrutement délicate à prévoir pour trouver un successeur..

Le Parc National de La Réunion n'a plus de directeur pour le defendre !!! et ce jusqu'en 2017 !!!

La voie est libre pour ses detracteurs et pour une campagne de desinformation prealable à leur projet de declassement..

Mais c'est sans compter sur Huguette Bello qui ne restera pas pas sans réagir ... et sans le blog qui dénonce ces pratiques d'un autre age, mille sabords !

Décidément, les nouvelles sont mauvaises pour les défenseurs de l'environnement et les structures de protection de la nature....

(vous avez vu qu'en Région Rhone Alpes..on transfert les competences et les subventions de protection de l'environnement... aux associations de chasseurs!!!)

Oui, vraiment...sale temps pour la préservation de l'environnement..

Ce n'est pas le tout de signer des accords internationaux en fanfare...il faudrait peut etre ne pas foutre en l'air quelques mois plus tard toute une politique de preservation de la biodiversité...

A vos commentaires....

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article