Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 15:58

Pour vous distraire de tristes considérations d'entre deux tours des régionales, je vous propose le dernier volet de notre périple sud-africain pour le plus grand et le plus celebre des parcs animaliers.... qui s'est révélé à la hauteur de sa réputation..

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Le Kruger...c'est immense !

La carte ne montre que sa moitie Sud et vous voyez en rouge le périple que nous avons fait en 2 jours et demi ( vitesse limitée pour ne pas mettre en danger les animaux, of course!)

Il parait que c'est un peu bondé en haute saison, car les Sud-Africains en vacances...en font une destination très prisée..et ça peut-etre assez embouteillé !

Par chance en juin c'était une période creuse et on faisait des kilomètres sans voir d'autre voiture... (la haute saison c'est decembre janvier : les vacances d'ici..)

Sans difficulté ni foule particulière, donc, avec sa simple petite voiture de location et sans consigne de sécurité autre ... que de ne pas sortir de sa voiture ....(!)

A nous les grands espaces et les rencontres magiques qui rappelleront de chaleureux souvenirs à nos enfants en lisant cet article!

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Arrivés de bon matin à une des entrées du parc, il faut s'acquitter d'un droit d'entrée quotidien...(et d'une fouille du coffre à la recherche d'armes à feu !)

Il faut choisir entre loger dans le parc dans des hotels ou campements ou on est un peu les uns sur les autres ou loger en dehors..mais il faut repayer tous les jours!

Avec comme seule consigne importante, d'etre de retour à une des portes impérativement avant leur fermeture au tomber du jour..

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Et le parc gigantesque ...offre à perte de vue la magie du paysage des grands espaces africains et..un sanctuaire précieux pour espèces très gravement menacées comme chacun sait... les parcs animaliers étant probablement le seul espoir de survie de la faune africaine sauvage...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

A tout seigneur, tout honneur...

Notre première émotion sera pour une troupe d'éléphants préparant ses ablutions en bord de rivière...

Les éléphants sont des animaux fascinants à observer dont a l'impression dans tout ce qu'ils font...qu'ils le font sans se presser, sereinement, qu'ils prennent le temps de réfléchir aux conséquences de ce qu'ils vont faire ...(contrairement à ceux qui glissent dans une urne une enveloppe pour M..L..P.. oh ! pardon... j'avais dit que je n'en parlerai pas..)

Après tout un délai de préparation, donc....

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

On se décide à se mettre à l'eau, les mères toujours avant leur petit... pour sécuriser la profondeur et ensuite l'encourager quand il trouve la pente un peu raide...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Et après..le bain...ce n'est que du bonheur..ils adorent ça !

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

En Afrique...l'eau , c'est la vie !

Donc même sans guide, on comprend vite que c'est en venant se poser près des points d'eau grâce à des chemins de traverse...que les observations seront assurées.

Comme cet hippo se laissant complaisament déparasiter...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Les animaux les plus gros ne sont pas forcément les plus gracieux et le martin pêcheur séchant ses ailes accepte la pose pour le photographe..

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Les aériennes girafes vous font croire qu'on a réglé sa vision en mode ralenti...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Le redoutable buffle qu'il ne faut pas approcher de trop près...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

L'élégance des impalas dont on ne se lasse pas...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Chaque point d'eau (indiqué par un détour de la route principale par une carte très détaillée) peut-être une occasion d'observation et de surprises, surtout quand le jour baisse et que les animaux vont boire...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Au premier abord..on aperçoit de placides hippo en route pour le début leur expédition nutritive nocturne après la journée à paresser dans l'eau..

Mais grâce aux jumelles (ah oui, je ne l'ai pas dit....ne jamais oublier des jumelles si on s'offre un jour un voyage animalier... ce serait un crève coeur..)

La surprise est au rendez-vous..

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Et la voix tremblante d'excitation :

"Regarde ! une troupe de Lycaons!"

Eux aussi, ils boivent avant de se mettre en chasse...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Ailleurs, c'est parfois simplement du bord de la route, grâce à d'autres voitures arretées qu'on s'accroche à ses jumelles et..

"Mais qu'est ce qu'ils voient ? Tu vois quelque chose, toi?"

Et quand on a enfin trouvé, on assiste à la sieste d'une famille de guépards...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Ou encore plus loin, en contrebas...le roi des animaux se fait bronzer alors que madame préfère être à l'ombre...

Petite devinette pour les nostalgiques de "Ou est Charlie?" :

Sauras tu trouver le lionceau ? (si, si, il y en a un, cherchez bien !)

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Plus loin, c'est sur une aire de pique nique, seul endroit ou descendre de sa voiture, qu'on a RV avec les redoutables chapardeurs de sandwichs aux aguets...

Et ainsi de suite pendant deux jours qui passent bien vite à écarquiller des yeux comme des enfants émerveillés, avant la longue route du retour vers Johannesbourg, qui est à une journée de route quand même...

Vie sauvage (3) : le parc Kruger

Voilà...

C'est la fin de nos images de vie sauvage africaine de 2015 :, mais, bon... il se pourrait qu'il y en ait d'autres dans les années à venir :-)

J'espère qu'on vous a changé les idées dans cette ambiance métropolitaine morose...et je vous laisse avec cette image apaisante de cette placide éléphante et son petit....

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Afrique du Sud
commenter cet article
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 14:53

En quittant le Kwazulu-Natal , sur notre route au Nord vers le parc Kruger...

La route traverse un insolite et anachronique petit royaume coincé entre l'Est de l'Afrique du Sud et le Mozambique tout proche : le Swaziland...

Petit pays de moins d'un million et demi d'habitants, tapi à l'ombre de son voisin géant...mais aux règles bien différentes...monarchie absolue aux moeurs d'un autre temps... (vous avez compris, pour la démocratie, il faudra chercher ailleurs ...)

Vie Sauvage (2) : le Swaziland

Un poste frontière aux formalités comme toujours en Afrique un peu pittoresques, mais dans une ambiance cool pour nous les rares touristes qui sommes les bienvenus (il n'y a pas foule...)

Vie Sauvage (2) : le Swaziland

Ici aussi, des parcs animaliers aux ambiances proches du grand voisin..mais avec beaucoup moins de moyen (c'est un pays bien sur très pauvre..) et donc moins spectaculaire, sur le plan de la faune, notamment vis à vis des fauves et des grands mammifères...

Vie Sauvage (2) : le Swaziland

Reste pour faire l'ambiance, qu'on y est quasiment seuls (presque pas de visiteurs...) que comme ailleurs en Afrique astrale, la lumière est magnifique et que, quand même, les antilopes font le spectacle..

Vie Sauvage (2) : le Swaziland

Antilopes communes....comme les Impalas avec qui ont devient vite familiers mais dont l'élégance n'est jamais en reste...

Vie Sauvage (2) : le Swaziland

Ou bien plus rares, comme le splendide damalisque à front blanc... quasi spécifique de l'Afrique du Sud...

espece devenue bien rare, parait il, en dehors des réserves

Vie Sauvage (2) : le Swaziland

Notre coup de coeur au Swaziland....

Le Mlilwane Wildlife Sanctuary, à l'ambiance intimiste et au plus près des animaux..comme vous pouvez en juger dès le matin au réveil...

Vie Sauvage (2) : le Swaziland

L'indispensable feu pour la veillée dans le camp..

(encore une fois, ça caille en Afrique du Sud pendant l'hiver austral!)

n'est pas perdu pour tout le monde quand les (rares) visiteurs vont se coucher : d'autres viennent se chauffer au coin du feu !

Vie Sauvage (2) : le Swaziland

Et au lever, en route pour le café, les yeux encore embrumés de sommeil..on fait des rencontres qu'on dirait sorties d'un rêve.. comme ici ce hiératique mâle Nyala...

Vie Sauvage (2) : le Swaziland

Plus au Nord, le Swaziland devient un pays montagneux et doucement un peu plus accidenté...

Vie Sauvage (2) : le Swaziland

Jusqu'à des ambiances un peu surprenantes au Nord, presque..canadiennes !

Mais bon..comme tout le monde....

On ne s'attarde pas trop malgré le charme un peu désuet de ce petit pays car l'objectif...c'est le mythique parc Kruger, quelques kms après la frontière nord...

Le prochain article sera pour lui !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Afrique du Sud
commenter cet article
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 18:17

Après un article précédent se voulant une mise au point sur les sentiments contrastés des voyageurs dans l'Afrique du Sud du post-apartheid,

Place aux ambiances fascinantes offertes par les parcs animaliers africains...qui étaient le but de notre voyage.

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

L'Afrique du Sud...c'est immense !

Donc, si vous avez une semaine de vacances, encadrée par la rotation hebdomadaire d'Air Austral de La Réunion vers Johannesbourg...

Et bien, il faut faire des choix !

Notre voyage , "ciblé" parcs nationaux, s'est donc focalisé sur l'Est du pays... comme vous le voyez sur le trajet de la carte en partant de Durban pour décrire une boucle d'une semaine passant vers l'anachronique Swaziland et le célèbre parc Kruger pour revenir à Johannesbourg..

Ca fait déja pas mal de voiture, près de 2000 kms , en fait!

Première région traversée, le Kwazulu Natal..terre du peuple Zoulou..ou déja nous attend le premier parc , la réserve de Hluhluwe ( pour que ça soit dit : ça se prononce : "chlouchlououé" !)

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

Après les larges highways modernes "avalées" par la petite voiture de location, on entre soudain dans un autre monde... celui d'une nature préservée, ou les rêves d'enfants guettent au bord de la piste..

Et vont se succéder les rencontres précieuses, comme autant de cadeaux offerts par la vie...

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

D'abord une troupe de zèbres au pas nonchalant...

En guise de mise en bouche, avant de laisser la place aux stars de Hluhluwe...

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

Les rhinocéros, thème majeur de ce parc, ou leur nombre permet de les apercevoir facilement...

Les réserves : sans doutes leur dernier espoir de survie dans un monde sans scrupules ou ils sont traqués sans pitié pour les soi-disants vertus aphrodisiaques de leurs cornes qui se vendent au prix de l'or..

Le jeu étant de savoir s'il s'agit d'un couple de rhinocéros blancs ou noirs..puisque les deux sont sauvegardés dans cette réserve...

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

Vous l'auriez devinés..ce ne sera pas sur la couleur qu'on va y arriver puisqu'ils sont bien sûr..gris tous les deux !

Et bien, il s'agit d'un rhinocéros blanc, car ses lèvres sont élargies pour brouter et non pas pointues pour arracher les feuilles des arbustes comme son congénère... il a de grandes oreilles...et surtout une bosse bien reconnaissable sur le cou..

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

Plus loin, un troupeau de buffles se désaltère au bord de l'eau...

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

Il parait que les petits prennent très vite exemple sur le caractère ombrageux des adultes..., et effectivement..ils n'ont pas l'air commode... l'un comme l'autre !

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

Plus placides.. les antilopes africaines affichent leur élégance dans la savane,

Certaines très communes, comme cet impala à la démarche aérienne...

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

D'autres plus secrètes , comme ici une femelle Nyala, espèce plus rare qu'on trouve surtout en Afrique du sud, toujours en bordure de foret ou se réfugier en cas de danger..

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

Jamais bien loin de la femelle, le mâle Nyala est splendide, fier et hiératique...semblant aux aguets : le danger des prédateurs n'est jamais bien loin...

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

Même si notre zoom était timide pour l'ornithologie...quelques belles rencontres sont possibles comme ce guêpier aux couleurs vives...

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

On a parfois la sensation de visiter une expo ou les oeuvres d'art sont vivantes...

Vie sauvage (1) : Le Kwazulu-Natal

Eh oui, le parc Kruger n'est pas la seule oasis de vie sauvage en Afrique du Sud...

Il y en a plein..ici..dans les immenses paysages du Kwazulu-Natal...

Et c'est un crève coeur de n'avoir qu'une semaine devant soi ce qui oblige à poursuivre sa route sans voir les autres réserves de la région....

Prochaine étape, l'insolite royaume du Swaziland..

A + ....

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Afrique du Sud
commenter cet article
29 juin 2015 1 29 /06 /juin /2015 14:50

Un titre ambigu, comme les sentiments contrastés qui nous animent au retour d'Afrique du Sud...

Comme attendu, on revient, bien sur, les yeux pleins de la magie des grands espaces ..

Le malaise et la grâce.....

La terre rouge d'Afrique est baignée en cette saison hivernale d'une lumière caressante...

qui fait oublier les petits matins frisquets (ne pas oublier à cette saison que s'il fait 20 à 25° le jour, les nuits sont..glaciales!)

Le malaise et la grâce.....

Les grands parcs de l'est du pays , brulés par le soleil de cette saison sèche, offrent la sensation d'être aux débuts du monde...

Alors, pourquoi parler de malaise ?

C'est que le paysage urbain à l'arrivée...est.... impressionnant.

Ce grand pays moderne aux cités immenses (Johannesbourg est au centre d'une métropole de 7 millions d'habitants) montre un contraste douloureux entre les quartiers blancs aux maisons forteresses barricadées et grillagées dans des larges avenues ultra-modernes ...

Et d'un autre coté les immenses townships, qui même si ils sont de plus en plus souvent en briques et non plus en tôle ondulée... sont à des années lumières de la vie des quartiers blancs...

On croise dans les lieux "favorisés" (avions, lodges de tourisme, magasins modernes...) une sur-représentation criante de la minorité blanche, (9% de la population faut-il le rappeler..), visiblement non en proie au doute, sûre d'elle et de ses privilèges..

Et l'on a le sentiment aigu..que l'Apartheid , s'il n'est plus législatif par des lois scélérates et indignes, n'a pas disparu....

La ségrégation., elle est toujours là... socio-économique.. avec des inégalités gigantesques qui perdurent et une majorité noire qui ( en dehors de l'émergence d'une petite bourgeoisie noire) regarde les fruits de la croissance de l'autre coté d'une barrière invisible...

Le malaise et la grâce.....

L'Afrique du sud de la majorité noire, est à mille lieues des grandes avenues modernes et rutilantes... elle est toujours dans des townships (ici avec des cases plus espacées qu'à Johanesbourg parce que c'est une petite ville en bordure du parc Kruger)

Le malaise et la grâce.....

Et les gens vivent de débrouille dans des cases bricolées aux portes des villes utra-modernes au confort insolent..


Alors, la violence....(braquages à mains armées, meurtres, taux record de viols, émeutes xénophobes récentes envers les immigrés venus des autres pays d'Afrique) ... bien sur, elle est là.. ça n'est pas très étonnant.... et elle alimente tout un business de l'insécurité avec des maisons forteresses et des armes en circulation, (on nous a demandé à chaque entrée de parc si nous avions des armes à feu..on a éclaté de rire la première fois..puis on nous a expliqué que c'est très sérieux..il en circule beaucoup...les sud-africains sont bien souvent armés..)

Seulement le truc, c'est que c'est une violence urbaine...

Le malaise et la grâce.....

Notre voyage dans les grands espaces en dehors des villes...n'a rencontré aucun sentiment d'insécurité, et bien au contraire, nous n'avons croisé que des sourires..

Et, maintenant....après le malaise...la grâce...

Le but de notre voyage, c'était les grands parc animaliers de l'est du pays....

Et là, il n'y a pas de d'autres mots pour dire l'émotion de la rencontre avec les animaux d'Afrique

Au fil des kilomètres sur les pistes...au détour d'un virage, dans cette lumière incroyable, les rencontres sont..magiques...comme en témoignent quelques exemples ..

Elégantes girafes aux mouvements mesurés, comme au ralenti...

Le malaise et la grâce.....

Graciles et aériennes impalas semblant à peine toucher le sol...

Le malaise et la grâce.....

Surprise d'une antilope plus rare, comme ici, le damalisque..

Le malaise et la grâce.....

Ou l'animal fétiche de Marianne pour lequel elle irait au bout du monde, et c'est d'ailleurs ce qu'on a fait ;-)

Le malaise et la grâce.....

Instants de grâce....

Et ce mot qui s'est imposé à moi au fond du bush africain, m'a fait avoir une pensée pour ma grand-mère qui me l'a appris..

Elle y mettait le sens premier du mot grâce, celui d'une intervention du divin, ce que ne peut faire l'athée que je suis..

Cependant devant l'irruption d'une antilope au bord de la piste, dans une lumière rasante de début du jour, j'ai ressenti ce qu'elle voulait dire...

Elle à qui la vie n'avait pas fait de cadeaux... mais qui savait néanmoins recevoir ces instants de bonheur pour occuper la place que prendraient sinon le chagrin et les regrets..

Elle qui m'a appris à les voir....les instants de grâce...qui font que le monde est supportable..

Et c'est ça , je crois, qu'on va régulièrement chercher au bout du monde...

Allez, Nour Ar Trouv, et à bientôt, pour d'autres images africaines...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Afrique du Sud
commenter cet article