Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 06:50

Après bien des digressions existentielles ou géographiques, que j'espère, vous me pardonnez, revoici enfin un article justifiant d'atterrir ici en ayant tapé "blog réunion" !!

Dans l'Est de l'ile, au pied des remparts des cirques, existe un lieu calme et serein siège d'une balade sans dénivelé particulier (ce n'est pas si souvent!) que nous avions jusqu'ici négligée pour les cirques plus prestigieux..

Et bien, nous avions tort !

Le tour du Grand Etang est un moment calme et apaisé.. avec, en bonus, un concentré des oiseaux de l'ile...

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

L'érosion, on le sait, a dessiné de spectaculaires vallées sur les flancs des cirques, ça , OK, on connait..

Mais ici, un éboulement a fermé la vallée, et l'eau qui dégringole de la haut... forme donc le seul lac de l'ile, appellé le Grand Etang !

Et un sentier sans difficulté particulière offre les 8 kms du tour de l'Etang et sa douce ambiance entremêlant sensations exotiques et lamartiniennes ...

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

Vous êtes coutumiers de ces images de sous bois aux volutes horizontales..

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

Tout comme de l'exubérante ambiance "forêt primaire" des zones arrosées de l'ile.. .

Vous connaissez aussi les habituels compagnons du marcheur à La Réunion.. mais ici, c'est un vrai festival, avec un oiseau tous les 20 m !

Tout d'abord, révision des oiseaux endémiques de l'ile... ceux que vous êtes sensés connaitre, depuis 7 ans que vous lisez le blog !

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

Madame Tec Tec (ou Tarier de La Réunion si vous préférez), toujours aussi gracieuse et peu farouche devant l'appareil

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

Et monsieur, en train de pousser la ritournelle...

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

Puis, probablement le plus gracieux des oiseaux de l'ile, "Zoizeau la Vierge" (ou Tersiphone de Bourbon si vous préférez faire savant),

plus rare , mais qui, curieux du passage du promeneur, laisse lui aussi le temps de mettre au point avec le zoom...

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

La balade ménage des vues spectaculaires sur les remparts qui dominent le lac

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

La sérénité des lieux fait que les oiseaux se sentent comme chez eux et on peut voir a terre celui que nous n'avions vu qu'en vol jusqu'ici, notre busard endémique : le papangue

Et... pour la première fois sur ce blog !

Un nouvel oiseau endémique que je n'avais pas réussi à photographier jusqu'ici...

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

Notre merle "pays" ou bulbul de La Réunion..

Moins curieux et familier que les précédents mais avec un chant puissant et très reconnaissable qui aide à le trouver, certes caché entres les branches, mais s'égosillant à tue tête

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

Et son concurrent, réputé envahissant et menaçant l' éspèce endémique, avec lequel il est en compétition alimentaire, le Bulbul Orphée ou Merle de Maurice

Et puis se glissent aussi dans le paysage des espèces apportées par l'homme..

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

Vient le moment ou l'amateur pas très éclairé trouve ses limites..

Plus facile en effet d'identifier les quelques espèces endémiques bien répertoriées que les diverses espèces importées, plus variées et donc source d'hésitations...

Ce bel oiseau sur sa branche m'a laissé perplexe et m'a fait demander de l'aide sur un blog plus savant que le mien que j'en profite pour vous recommander : "faune-reunion.com" et ses superbes photos animalières..

Merci donc à Alex qui m'a confirmé qu'il semble s'agir d'un cardinal femelle (soit peut etre un mâle avant qu'il ne change de couleur pour la saison des amours et arbore ses parures rouge vif)

Le Grand Etang, balade au pays des oiseaux...

Et pour finir....l'ambiance lamartinienne promise en début d'article ..

Un lac... des Oiseaux... et une douce sensation de paix...

Le Grand Etang.. à mettre sur son itinéraire pendant un séjour à la Réunion!

Allez...Nou ar Trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne
commenter cet article
18 septembre 2016 7 18 /09 /septembre /2016 03:51

Je me suis pris d'affection pour notre journal, le Quotidien de La Réunion..

J'y ai appris beaucoup de choses sur l'ile , sa société, son histoire (la grande et les petites..) , son économie, son environnement, ses magouilles et sa générosité, bref, tout ce qui fait comment ça fonctionne ici...

4 euros pour sauver la France...

Je souhaite donc un bon anniversaire au quotidien de La Réunion !

En rentrant du boulot, c'est un petit plaisir rarement mis en défaut de le feuilleter en allant directement à son édito.. pour y retrouver des valeurs humanistes ou des évidences bonnes à dire sur ce qui fait qu'on peut vivre en société ("vivre ensemble" comme on dit ici..)

Et, parfois, non content d'y retrouver des valeurs qui me font chaud au coeur d'etre simplement redites, j' y trouve en sus une idée que je trouve lumineuse...

C'était le cas il y a quelques jours avec l'édito "4 euros pour sauver la France" de Guillaume Kempf

Pour faire court.... il faut voir les choses en face...

L'an prochain, il va falloir aller aux urnes au 2° tour des présidentielles pour choisir entre "Celle dont on ne dit pas le nom" et le candidat républicain..

Génial...

Alors jusqu'ici, enfermé dans ces moroses considérations, j'écoutais la problématique des primaires des républicains comme j'écouterai les infos sur une expédition sur la planète mars..Quelque chose a des années lumières de mes préoccupations !

Et puis..en lisant l'édito du quotidien.. mais bien sur !!!!!

Puisqu'on nous propose de choisir ce candidat républicain, pourquoi ne pas aller participer au choix, puisque c'est pour lui qu'on va voter au 2° tour !!!!

4 euros pour sauver la France...

Ca parait assez lumineux quand on y pense 2 secondes..

Si les electeurs de gauche vont voter à la primaire.... Celui qu'on vraiment déja vu à l'oeuvre et qu'on ne veut plus revoir... il ne sera pas désigné... C'est lumineux...

Il ne vous en coutera que 4 euros.... et franchement puisqu'il va falloir en désigner un dans 6 mois comme président... il y en a un ou deux qu'il faudrait vraiment éviter, non ?

4 euros pour sauver la France...

Bon, le problème ce n'est pas les 4 euros...c'est qu'il faudra signer une charte des valeurs des républicains ...

Arggh... Dur !

Mais je ne sais pourquoi, l'idée de jouer un bon tour au petit Nicolas et le renvoyer à ses obligations de père de famille.. Ca lutte contre ma morosité !

Allez, Nou ar Trouv

et a vos commentaires!

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 17:46

Un mois après le retour (un peu speed pour cause de demenagement...) je me pose devant des photos de Polynésie à choisir pour les partager avec vous...

Et je n'ai pas d'autre mot comme titre d'article...

Après les spectacles officiels du Heiva, au cours desquels les photos sont interdites (c'est moins bon enfant qu'avant..) les groupes sont invites dans les grands hotels pour refaire leur prestattion.. et là, enfin, on peut prendre des photos !

C'est dans ce cadre qu'on a pu voir sur scène les lauréats du Heiva : le groupe Hitireva ...

Et ce fut un moment fort...

Féérie...

Qui dit groupe de danse...dit orchestre.. chaque groupe a ses propres musiciens qui ne sont pas pour rien dans l'énergie que dégage une prestation

Et Hitireva... Ca déménage !

Féérie...

En avant premiere du spectacle, la tradition du jeu avec le feu...

Féérie...

Avec des artistes parfois précoces...

Féérie...

La tradition ce n'est pas seulement la danse.. il y a toujours dans un spectacle tahitien les chants traditionnels polyphoniques , les Himene...

Féérie...

C'est une prestation très complexe , polyphonique, à capella...et vécue intensément par les artistes !

Et ensuite.... vous l'avez compris, depuis le temps que vous me lisez au sujet de la danse polynésienne..

L'émotion...

Féérie...
Féérie...
Féérie...

Qu'est ce que vous voulez que je vous dise !

Les mots sont faibles... il y a quelque chose de sacré dans le Ori Tahiti

Alors plutot que des discours maladroits, je vous laisse vous imprégner des expressions des danseurs, les images disant mieux que mes mots ce que la danse polynésienne véhicule...

Féérie...
Féérie...
Féérie...
Féérie...

Et peut etre plus que les expressions pendant la danse... ou le sourire est..obligatoire ;-)

J'aime cette image prise apres, pendant les applaudissements

Féérie...

La joie de danser exulte encore ...même quand le spectacle est fini..

Féérie...

.

Il y a en polynésie une facette de l'être humain qui s'est perdue ailleurs...

Allez... Nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
4 septembre 2016 7 04 /09 /septembre /2016 07:19

Pour une journée, toute l'ile de La Réunion a délaissé sa musique traditionnelle le Maloya, pour fredonner à l'unisson la chanson de Charles Trenet...

Ce premier septembre , c'était vrai .. le soleil avait rendez-vous avec la lune !

Papa dit qu'il a vu ça, lui...

Et voila à peu près ce qu'on a pu voir ce premier septembre vers 14h 10...

Il y avait eu il y a 20 ou 25 ans une éclipse dans le nord de la France, que la famillle était allée voir sans moi (boulot, boulot..) et ça restait un regret...

Eh bien..ça vallait le coup d'attendre une deuxième chance... C'était un instant féérique ...hors du temps....

Toute l'ile en est encore rêveuse... et nous aussi...

Repost 0
Published by olivier et marianne
commenter cet article
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 17:48

Ca y est ... SFR est passé nous connecter à ce bon vieil internet !

Mon vieux Mac sort de sa torpeur... et je peux vous reparler de la Polynésie !

Je ne sais pas à quoi pense le comté olympique quand il choisit les sports olympiques ..

Même si je suis content pour notre petite francaise du 94 dont les yeux brillaient d'avoir réalisé son reve..je n'arrive pas à comprendre qu'on propose de la boxe aux Jeux olympiques et qu'on repasse en boucle les uppercuts frappant les visages ... pendant que les microtraumatismes s'accumulent dans le cerveau pour bousiller petit à petit les neurones et entrainer des démences précoces plus tard..

Je vous propose des images, selon moi plus pacifiques et sympas... des jeux du Heiva !

En effet le Heiva, ce n'est pas que la danse.. ce sont des sportifs qui viennent de toutes les iles s'affronter une fois l'an au mois de juillet et porter haut les couleurs de leur ile... dans des disciplines traditionnelles..

L'affluence est toujours au rendez-vous sur le front de mer de Papeete; et voici la première épreuve : la course de porteurs de fruits !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Comme pour la boxe, il y a plusieurs catégories (mais là, on se bousille pas le cerveau!) selon le poids des charges (30 à 50 kgs quand même!) , la distance à parcourir , l'age (il y a une course de vétérans..)

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Au départ, on a affaire à un peloton groupé...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Mais très vite...les écarts se creusent et ça devient un effort solitaire...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

Vous avez déja essayé de courir avec 50 kgs sur le dos ?

Autre discipline à intégrer d'urgence aux JO : le lancer de javelot polynésien !

Comment ? Ca existe déjà le lancer de javelot aux JO ?

Ah, mais non...rien à voir..

Ici il ne s'agit pas de lancer le plus loin possible...mais de viser juste !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

La cible est une noix de coco plantée en haut d'un mât à une vingtaine de mètres du sol..

Et les équipes des différentes iles s'affrontent pour lancer et tenter d'atteindre la cible pendant 10 mn. Comme il y a une dizaine d'équipes avec 5 ou 5 lanceurs par équipe..Le ciel est constellé de javelots qui filent sans discontinuer ...

Spectaculaire !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

D'abord se concentrer pour viser...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Armer son bras...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Lancer avec un mouvement très particulier..pour que le javelot monte vers la cible..

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Et guetter le résultat ..

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Et après 10 mn..on a plus qu'à compter les javelots ayant atteint leur cible (une couleur par équipe..)

Dernière discipline de la journée (Arrivés trop tard, on a loupé le lever de rocher ..)

Le grimper aux cocotiers !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

C'est chronométré en dizièmes de secondes : et en effet ça va à toute vitesse !

C'est impressionnant : les meilleurs grimpent an moins d'une minute avec une technique éprouvée..

On accroche d'abord les bras pour se hisser..

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

Puis on se fixe avec les jambes (à l'aide d'un tissu qui joint les deux chevilles pour enserrer le tronc)... et on pousse sur les jambes !

Le chiffon rouge sur le tronc... est la ligne d'arrivée !

Le chrono s'arrête quand les pieds sont au dessus ...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

Et quand on franchi la ligne avec un bon temps..on salue les copains et la famille dans le public...

Car le public..il est à fond pour encourager ses champions ...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

C'est normal..ici les champions.on les connait : ils sont de la famille ou bien ce sont des potes !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Et on ne vient pas encourager ses proches comme ça ...

Les jeux du Heiva..c'est une fête..

Et à Tahiti, qui dit fête..dit fleurs...

Et après l'épreuve...vient le temps de la reconnaissance..

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

On pose pour la photo que le public demande si on a brillé lors de course de porteurs de fruits,

Ou pour d'autres obscures raisons..

Allez savoir pourquoi... j'étais le seul photographe masculin ;-)

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Et la remise des médailles se fait dans une ambiance moins protocolaire qu'aux JO...

Enfin... on a la bise de miss Tahiti, quand même..ce n'est pas rien !

Puis on ne brandit pas le drapeau d'un pays..mais celui de son ile.. (trop fort, les coureurs de Raivavae..!)

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Et il y a aussi le podium de l'épreuve féminine..

Soupir....

Et pour finir .. comme toujours en polynésie..on danse !

Mais cette fois c'était un groupe marquisien, avec une ambiance différente...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Même si ca reste à base de percussions;..les instruments ne sont pas les mêmes...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Les danses sont beaucoup plus... guerrières !

Et rappellent qu'à une époque les guerriers marquisiens..c'était du sérieux !

Mais pour finir, aux Marquises..après les démonstrations viriles....

il y a la danse de l'oiseau...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

La grâce est de retour...

Et les JO peuvent aller se rhabiller !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

Allez...Nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 08:47

Après cette escapade polynésienne... retour à La Réunion pour le boulot avec 14 h de décalage horaire .. et de longues nuits sans sommeil...

Et comme on vient de déménager..on attend toujours notre connexion internet !

Un peu de délai, donc, avant de plus longs articles car il ne faut pas abuser de la connexion de l' hosto ;-)

Mais avant...

Juste une réponse (en guise d'hommage à tout le monde à l'hopital du Taone)

à ceux qui se demandent pourquoi faire tout ce long chemin pour un remplacement ?

Retour de Polynésie..

Et bien... parce que !!

Allez...Nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 09:50

Ca y est....

Le Heiva i Tahiti 2016 a choisi ses gagnants...

Et, comme promis, le blog vient vous en parler pour vous offrir des images de féérie et de sensualité qui auraient tant à apprendre au monde, au lieu qu'il se complaise dans le sang, la colère et la frustration...

Palmarès.....

Premier prix en catégorie Hura Tau (traduisez catégorie Danse "expérimenté") : le groupe Hitireva dont nous avions vu les débuts en 2009... et qui est devenu grand !

Palmarès.....

Par l'énergie et la conviction de ces danseurs, il a fait l'unanimité , ce qui est rare, en étant le préféré du public, des journalistes... et du jury..

Visiblement, il sortait du lot et comme l'a dit, sortant de sa réserve et de sa neutralité théorique la commentatrice officielle lors de la soirée :

Hitireva.. ça décoiffe !

Palmarès.....

Comme nous n'avons pas pu les voir (j'étais d'astreinte..) nous allons avoir une séance de rattrapage..

Une fois que le Heiva officiel est terminé, les groupes qui ont séduits sont invités à se produire dans les grands hotels, ce qui nous offre la possibilté de les voir apres-demain soir...

J'éspère que cette fois les photos seront autorisées parce que pendant le Heiva...il faut une accréditation et je ne peux donc vous mettre que des photos trouvées sur le net !

Palmarès.....

Premier prix de danse en catégorie Hura Va Tau (traduisez catégorie danse "non expérimentée") : le groupe Tahiti ia Ruru-tu Noa, pour sa premiere participation : chapeau !

Palmarès.....

La encore, fraicheur et inventivité ont été décisifs !

Palmarès.....

Bravo à eux..pour une première participation, ils ont fait fort !

Et enfin, le prix de la meilleure danseuse et du meilleur danseur..me donnant l'occasionde vous remettre les vidéos dont je ne me lasse pas

Perso, je ne saisis pas comment le jury les départage...

Moi j'avais gardé en mémoire la danseuse de Tamarii Mataeia comme ..mémorable ... (cf article précédent)

Mais bon...le jury, c'est comme l'arbitre, il a toujours raison !

Et je n'oublie pas pour les lectrices du blog, les indéniables qualités du meilleur danseur ;-)

Allez... le Ori Tahiti, ça montre que le monde a autre chose a offrir que l'obscurantisme et l'aveuglement...

Nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 08:49

De passage a Paris début juillet, je m'étais promis de faire un court article en hommage a cette ville qui me replonge dans l'émotion à chaque visite...depuis le 13 novembre...

Les lecteurs assidus le savent..j'étais à Paris le 13 novembre...et j'ai bien compris ce jour là que rien ne serait plus pareil et que la ville porterait (comme moi et tant d'autres) dorénavant cette blessure..

Aller à Paris maintenant ... c'est différent... un hommage pour dire qu'elle a quelque chose de précieux et d'important.... qu'on a voulu détruire et qui doit rester vivant...

Et puis voilà que ça a recommencé....

Et on est blessés, meurtris, épuisés ... découragés...

Paris - Nice....

Que faire ?

Que dire ?

Eh bien, je vais plus que jamais faire l'article prévu sur Paris et je voudrais l'envoyer a tous les assassins passés, présents..... et à venir, malheureusement...

Ce que je veux leur dire, ça tient dans une photo, prise en ballade dans les jardins du musée Rodin....

Paris - Nice....

Paris, pour moi, c'est ça...

Un jardin dédié à l'art et aux sculptures du maitre qui interrogent sur l'âme humaine, le dôme des Invalides témoin d'une ville ou chaque rue a pied dans l'histoire ... et un couple qui s'embrasse parce que ça a toujours été la ville des amoureux...

La vie et les lumières... face au moyen âge et à la noirceur...

Et une prière...

Paris - Nice....

.

Restons unis dans les valeurs que nous avons apporté au monde,

La culture, les lumières, un pays ou on peut s'aimer...

Et ne cédons pas aux sirènes de la discorde amenant vers l'explosion de la société française qui est exactement ce que vise l'Etat Islamique

Ne leur faisons pas ce plaisir.... et c'est ainsi que nous ferons honneur à ceux qui sont morts..

Et ce blog ne peut, comme son auteur, rien faire d'autre que continuer son chemin, en ne renonçant pas à ce qu'il est et à ses valeurs, ce qui serait une victoire pour les assassins...

On continuera de vivre, et de célébrer sur ce blog ce que nous croyons essentiel...

Paris - Nice....

La vie...

Paris - Nice....

.

Et le voyage et son éloge de la différence....

Mais, que c'est dur ce soir .....

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 05:58

En ce mois de juillet, le blog a décidé d'envoyer ses 2 envoyés spéciaux couvrir un évènement autrement plus important que l'Euro 2016, amis lecteurs...

Comment disait l'ami Renaud, déjà ?

"les hordes de supporters,

insultant des crétins en bleus...

déifant des crétins en verts..."

Pardon, je m'égare et je vais perdre des lecteurs !

Le blog, disais-je, vous propose de vivre avec nous l'évènement majeur du mois de juillet

Tahiti, Tahiti e....

Le Heiva est de retour sur le blog !

Ceux qui connaissent l'histoire depuis 2008 savent que c'est comme ça que tout a commencé..

Ils ne seront donc pas surpris que mes collègues du bout du monde, m'ayant fait savoir à nouveau qu'ils avaient besoin d'un coup de main pendant un mois...ont recu une réponse favorable !

Et que Marianne, quand je lui ai demandé si elle avait envie de repartir pour un mois aussi loin, m'ai regardé avec des yeux ronds devant cette question stupide (un peu comme si je lui avais demandé si elle avait envie de voir son petit fils ;-)

Pour ceux qui ne le sauraient pas, le mois de juillet est la fête de toute la Polynésie avec des concours de chants et de danse et de sports traditionnels, dans toutes les iles même les plus reculées

Et le plus médiatisé se situe à Papeete : le Heiva i Tahiti

On m'a dit en arrivant a Papeete qu'il y avait eu des inquiétudes sur le Heiva en ces temps de crise générale (et particulièrement en polynésie..)

Par exemple il y a quelques années dans la catégorie de danse professionnelle du concours il n' y avait ..qu'un seul groupe inscrit !

Trop de travail (des mois de préparation..), trop d'argent pour monter un tel spectacle avec plus de 100 artistes danseurs et musiciens, manque de lieux de répétition, les groupes , même les grands groupes célèbres, n'arrivaient plus à monter un spectacle par an...

Et on commençait à parler d'un Heiva tous les 2 ou 3 ans, qui serait la perte de cette vitrine mondiale de la Polynésie et de ce fondement du renouveau culturel et de l'identité "maoh'i".

Mais des efforts ont été faits pour soutenir la danse Polynésienne, le Ori tahiti, vitrine et fierté de tout un peuple

Et l'édition 2016 bat tous les records : 15 groupes inscrits avec 3 semaines de compétition au lieu de 2 : le Heiva a encore de beaux jours devant lui !

Bon..je suis là pour bosser.... et avec une semaine d'astreinte et des soirées de spectacle souvent déja complètes, nous ne pourrons probablement vous monter des images que d'une seule soirée, celle du 8 juillet..

Tahiti, Tahiti e....

La scène de la place To'ata est mythique pour les danseurs polynésiens et y danser un jour...est un aboutissement (que toute la famille et les amis viennent encourager avec enthousiasme)

Les spectacles, préparés donc pendant des mois avec des dizaines d'artistes sont d'une force et d'une richesse (costumes musiciens, décors) toujours renouvelée (c'est notre troisième Heiva.;et on ne s'en lasse pas!)

Etaient en compétition sous nos yeux le 8 juillet

- le groupe Temaeva : fondé il y a 50 ans au début du renouveau de la danse polynésienne, (longtemps interdite par la morale judéo-chrétienne car trop lascive...) il apparait comme un repère mythique de l'histoire de la danse moderne

- le groupe Tamarii Mataeia (les enfants de Mataeia, la plus petite commune de Tahiti! ) : beaucoup plus récent et qui a accédé récemment à la catégorie de concours"pro" (pardon..à la catégorie Huratau..)

Peu importe a nos yeux l'aspect "concours" (alors que c'est très sérieux , ici!) mais des deux, c'est le groupe le plus "jeune" Tamarii Mataiea qui nous a subjugué en nous offrant une féérie sur le thème des amours d'une princesse légendaire de leur village

Tahiti, Tahiti e....

Les images semblent toujours les mêmes d'année en année, mais elles me font toujours fondre...

Tahiti, Tahiti e....

Marianne est au diapason et ne manquerai cela pour rien au monde elle aussi !

Tahiti, Tahiti e....

Et, toujours, depuis que nous y assistons, on raconte sur scène le respect de sa terre nourricière...le Fenua...

Et la chorégraphie de pêche miraculeuse, grâce aux pouvoirs de la princesse amoureuse.. restera dans nos mémoires.;

Ici, on n'oublie pas d'ou on vient....

Et rituellement, au milieu des chorégraphies savantes aux dizaines de danseurs, un moment est consacré à une prestation d'un danseur seul puis d'une danseuse pour le concours du titre envié de meilleur danseur et meilleur danseuse de l'année...

Voici donc celle qui a fait la plus forte impression ce soir là (pas seulement à moi, bande de petits malins..à tout le public et aux journalistes également !)

Océane Ehrhardt du groupe Tamarii Mataiea

Soupir.....

Voilà.. nous sommes de retour a Tahiti pour un mois (de boulot en ce qui me concerne), et le charme est toujours aussi fort...

Au programme, quelques images a venir au retour (pendant les nuits d'insomnie du décalage horaire) et, bien sur, les résultats du concours qui paraitront sur le blog !

Comme je l'avais dit en 2009, la polynésie ... on en revient pas... et une petite musique s'installe au creux de vous pour toujours...

Tahiti, Tahiti e....

Vaiete te tahua,

Tahua tumu noho mai koe...

La riviere qui coule,

La riviere qui coule vit en toi ...

Fariu taku aro,

O tahiti e ....

Reviens moi,

Ô tahiti...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 23:40

Mingala Ba !

Nous voici arrivés à la fin des rêveries birmanes, et à la veille d'un nouveau voyage qui va comme à l'accoutumée mettre ce blog en sommeil pendant le mois de juillet...

Pour vous faire patienter ...voici la fin de notre périple birman qui s'est terminé au bord du fleuve nourricier du pays..

Vous vous rappelez le Mékong au Laos....

Eh bien, au Myanmar...c'est l'Irrawaddy...

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Les 3 derniers jours du voyage nous nous sommes posés sur ses rives, en continuant dans l'ambiance méditative qui prévalait depuis le début...

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

.

Les scènes fluviales en Asie ont quelque chose d'immuable...

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Les migrations quotidiennes pour venir écouler ses marchandises en ville et repartit le soir dans la campagne sont comme une allégorie de la condition humaine

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Et, il y a là, au bord de l'Irrawaddy la magie de la rencontre avec Bagan...

La ville aux 3000 pagodes millénaires...

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Au fil de vos ballades dans la campagne, temples et pagodes témoins d'une époque révolue vous enveloppent de leurs mystères...

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

La lumière du soir crée une féérie qui vous pénêtre de la sensation que l'homme a semé dans la nature, avec ces milliers de pagodes, un message de paix et de spiritualité ...

Et on ne sait plus ce qui nous touche le plus ..

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

.

Les riches pagodes couvertes d'or ou les moines viennent honorer le message du Bouddha

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Ou bien les scènes de la vie de tous les jours avec la pudeur et le courage au quotidien d'un pays pauvre ou les gens se relèvent tout juste de 50 ans de terreur avec leur sourire toujours inchangé

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Un petit garçon que sa mère n'a d'autre choix que d'emmener au marché

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

La sortie d'une école avec ces jeunes filles en quête d'un avenir meilleur

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Bagan, un endroit qui vous fait prendre de la hauteur ..

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Et pour finir , je vous laisse avec le sentiment qui vous pénètre devant le spectacle de l'Irrawaddy et des montagnes birmanes au loin ...

le sentiment que, c'est certain...il y aura dans votre vie un avant et un après le Myanmar....

Allez... Pyan do mai !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article