Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 15:27

Mingala ba !

Au fil des week-ends d'astreinte à venir, les articles de notre carnet de voyage au Myanmar sont annoncés...

Mais d'abord, un petit préambule pour esquisser le voyage d'un coup d'oeil, avec une introduction géographique et humaine

Rêveries birmanes (3) : Préambule....

.

Comme c'est vrai pour toute l'Asie du Sud Est et le sud de la Chine :

si le Myanmar est habité en très grandes majorités de Birmans (Ok, jusque là vous vous y attendiez !)

Toute la périphérie est peuplée par une mosaique d'ethnies souvent transfrontalières, avec lesquelles la junte, peu portée sur la diplomatie entretien des relations conflictuelles toujours vives..

Les plus importantes sont identifiées politiquement au sein de différents états dont le Myanmar est "l'Union"..

Vous voyez sur la carte l'état Kachin au Nord, l'état Shan à l'est, l'état Karen au sud est..

Et celui qui fait l'actualité en ce moment, l'état Rakhine en violet, à l'ouest en raisons des tensions violentes qui y opposent les Rakhines et les Rohingyas, musulmans migrants venus du Bangla Desh voisin et dont personne ne veut... ce qui entraine une tragédie humanitaire ..

Sujet régulièrement traité dans la presse française qui interpelle le parti de la démocratie birman, en oubliant que notre beau pays donneur de leçons est lui aussi est impuissant à résoudre les tragédies humaines d'ici, comme celle de Calais..

Rêveries birmanes (3) : Préambule....

.

Résultat de cette mosaique d'ethnies ... des guérillas toujours actives dans une bonne partie de la périphérie du Myanmar du fait du mode de négociaton d'une dictature militaire (!) et aussi de la part des ethnies des motivations moins avouables telles que garder la main mise sur l'opium de la partie birmane du Triangle d'Or ainsi que des mines de jade et de pierres précieuses du Nord Ouest..

Ceci explique donc les zones en rouge déconseillées par le ministère des affaires étrangères..et de toutes façons interdites d'accès par le gouvernement !

Les voyages se font donc dans les régions décrétées "régions ouvertes au tourisme" par le gouvernement...

Rêveries birmanes (3) : Préambule....

.

Ce préambule terminé, la carte montre que nous avions concentré notre voyage sur le centre du Myanmar en faisant des choix (ne pas passer à Rangoon par exemple),

Choix....qui laissent la porte ouverte à un deuxième voyage :-)

Les articles en préparation (j'y travaille !!) vous raconterons donc, les images et les émotions du périple suivant :

Atterrissage (après escale à Bangkok car comme pour le Laos, il n'y a pas de vols directs...)

à Mandalay, l'ancienne capitale royale au centre du pays, pour visiter les anciennes villes royales alentours...

Excursion sur la célèbre Burma Road vers les montagnes de l'état Shan en direction de la Chine,

Ensuite direction le Lac Inle et ses cités lacustres d'un autre temps

Avant de finir à Bagan, le site au 2000 pagodes millénaires au bord de l'Irrawady...

Pyan do mai !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
13 février 2016 6 13 /02 /février /2016 14:07

Bon, d'accord...une secrétaire d'état...

Depuis le temps qu'il n'y en a que pour les Antilles ou la Guyane ;-)

Les commentaires acides allaient bon train à La Réunion :

A quand un réunionnais ( ou une ) au gouvernement ?

C'est vrai, quoi, on a voté pour Hollande, il ne faudrait pas qu'il l'oublie !

Que les réunionnais se rassurent..

Les élections approchant...les hommes politiques pensent à leurs électeurs...

Néna ministre rényoné !

Et bien, ça y est !!

Ericka Bareigts est secrétaire d'état à "l'égalité réelle"...

La pauvre...

Ca part mal..

Non mais c'est quoi ce titre ? L'égalité "réelle"...

On aimerait être dans la tête des conseillers en communication : Ouais, coco, j'ai trouvé un nouveau truc , c'est accro, moderne, hype .. "l'égalité réelle" ..

Mais le blog voudrait que vous ne vous arretiez pas là..

Vous, qui vous dites comme les journalistes ..c'est une parfaite inconnue..

Rappelez vous :

Nous aussi..on avait applaudi

A La Réunion, on a du caractère, non mais !

C'est une bosseuse, elle fait son job à l'assemblée, elle a fait proposer des amendements forts pour son île, (rappelez vous la motion sur les enfants volés de la Creuse) , et elle avait fait voter un amendement pour que les jours fériés outre-mer soient partagés entre les communautés dans un souci de reconnaissance du multiculturel d'ici, qui fait si peur en métropole aux gens comme Nadine Morano..

Les cathos avaient ensuite hurlé et on lui avait dit finalement "tu es gentille, mais en dehors de La Réunion ce n'est pas possible" et l'amendement avait été retiré..

Ecoutez la.... vous qui ne la connaissez pas en métropole..

Elle a quelque chose à dire....

Avec son credo du "vivre ensemble" de La Réunion qui ferait le plus grand bien et devrait vous donner des idées !

Bref.. l'anti Nadine, quoi !

Le blog lui souhaite bonne chance ....

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 14:48

Mingala ba !

(bonjour!)

Avant de vous inviter au fil des articles à vous balader dans les somptueux paysages de Birmanie, je vous propose des visages rencontrés dans les villages, les marchés, les pagodes et les rizières...

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Pratiquement toutes les femmes (et beaucoup d'enfants..) utilisent quotidiennement une pâte cosmétique pour s'en couvrir les joues et le front....

le Thanaka, préparé à partir d'une écorce d'arbre bien précis dont je vous épargne le nom scientifique et dont les vertus ne sont pas seulement cosmétiques mais une sensation rafraichissante et parfumée..et également un rôle protecteur de la peau, vis à vis du soleil, de l'acné...

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Etant donné son usage tres répandu, on le trouve sur tous les marchés, soit sous forme du bois lui même dont il faudra râper l'écorce pour faire la pâte..

soit (à gauche de la photo) sous forme de pâte prête à l'emploi plus facile à transporter en voyage !

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

..

Parmi les diverses échoppes une activité apparemment spécifiquement féminine, la fabrication (par des ouvrières payées ..à la quantité !) des cheroots, cigares traditionnels birmans..

Malgré leur taille parfois respectable, l'existence d'un filtre et leur composition non exclusivement en tabac (épices diverses..) en fait un produit moins "fort" que nos cigares occidentaux et d'un usage très courant , hommes ou femmes confondus..

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Autre ouvrière, dans un atelier de tissage ou nous observerons, fascinés... le savoir faire ancestral de la préparation des fils de lotus à partir de la sève des tiges, pour obtenir un tissu plus raffiné que la soie..

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Ouvrières agricoles dans les rizières....éclaircissant patiemment...non pas le riz qui avait déja été récolté lors de notre passage...mais des champs entiers d'ail !

Des champs entiers a perte de vue..

Ail planté pour "rentabiliser" les rizières entre deux récoltes (une ou deux par an en fonction de la possibilité ou non d'un système d'irrigation)

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Dans un village, une grand mère expliquant qu'elle vient préparer les bottes d'oignon avec des copines pour gagner 3 sous mais aussi passer un moment à plusieurs à se raconter les potins, avant de rentrer s'occuper des petits enfants et faire la cuisine car les mamans, elles, elles sont au boulot dans les rizières : ce sont les grand mères qui assurent l'intendance domestique !

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Dans les montagnes vivent de nombreuses minorités comme dans toute l'Asie du Sud Est et le sud de la chine dont les rapports avec les états centraux sont variables ainsi que leur degré d'intégration ou d'isolement..

La dictature militaire birmane n'étant pas spécialiste de la négociation, toute la périphérie du pays reste en proie à des conflits ethniques plus ou moins larvés... ce qui fait qu'on ne peut pas aller partout

Voici cependant une grand-mère d'un village Palaung avec sa petite fille ou on nous a offert le thé en s'amusant de notre soif à parcourir le monde

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Et ici une femme de l'ethnie Pa-o venue de son village de la montagne pour vendre ses étoffes au bord d'un site touristique

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Comme souvent dans les pays ou le tourisme n'est (pas encore) de masse, les enfants s'amusent et sont curieux des visages étrangers

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Même si...le tourisme... il arrive à grands pas et il ne va pas tarder à changer les mentalités car l'arrivée du dieu Dollar ne passe pas inaperçue...!

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Mais pour l'instant..l'ambiance reste bon enfant....et c'est rigolo de voir passer les occidentaux !

Les scènes de la vie de tous les jours s'enchainent et vous pénètrent du charme et du naturel du peuple birman

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Pas de salles de bains dans les campagnes :

La toilette...c'est à la fontaine ou dans la rivière !

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Les pré-ados à la sortie de l'école du village ont, au Myanmar comme ailleurs, plein de choses à se raconter .

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Le transport de ses produits au marché dans une village lacustre du pays Shan

Sans oublier les moines et novices boudhistes, éléments centraux de la vie du pays

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Ils sont partout, partie intégrante de la vie de la cité,

Rien à voir avec l'image distante et à l'écart du monde de nos moines catholiques, ne serait ce que parce que chacun ici doit faire dans sa vie une ou plusieurs périodes de noviciat...

Et puis chacun donne..... pour les moines, la construction des monastères, l'entretien des monuments : c'est une règle de base du boudhisme...

Et du coup, dans tous les temples et monastères..on met la main au portefeuille !

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Que l'on soit une belle élégante ou des gens simples.. les birmans donnent une partie considérable de leurs revenus c'est une condition pour l'accès à une vie meilleure lors de sa réincarnation..

Voilà...

J'éspere que ces images vous aident à comprendre à quel point on est tombé sous le charme...

Et je vous laisse avec une dernière pour re-dire :

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Le souvenir qu'on emporte du Myanmar....

c'est le sourire !

Pyan do mai !

(au revoir !)

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 15:00

Comme d'habitude..pas vraiment en avance par rapport à sa sortie en métropole..

Notre coup de coeur cinéma du début d'année

Le film du trimestre

Un très joli film d'un réalisateur dont la filmographie ne m'avait pas passionné jusqu'ici, Eric Besnard...

Certes, le procédé cinématographique est connu...

La rencontre improbable entre 2 individus que tout sépare et qui vont s'enrichir de leur différence parce que la crise de chacune de leur vie les rend disponibles à autre chose que le monde matériel dans lequel on s'englue tous..

Certes, le film est très classique de réalisation et il ne faut pas s'attendre à des audaces de style..

Mais il dégage une douceur et une légèreté qui fait qu'on en ressort à la fois ému d'un éloge de la différence et, en plus, avec une sensation délicieusement aérienne ...

Bref...un "feel good movie" comme on dit !

Le film du trimestre

Virginie Efira confirme son parcours méritoire, qui montre qu'elle valait mieux que l'animatrice télé d'émissions pas racontables jusqu'à imposer progressivement dans le paysage audiovisuel son personnage de Material Girl bougonne... hésitant entre force et fragilité...

Et comme elle, on reste sous le charme ... de quelqu'un qui ne sait pas mentir..

Le film du trimestre

Moi qui porte un regard particulier sur le syndrome d'Asperger, pour des raisons ...qui ne vous regardent pas ;-)

Je ne pouvais sans doutes qu'être touché.. et Benjamin Lavernhe est parfait..

Qui est "normal" ?

Qui n'est "pas normal" ?

Celui qui est matérialiste, à l'aise dans le monde parce qu'il est capable de cacher ses émotions aux autres, puis.... au fil du temps..... à lui-même ?

Ou celui qui sait lire dans les nuages ???

Avec le gout des merveilles... la question est posée !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans cinema
commenter cet article
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 19:22

"La rêverie est une modification de l'état de veille d'un individu sous forme d'un détachement de son environnement de courte durée, soudain, et involontaire, son esprit s'absorbant dans une activité autonome et sans lien avec la réalité."

Et c'est bien ce qui attend le voyageur qui vient se confronter au mystère birman, selon la jolie formule de Marianne, troublée comme moi, un soir, par l'ambiance méditative d'un temple au crépuscule...

Plein d'articles à venir pour revivre avec vous nos impressions...

Mais pour vous faire patienter .... quelques images en avant première, le temps que je trie les centaines de photos...

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

Avant tout, ce qui vous poursuivra en revenant de Birmanie (pardon ! du Myanmar) ....

c'est le souvenir des sourires larges et éclatants de ce peuple chaleureux et curieux de l'autre..

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

Ensuite, sans doutes, ce sera l'ambiance floue et brumeuse des paysages de rizières... porteurs d'une étrange sensation de détachement, caracteristique de l'Asie du Sud-Est

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

Puis ce seront les images surgies d'une vie d'un autre temps...

qui semble se dérouler au ralenti...

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

A force de l'avoir cotoyé partout, pendant le voyage... tant il imprègne la vie de ce pays....

Tournera dans votre tête le message de paix et de détachement du Bouddha, avec ses maximes souvent lumineuses qu'on voudrait lancer au monde pour qu'il arrête de se complaire dans la violence et l'inutile ...

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

Les temples et les pagodes, par centaines.... finissent par lézarder la muraille du matérialisme occidental sûr de lui et dominateur qu'on amène dans ses valises à l'arrivée, et qui est n'est plus si fier au moment du départ..

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

.

.

Je défie quiconque en voyage au Myanmar de ne pas rester méditatif un soir, devant la campagne birmane, avec une des maximes du Bouddha en tête...

"Que restera t-il de toi apres ta mort?

Non pas le pouvoir ou les richesses accumulées..

Mais seulement le bien que tu auras fait autour de toi...."

Ben oui... vous commencez à le voir en me lisant...

le Myanmar... ça tape !

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

.

.

Et puis... il y a elle...

Dans cette période de transition avec ré-apparition de la liberté de parole, elle est partout, affichée dans les échoppes, dans les restaurants et chez les gens...

J'entends ça et là en occident des critiques sur elle mais je crois qu'on ne se rend pas compte.

Après 50 ans de dictature.....

Pour obtenir des généraux qu'ils abandonnent le pouvoir apres avoir mis le pays en coupe réglée pendant un demi-siècle..il faut infiniment de patience, de diplomatie et de subtilité.. et tout ne peut pas sa faire d'un coup, sous peine d'un nouveau coup d'état..

Alors , l'immense espoir des birmans repose tout entier sur elle :

Ici, on ne dit pas Aung San Suu Kyi ...

on dit "The lady"...

et quand on a dit ça , on a tout dit...

Alors, c'est avec beaucoup d'émotion qu'on souhaite à ce peuple profondément touchant de continuer son chemin vers la liberté....

Et a bientot pour la suite des rêveries birmanes !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 14:38

24 heures avant les vacances, ma dernière pensée 2015 pour le blog est pour ceux qui trouvent que de digression en digression... on perd un peu La réunion, censée être le thème du blog, non de non !

Alors, pour vous tenir compagnie pendant nos vacances, et pour que l'arrivée sur le blog se fasse pour une fois avec des images de La Réunion qui se faisaient rares...

Voici quelques photos d'un week end à Cilaos..

Retour aux sources : images de Cilaos...

Une nouvelle variante de balade "raisonnable" à Cilaos : le sentier au départ de la Roche Merveilleuse vers Bois Rouge ..

Pour ce qui est du col du Taibit, ensuite ... ce n'est plus du tout dans la même catégorie de petite balade tranquille à la demi-journée !

Retour aux sources : images de Cilaos...

Petit sentier tout ombragé au début en direction du plateau des chènes..

En septembre, égayé à l'époque de la floraison des envahissantes mais décoratives fleurs de longose

Retour aux sources : images de Cilaos...
Retour aux sources : images de Cilaos...

Puis, comme dans tous les cirques de la Réunion..à l'orée du bois...

Le paysage devient spectaculaire, vous en avez l'habitude maintenant...

mais on ne s'en lasse pas !

Direction Bras- Rouge, tout en bas ...

Retour aux sources : images de Cilaos...

Ou encore, autre suggestion...du coté opposé...

au lieu dit la Plate-Forme, part un sentier qui se dirige vers la cascade de Cap Noir.. qui devient vite très vertigineux à mon gout..mais permet également de beaux points de vue..

Retour aux sources : images de Cilaos...

Au début du sentier...

Elles sont là...on les a trouvées :

Les lentilles de Cilaos !

Et plus loin, un peu en contrebas, revoici le cirque dans sa majesté....

Retour aux sources : images de Cilaos...

Vers l'ouest..le Morne de Gueule Rouge...

Retour aux sources : images de Cilaos...

De l'autre coté,

le rempart nord du cirque...

Ca fait 6 ans , maintenant...et je crois qu'on peut le dire...

La Réunion, on s'est fondu dans le décor !

Retour aux sources : images de Cilaos...

Et c'est avec cela que je vous quitte en vous souhaitant une année 2016 que je voudrais tellement comme tant d'autres, plus paisible que cette sanglante année 2015 ...

Et je vous donne RV dans quelques semaines ..pour vous parler de la Birmanie !

Nou ar trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 13:02

D'astreinte pour Noel à la Réunion (il en faut bien un...) pendant que la famille est réunie là bas dans le Vercors... c'est un peu " mol " comme on dit ici...

Or donc, que voila un moment propice pour la nostalgie des voyages familiaux du passé...

Et.... un article Time machine, un !

En été 1994, les enfants avaient..(voyons...je pose 4 et je retiens 2...) Oui, c'est ça ...7 et 6 ans !

Et, confortés par leur enthousiasme lors des vacances dans l'ile de beauté les années précedentes, nous avons à nouveau replongés dans notre addiction aux terres lointaines et aux grands espaces, au risque assumé de les contaminer à leur tour ;-)

Destination, la Norvège....qui me faisait rêver depuis que je suis enfant...

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

...

La Norvège..c'est grand !

Il faut faire des choix pour un voyage de 3 semaines...

Nous avions choisi d'atterrir à Bergen pour un trajet en camping-car le long de la cote le long des fjords escarpés jusqu'à Trondheim, puis de relier ensuite en train de nuit la zone au delà du cercle polaire... (pas le temps de faire la route !)

Objectif : passer 10 jours loin de tout dans les iles perdues des Lofoten et y rencontrer le soleil de minuit...

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Bergen, l'ancien port hanséatique, semble tout droit sortit du passé... et vous plonge d'emblée dans une ambiance nordique et d'un autre siècle..

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Ce fut notre première expérience du camping car....avant bien d'autres ....

Je crois que nous aimions tous autant petits et grands ces retrouvailles intimes dans l'espace clos qu'est un camping-car, les uns sur les autres, ou l'on se délectait une fois par an de baigner au plus profond du cocon de notre famille...

Et , alors que des kilomètres en voitures en France semblaient interminables...

Le camping car avalait les kms au sein des grands espaces à la plus grande joie de tous..

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

C'est que..les paysages sont gratifiants...la Norvège..c'est beau !

Même en juillet, si la route côtière qui longe les fjords est évidemment dégagée..un tout petit peu plus haut...la neige n'est quand même jamais bien loin !

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Vous reviez de minuscules villages au fond de chaque fjord, comme perdus au bout du monde dans une ambiance de nature sauvage ?

La Norvège ne vous décevra pas !

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

...

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Les vallées perdues ou vous semblez etre le premier a vous aventurer ?

Idem, elles sont au rendez-vous !

Les cascades à chaque virage de la route ?

Il n'en manquera pas une !

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Les grands troupeaux de rennes ?

Ah là, par contre...c'est surement plus haut en Laponie....

parce que sur la côte Sud ouest de la Norvège, ils étaient peu nombreux ;-)

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

...

Arrivés à Trondheim, après avoir rapidement joués les touristes dans cette jolie ville aux églises en bois...

Nous avons laissés le camping-car car la route aurait été trop longue.. et le train de nuit nous a emmené vers notre rêve, au nord du cercle polaire..

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

C'était il y a...23 ans...mais je doute que les iles Lofoten aient beaucoup changé : elles ont été à la hauteur de notre imaginaire..et doivent toujours, je pense, être une destination d'exception...

C'est en Ferry qu'on relie Bodö, la ville cotière ou nous avait laissé le train pour gagner Svolvaer, la "capitale" des Lofoten... puis notre petite maison de location perdue au bord de son fjord brumeux..

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Les enfants en voyage...

Ca reste une de mes grandes émotions...

Cet enthousiasme et cette faculté de s'étonner de tout... résonnait visiblement avec la mienne (à l'évidence resté quelque part un gamin qui n'a pas bien accepté de grandir)

Je me sentais à leur diapason ... et j'adorai ça !

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Les Lofoten, c'est ça ..

De minuscules villages de pêcheurs aux couleurs vives ou toute la vie est dédiée à la mer...

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Ou on reste rêveur de ce que doit être la vie ici, certes mariés à l'océan pendant les mois d'été mais aussi dans la solitude brumeuse et glacée des longs mois de la nuit hivernale...

Alors tellement ces mois de lumière sont précieux..que pour ne pas en perdre une miette...il n'y a pas de volets !

C'est le seul truc qui était dur pour les enfants : dormir, pour eux, c'est quand il fait nuit ...

Alors quand il ne fait jamais nuit..on ne sait plus du tout quand il faut dormir !

(bon, c'était un peu pareil pour nous, c'est vrai...)

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Aucun voyageur dans les Lofoten n'oubliera les morues qui sèchent au porche des petites maisons colorées, pas plus qu'il n'oubliera l'odeur !

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Chaque petit port de quelques dizaines d'âmes, blotti au creux d'un fjord, dégage une poésie qui lui est propre

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Parce qu'ensuite, une fois parti du village... les paysages sont rudes et désolés....

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

...

Dans cette ambiance brumeuse et de sommets enneigés, l'eau coule de la montagne à chaque instant..

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Comme un raccourci ironique à l'actualité, le front d'un glacier toujours impressionnant à voir de près, dont on peut se demander ce qu'il est devenu à l'aune du changement de climat dont on ne parlait encore que peu en 1994....

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Et pour finir, le fjord brumeux ou l'on descendait du ponton de la maison faire une ballade en canot pour pêcher la morue (quoi faire d'autres dans les Lofoten ?),

loin...si loin de notre vie habituelle.. et ou s'est scellé notre désir à tous les 4 de revivre chaque été ces moments en famille à la découverte du monde...

La suite de Time machine en 2016, si ça vous plait...

En attendant.... Joyeux Noel !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Time machine
commenter cet article
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 15:01

Bien sur...des tas de gens vont être sceptiques....et s'en expriment déjà...

Bien sur.... un accord sur le papier ne préjuge pas de ce que les états en feront en pratique...

A commencer par le ratifier, au moins pour 50 d'entre eux, sans trainer les pieds, à partir de mars 2016... (surtout s'ils élisent n'importe qui à leur tête prochainement, aux USA.... ou chez nous dans 2 ans par exemple...)

Bien sur.... la marche vers un monde sans énergie fossile est encore un si long chemin...

Mais quand même...ce 12 décembre à Paris...il s'est passé quelque chose ...

195 pays ont accepté un projet d'accord sur le climat dans une prise de conscience planétaire inédite... et certaines attitudes antérieures de négation du problème ne seront plus, je pense, possibles...

Et on rappellera aux esprits chagrins que bien des gens croyaient cela impossible...

Et qu'il fallait bien un premier pas....

Certainement plus petit que ce que les experts du climat espéraient... mais c'est quand même un pas..et il a le mérite d'exister

Et en plus, le monde entier venant à Paris, un mois après les attentats, s'entendre sur l'avenir de la planète...ca a de la gueule.... et ça justifie donc bien un moment d'émotion au Bourget partagé sur le blog..

Et encore une fois..c'est beau que la France y ait été pour quelque chose...

Alors en attendant les résultats des régionales dont il se pourrait bien qu'il me remette par terre ... ce dimanche matin au moins.....je suis fier de quelque chose qui s'est passé dans mon pays...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans La di la fé....
commenter cet article
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 15:58

Pour vous distraire de tristes considérations d'entre deux tours des régionales, je vous propose le dernier volet de notre périple sud-africain pour le plus grand et le plus celebre des parcs animaliers.... qui s'est révélé à la hauteur de sa réputation..

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Le Kruger...c'est immense !

La carte ne montre que sa moitie Sud et vous voyez en rouge le périple que nous avons fait en 2 jours et demi ( vitesse limitée pour ne pas mettre en danger les animaux, of course!)

Il parait que c'est un peu bondé en haute saison, car les Sud-Africains en vacances...en font une destination très prisée..et ça peut-etre assez embouteillé !

Par chance en juin c'était une période creuse et on faisait des kilomètres sans voir d'autre voiture... (la haute saison c'est decembre janvier : les vacances d'ici..)

Sans difficulté ni foule particulière, donc, avec sa simple petite voiture de location et sans consigne de sécurité autre ... que de ne pas sortir de sa voiture ....(!)

A nous les grands espaces et les rencontres magiques qui rappelleront de chaleureux souvenirs à nos enfants en lisant cet article!

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Arrivés de bon matin à une des entrées du parc, il faut s'acquitter d'un droit d'entrée quotidien...(et d'une fouille du coffre à la recherche d'armes à feu !)

Il faut choisir entre loger dans le parc dans des hotels ou campements ou on est un peu les uns sur les autres ou loger en dehors..mais il faut repayer tous les jours!

Avec comme seule consigne importante, d'etre de retour à une des portes impérativement avant leur fermeture au tomber du jour..

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Et le parc gigantesque ...offre à perte de vue la magie du paysage des grands espaces africains et..un sanctuaire précieux pour espèces très gravement menacées comme chacun sait... les parcs animaliers étant probablement le seul espoir de survie de la faune africaine sauvage...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

A tout seigneur, tout honneur...

Notre première émotion sera pour une troupe d'éléphants préparant ses ablutions en bord de rivière...

Les éléphants sont des animaux fascinants à observer dont a l'impression dans tout ce qu'ils font...qu'ils le font sans se presser, sereinement, qu'ils prennent le temps de réfléchir aux conséquences de ce qu'ils vont faire ...(contrairement à ceux qui glissent dans une urne une enveloppe pour M..L..P.. oh ! pardon... j'avais dit que je n'en parlerai pas..)

Après tout un délai de préparation, donc....

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

On se décide à se mettre à l'eau, les mères toujours avant leur petit... pour sécuriser la profondeur et ensuite l'encourager quand il trouve la pente un peu raide...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Et après..le bain...ce n'est que du bonheur..ils adorent ça !

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

En Afrique...l'eau , c'est la vie !

Donc même sans guide, on comprend vite que c'est en venant se poser près des points d'eau grâce à des chemins de traverse...que les observations seront assurées.

Comme cet hippo se laissant complaisament déparasiter...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Les animaux les plus gros ne sont pas forcément les plus gracieux et le martin pêcheur séchant ses ailes accepte la pose pour le photographe..

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Les aériennes girafes vous font croire qu'on a réglé sa vision en mode ralenti...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Le redoutable buffle qu'il ne faut pas approcher de trop près...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

L'élégance des impalas dont on ne se lasse pas...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Chaque point d'eau (indiqué par un détour de la route principale par une carte très détaillée) peut-être une occasion d'observation et de surprises, surtout quand le jour baisse et que les animaux vont boire...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Au premier abord..on aperçoit de placides hippo en route pour le début leur expédition nutritive nocturne après la journée à paresser dans l'eau..

Mais grâce aux jumelles (ah oui, je ne l'ai pas dit....ne jamais oublier des jumelles si on s'offre un jour un voyage animalier... ce serait un crève coeur..)

La surprise est au rendez-vous..

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Et la voix tremblante d'excitation :

"Regarde ! une troupe de Lycaons!"

Eux aussi, ils boivent avant de se mettre en chasse...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Ailleurs, c'est parfois simplement du bord de la route, grâce à d'autres voitures arretées qu'on s'accroche à ses jumelles et..

"Mais qu'est ce qu'ils voient ? Tu vois quelque chose, toi?"

Et quand on a enfin trouvé, on assiste à la sieste d'une famille de guépards...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Ou encore plus loin, en contrebas...le roi des animaux se fait bronzer alors que madame préfère être à l'ombre...

Petite devinette pour les nostalgiques de "Ou est Charlie?" :

Sauras tu trouver le lionceau ? (si, si, il y en a un, cherchez bien !)

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Plus loin, c'est sur une aire de pique nique, seul endroit ou descendre de sa voiture, qu'on a RV avec les redoutables chapardeurs de sandwichs aux aguets...

Et ainsi de suite pendant deux jours qui passent bien vite à écarquiller des yeux comme des enfants émerveillés, avant la longue route du retour vers Johannesbourg, qui est à une journée de route quand même...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Voilà...

C'est la fin de nos images de vie sauvage africaine de 2015 :, mais, bon... il se pourrait qu'il y en ait d'autres dans les années à venir :-)

J'espère qu'on vous a changé les idées dans cette ambiance métropolitaine morose...et je vous laisse avec cette image apaisante de cette placide éléphante et son petit....

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Afrique du Sud
commenter cet article
30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 18:05

C'est la derniere fois que ce blog parle de ça, je vous le promets ... mais je me sentais obligé de le partager :

Je me sens tellement solidaire de cette France là, qui avec un ton épuré et juste vient de dire à la face du monde et des terroristes que regardaient devant leur poste : voici notre réponse...

Au lien d'antiennes viriles et revanchardes, c'est beau d'avoir mis en scène ces 3 jeunes femmes en lieu et place d'images guerrières qu'espéraient sans nuls doutes les auteurs des attentats..

et ce qu'elles ont à offrir aux monde entier qui les regardaient

- la diversité de leurs origines,

- leur courage fou d'avoir accepté d'etre là,

- et le symbole qu'elles incarnent de celles qui sont la vie là ou les hommes sèment la mort...

Je ne crois pas qu'un autre pays au monde aurait pu répondre à ce qui s'est passé par une chanson....

Et je voulais partager ma fierté en priant pour qu'une autre France ne sorte pas des urnes en ce mois de décembre...

Repost 0
Published by olivier et marianne
commenter cet article