Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 15:48

Le week end de Pâques, pour oublier un peu le stress qui monte au sujet des élections  toutes proches et de la France défigurée  qui pourrait  sortir des urnes, sous la férule de "celle dont on ne dit pas le nom" (enfin.. sur ce blog ;-)

On se dit que 3 jours c'est un bon compromis pour affronter la redoutable et sinueuse route de Cilaos et aller prendre un peu de hauteur... et donc on réserve longtemps à l'avance (car on n'est pas les seuls à avoir cette idée.. Pâques à Cilaos : c'est très couru !)

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Il faut dire que les retrouvailles avec le Piton  des Neiges le matin,  depuis le balcon de la pension, sont une émotion dont on ne se lasse pas .

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Et la petite église blanche semblant perdue dans la montagne reste la plus photographiée de l'ile (en tout cas par moi!)

Cette année, nous avons découvert un petit coin de paradis un peu excentré de la foule pascale des randonneurs de La Réunion ou d'ailleurs...

foule qui se bouscule un peu sur les sentiers les plus connus !

Juste avant d'arriver à Cilaos, au bout de cette longue route sinueuse, se trouve un petit village perdu que tout le monde néglige pour continuer son chemin vers le fond du cirque et ses attraits touristiques..

.

Mais, comme les sabots d'Hélène (!) si i l'on veut bien s'y arrêter... 

Le village perdu de Palmiste Rouge, vaut le détour : il en  part une balade trop courte pour les assoiffés de performances et trop excentrée  pour les vacanciers pressés qui font le tour de La réunion , mais qui nous a enchantés !

Vous voyez sur la photo le point de départ de la balade, avec de l'autre coté l'ilet à calebasse, bout du monde de ce coin perdu, dont on est séparé par la profonde ravine des calumets..

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Vous connaissez bien maintenant ces sentiers ombragés par une végétation luxuriante..

(mais que ça ne vous retienne pas de venir : c'est mieux en vrai que sur le blog !)

.

 

Après une première  dégringolade sur les flancs de la ravine, on arrive au bord de l'eau.. c'est le Bras des calumets..

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Ambiance de petits torrents et mini cascades rien que pour nous..

Et on remonte de l'autre coté (ben oui, ça grimpe... les sentiers plats à La Réunion, ils ne connaissent pas !)

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

On se retourne pour voir le village perché de palmiste rouge d'ou nous sommes partis , et ou la boucle va nous ramener!

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Non sans regouter une deuxième fois à  la fraicheur du bras des calumets (oui, je sais elle est fraiche, mais c'est une rivière de montagne, vous vous attendiez à quoi?)

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Et une aire de pique nique somptueuse et ombragée, dont se dit qu'elle aurait mérité mieux que notre frugal sandwich acheté à la va vite (pendant qu'il y en avait encore!)  à la boulangerie surbookée de Cilaos..

.

 

Une dernière remontée à flanc de rempart avec juste ce qu'il faut de végétation au bord du chemin pour ne pas avoir le vertige (délicate attention...)

Un endroit secret de Cilaos : la ravine des Calumets...

Et l'arrivée  au village laisse rêveur sur ce que doit être la vie dans ce coin reculé avec certes un décor somptueux , mais aussi bien loin de tout ...

Allez, votez bien.. (je compte sur vous..) et Nou ar Trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
18 novembre 2016 5 18 /11 /novembre /2016 10:00

Je pensais prendre un peu de temps avant de faire un article sur notre belle balade du WE du 11 novembre....

Mais en retournant sur le blog ou la photo de l'article précédent trône en page d'accueil.....Horreur !!

Je ressens soudain comme une urgence que l'on tombe en venant sur ce blog sur une autre image que celle de l'abominable D.T..

Alors, je vous propose " en urgence" de repartir avec nous dans  notre havre contre la folie du monde...

Retour au sentier Scout....

Le cirque de Mafate...

Vous connaissez maintenant...

Revoici  sur la carte les differents sentiers que l'on a déja bien explorés au fil des années..

Alors, inévitablement, on repasse sur des sentiers déja empruntés... Et on pourrait trouver ici une redite sur un article d'il y a 4 ans...

Mais si comme nous , vous ne vous lassez pas de ces images....

Nous revoici sur le sentier Scout (ça va devenir notre roche de Solutré à nous !)

Retour au sentier Scout....

Pour accéder au sentier il faut d'abord gagner Grand Ilet au fond du cirque voisin de Salazie... et, moi qui suit réticent à faire de la pub aux hébergements..

Je ne résiste pas à l'envie de vous mettre cette photo de la chambre d'hote La Tourte Dorée devenue notre camp de base à Grand Ilet pour Mafate, ou la magie opére déja la veille autour de la table de Mme GRONDIN...

En échangeant avec les marcheurs de tout bord venus à la rencontre de leur rêve d'ailleurs à Mafate...la langue vite déliée par le Punch de Mr GRONDIN !

Retour au sentier Scout....

Au matin , depuis  la route qui monte au col qui nous sépare de Mafate,  (on l'appelle Bord Martin) sous le soleil rarement pris en défaut, à cette heure matinale (les nuages arrivent...plus tard!)

Coté Est, Grand ilet trône dans l'écrin de Salazie ....

Et coté Ouest...

.

Vient le moment ou le coeur battant, un peu comme pour un rendez-vous... on retrouve le départ du sentier avec les noms qui nous font rêver toute l'année...

.

Et on quitte le 21° siècle pour replonger dans les sortilèges  de Mafate...

Retour au sentier Scout....

Il y a quelque chose de magique dans ces sentiers à flanc de montagne combinant les vues spectaculaires et l'ambiance tropicale, ou la vie semble...plus légère... et ou je parviens (parfois!) à oublier le vertige...

.

Le Piton des Neiges trône tout là haut au dessus de Bord Martin d'ou on est parti

Retour au sentier Scout....

On aperçoit tout la-bas notre destination, Aurère, au loin,  au pied du pic du Piton Cabri...

Retour au sentier Scout....

On domine en descendant ,  le paysage du rempart Ouest du cirque et le petit groupe de cases  d' Ilet a Bourse perdu au mileu de nulle part

Retour au sentier Scout....

Après une descente... sérieuse (!)

le sentier Scout traverse  Ilet a Malheur, dans son écrin de verdure ou l'on pense que le plus dur est fait, qu'on est presque arrivé...

Retour au sentier Scout....

Sa craquante petite église colorée .. et sa boutique on boire un Fanta bien frais (si, si!)

Retour au sentier Scout....

Mais c'est pas tout ça...

Il faut remonter pour la fin du sentier à  Aurère, comme le montre cette vue d'Ilet a Malheur pendant la grimpette (on était pas encore tout a fait arrivés en fait !)

Retour au sentier Scout....

Et puis, comme l'ont vécu  tous les randonneurs..

le bonheur à nul autre pareil de l'arrivée au gîte...

Contempler le chemin parcouru...

Enlever les chaussures (hmmm...)

Et cette sensation d'instant parfait,  loin... si loin du monde et de ses tourments...

Allez, Nou ar Trouv...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 14:38

24 heures avant les vacances, ma dernière pensée 2015 pour le blog est pour ceux qui trouvent que de digression en digression... on perd un peu La réunion, censée être le thème du blog, non de non !

Alors, pour vous tenir compagnie pendant nos vacances, et pour que l'arrivée sur le blog se fasse pour une fois avec des images de La Réunion qui se faisaient rares...

Voici quelques photos d'un week end à Cilaos..

Retour aux sources : images de Cilaos...

Une nouvelle variante de balade "raisonnable" à Cilaos : le sentier au départ de la Roche Merveilleuse vers Bois Rouge ..

Pour ce qui est du col du Taibit, ensuite ... ce n'est plus du tout dans la même catégorie de petite balade tranquille à la demi-journée !

Retour aux sources : images de Cilaos...

Petit sentier tout ombragé au début en direction du plateau des chènes..

En septembre, égayé à l'époque de la floraison des envahissantes mais décoratives fleurs de longose

Retour aux sources : images de Cilaos...
Retour aux sources : images de Cilaos...

Puis, comme dans tous les cirques de la Réunion..à l'orée du bois...

Le paysage devient spectaculaire, vous en avez l'habitude maintenant...

mais on ne s'en lasse pas !

Direction Bras- Rouge, tout en bas ...

Retour aux sources : images de Cilaos...

Ou encore, autre suggestion...du coté opposé...

au lieu dit la Plate-Forme, part un sentier qui se dirige vers la cascade de Cap Noir.. qui devient vite très vertigineux à mon gout..mais permet également de beaux points de vue..

Retour aux sources : images de Cilaos...

Au début du sentier...

Elles sont là...on les a trouvées :

Les lentilles de Cilaos !

Et plus loin, un peu en contrebas, revoici le cirque dans sa majesté....

Retour aux sources : images de Cilaos...

Vers l'ouest..le Morne de Gueule Rouge...

Retour aux sources : images de Cilaos...

De l'autre coté,

le rempart nord du cirque...

Ca fait 6 ans , maintenant...et je crois qu'on peut le dire...

La Réunion, on s'est fondu dans le décor !

Retour aux sources : images de Cilaos...

Et c'est avec cela que je vous quitte en vous souhaitant une année 2016 que je voudrais tellement comme tant d'autres, plus paisible que cette sanglante année 2015 ...

Et je vous donne RV dans quelques semaines ..pour vous parler de la Birmanie !

Nou ar trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 16:39

Voici revenu le temps de notre excursion annuelle au cirque de Mafate...

 Mafate, la troisième voie...

Vous voyez en vert, les balades que nous avions déja faites...

Alors, on a voulu innover (en dynamiques grand-parents...) et explorer une nouvelle voie d'accès..la descente du Maido que vous voyez en rouge et qui donne accès à un coin du cirque nous n'avions jamais vu, encore plus sauvage et moins fréquenté..en repartant par la riviere des galets au Nord maintenant que l'accès est sécurisé et qu'il est à nouveau praticable..

 Mafate, la troisième voie...

Le départ en laissant la voiture au parking, avec une vue spectaculaire sur la cote de saint Gilles, 2000 m plus bas, nous redonne cette sensation devenue familière d'abandonner la civilisation et de partir ailleurs...dans un autre siècle...

 Mafate, la troisième voie...

Et au départ du sentier, les noms qui nous font rêver toute l'année nous remplissent d'une excitation que nous connaissons bien maintenant...

Même si, à cet instant de l'article...un petit message s'impose :

La descente du Maido .. c'est plus rude que les autres voies d'accès !

Et...il faut signaler quand même de ne se lancer que si l'on est en bonne condition physique..

 Mafate, la troisième voie...

Après quelques minutes de cheminement le long du rempart...c'est le début de la plongée vers le cirque et les 1000 m de dénivelé..

 Mafate, la troisième voie...

C'est raide....mais le paysage est spectaculaire !

 Mafate, la troisième voie...

En recadrant la photo au bon endroit, on aperçoit notre destination , à gauche de la grande crete escarpée, les petites maisons blanches sur un éperon rocheux..c'est lui, l'ilet aux orangers !

 Mafate, la troisième voie...

A mi-chemin, un embranchement fameux dans l'imaginaire de tous les randonneurs de la Réunion, le "Ti Col", ou la croisée des chemins selon qu'on se dirige vers le sud ou le nord du cirque avec un paysage ....spectaculaire (pour ne pas dire vertigineux pour les petites natures comme moi )

 Mafate, la troisième voie...

Mais, bon..je peux faire bonne figure le temps d'une photo, avec le massif du piton des neiges , le sommet de l'ile, en arrière-plan

même si pour etre franc, en me retournant je n'en menait pas large devant des marches à flanc de falaise avec un à-pic vertigineux en direction du sud vers Roche Plate...(heureusement pour moi, on ne va pas par là!)

 Mafate, la troisième voie...

Nous on a poursuivi la descente vers le Nord , par un sentier moins vertigineux pour moi, direction : la ravine Grand-Mère (si, si!)

 Mafate, la troisième voie...

Arrivée à destination... l'ambiance paisible et loin du monde de l'ilet aux Orangers, avec sa petite église , tôt abandonnée par la lumière du soleil qui disparait derrière le rempart du cirque en faisant chuter spectaculairement la température!

Bon pour etre honnête, je met une photo de l'église pour faire sérieux, mais notre première pensée à été pour la buvette et une réparatrice bière bien fraiche !

 Mafate, la troisième voie...

Le gite est toujours un endroit magique après ces balades à fort dénivelé, ou nous attendent les joies simples que sont enlever les chaussures..(hmmmm...il y a des bons moments dans la vie...) et ensuite être appelés par notre hotesse parce que le carry poulet est prêt !

 Mafate, la troisième voie...

Le lendemain matin, un discours politiquement correct serait de dire qu'on est en pleine forme après une nuit réparatrice... alors qu'en vérité les cuisses en feu après 1000 m de descente de la veille envoient des messages forts à l'idée de redescendre encore pratiquement autant!

Mais ça ne se voit pas sur la photo.

 Mafate, la troisième voie...

Mais bon... le temps est toujours merveilleux, la lumière du matin splendide et les paysages de vallées perdues sont somptueux...

 Mafate, la troisième voie...

Plus bas un autre ilet loin du monde, l'ilet aux Lataniers après une heure de marche quand même, et soudain, on a une pensée émue pour les petits écoliers des lataniers qui vont à l'école ...aux orangers !

Une heure de marche le matin..pour aller à l'école, et autant le soir pour rentrer... respect pour ces petits marmailles qui vivent vraiment une autre vie...

 Mafate, la troisième voie...

Et au moment ou les cuisses commençaient à hurler vraiment dans la fin de la descente...la rivière des galets..signe que les muscles vont se reposer (il faudra 2 jours avant de descendre des marches normalement!) mais aussi que la fin de la balade est proche...

Et à nouveau...un pincement au coeur de quitter ce endroit extraordinaire qu'il faut vraiment aller voir pour comprendre un adage de La réunion :

"Voir Mafate et mourir.."

Allez, Nou ar trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 19:03

Comme cela se produit de temps en temps sur le blog ....

Une pause se dessine...car revient le temps des vacances....

Alors, pour vous faire patienter pendant notre absence...

Voici quelques images d'un week-end de mai dans les grands espaces du cirque de Cilaos...

Un tour au cirque avant les vacances....

Le marché des artisans du dimanche ...

dans le décor dont je ne me lasse pas des cretes sans nuages du matin.

Un tour au cirque avant les vacances....

sans parler... comment dire...du charme de son ambiance créole..

Mais on ne reste jamais longtemps dans un cirque de la Réunion, sans partir sur les chemins...

Cette fois dans une direction que nous avions peu pratiqués jusqu'ici, , vers l'ilet paumé de Bras Sec au pied du rempart Est du cirque, le vertigineux coteau Kerveguen...

Un tour au cirque avant les vacances....

On y trouve le sentier des sources, annoncé comme une courte ballade, mais plus escarpé que prévu...

Et surtout une recommandation spéciale du blog vers un bout du monde dont personne ne parle...

En continuant apres la traversée de Bras Sec , vers l'ilet de Gueule Rouge su lequel la route vient s'échouer..

Un tour au cirque avant les vacances....

Vous y trouverez, je pense ...le plus beau point de vue sur Cilaos...

Et ne vous y fiez pas...il ne tient pas dans une photo...C'est bien trop grand ...spectacle à 180 °..

Il faut vraiment le voir de ses yeux...

Un tour au cirque avant les vacances....

l'improbable culture des celebres lentilles dans le moindre méplat de ces reliefs chaotiques...

Un tour au cirque avant les vacances....

Et, toujours... devant ces pitons perdus avec leurs quelques batisses accrochées au milieu de nulle part....

On en peut pas ne pas penser aux esclaves marrons venus y vivre leur rêve de liberté...

Histoire fondatrice qui reste au coeur de l'émotion des cirques de La Réunion

Quand à nous .... on va poursuivre dimanche notre rêve d'explorer les chemins du monde..

Destination l'Afrique du Sud ...vers laquelle la compagnie locale Air Austral a la bonne idée d'afrêter un vol direct par semaine.. ce qui fait qu'on en est relativement proche

Sentiments partagés pour ce pays qui nous a fait passer par tous les états..

les noms qui faisaient rêver un petit garçon devant sa mappemonde... le pays des zoulous!

les parcs animaliers et le spectacle de la nature devant lequel on a tous 10 ans...

plus tard...le pays honni de l'Apartheid et des oranges Outspan que notre mère se voyait vertement reprocher de nous servir à table ("Tu ne vas pas cautionner l'Apartheid, quand même")

puis l'émergence de la nation Arc en Ciel au son de la musique Zoulou au lieu du bain de sang attendu

Et maintenant l'espoir blessé d'une nation qui reste tres malade de la violence de ses démons ..

Sans nul doute, des tas d'impressions contrastées à vous raconter... au retour...

Allez, nou ar trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
9 mai 2015 6 09 /05 /mai /2015 14:30

Comment ça, je fais des titres racoleurs ?

Mais non, mais non...

De digressions en articles hors sujets, certains se disent surement...

Bon..et alors ?

Et les sentiers de La Réunion ?

Merci d'avoir été patients...Ils reviennent !

Pour le premier mai...loin des défilés des uns et des autres, pour ma part assailli parfois par l'idée tenace que, comme disait l'ami Georges, le pluriel ne vaut rien à l'homme...

Nous sommes repartis pour le cirque de Salazie pour un bain de nature...et une préparation de nos muscles un peu sous entrainés ces temps ci....en vue de nos retrouvailles prochaines avec Mafate, fin mai...

Sur les sentiers interdits...

Au voisinage de Hell Bourg, une boucle part pour une longue randonnée de plusieurs jours qui fait le tour des 3 cirques en passant par le Piton des Neiges...

Sur les sentiers interdits...

Bon..nos ambitions étaient moindres...

Nous nous sommes contentés d'une boucle de 3 heures qui revient sur Hell Bourg, en laissant la voiture à l'Ilet à Vidot, ou se trouve la fin de la route, concept qui me fascine tant...

pour prendre la direction de l'Ilet perdu de Trou Blanc...

Sur les sentiers interdits...

Et c'est reparti pour ces paysages de cretes que vous connaissez bien maintenant, dont nous ne lassons pas ..et sans doutes vous non plus si vous etes toujours là ;-)

Sur les sentiers interdits...

Ou, ailleurs qu'à La Réunion, demander à l'I Phone de marier flore exotique et sommets de 3000 m ?

Sur les sentiers interdits...

Si on se lasse des bananiers..il reste les bambous qui se fondent aussi bien dans le décor...

Sur les sentiers interdits...

Il y a toujours un oratoire au bord du sentier dans la très croyante Réunion..qu'il soit dédié au mystérieux Saint Expedit ou à la Vierge, comme ici...

Sur les sentiers interdits...

Si je vous demande : tout le monde se rappelle ce qu'est le Baba Figue ..?

Oui, bonne réponse....c'est bien la fleur du bananier...

qu'on déguste ici en de savoureuses recettes créoles (hmmm...le Cari Baba Figue Boucané...)

Sur les sentiers interdits...

Le sentier arrive au bord de la rafraichissante Riviere du Mat que l'on traverse comme on peut sur des cailloux glissants...à moins qu'on veuille se baigner (toujours penser au maillot de bain quand on se ballade dans les cirques.! Cette fois..on avait oublié..dommage!)

Et..c'est ici que les photos s'arretent..et que l'on comprend enfin le titre de l'article.. (si, si! )

Voila....nous avons voulu prendre un variante du GR ,pourtant bien fléchée par un panneau tout récent : direction Mare d'Affouches...

Et surprise...un sentier envahi par la végétation, ou on ne voyait pas ou on metait les pieds, avec des éboulis, des passage à 4 pattes sous les arbres tombés ou à flancs de montagne dans des zones ravinées un peu instables...

Bref, pas bien notre genre...et on en oubliait de faire des photos..

Pour s'apercevoir que, à l'autre extrémité..un panneau "Sentier Fermé" trônait bien visible alors qu'il avait disparu dans notre sens !

Eh oui à la Réunion, les sentiers sont soumis aux aléas forte pluie..

Parfois un éboulement ou autre le fait fermer, et la nature l'envahit alors sans perdre de temps (surtout à Salazie, lieu des records de précipitations..)

Bref le blog déconseille la variante par Mare d'Affouches tant qu'elle ne sera pas remise en état !!

Et retenir qu'il n'est pas inutile de se renseigner quand on part de son hébergement au cas ou on ait affaire à un sentier fermé !

Sur les sentiers interdits...

Bon, on s'en est sorti en retrouvant le soleil..mais on s'est entrainé plus dur qu'on pensait ;-)

Sur les sentiers interdits...

Heureusement, au retour...

Une nuit à Hell Bourg...avec surtout la lumière du début du jour le lendemain sur les sommets du cirque et les cases créoles...

Ca efface tout !

Et bientot, à Pentecote..après cette mise en bouche, le plat de résistance : les ilets perdus de Mafate !

Nou Ar Trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 09:07

Un must absolu à La Réunion, relier les trois cirques dans une même randonnée...

On s'est longtemps demandé si c'était dans nos moyens physiques ...

Et puis, à la sortie du festival du film d'aventure, dans un élan lyrique...on s'est dit que ce serait notre aventure à nous, et on s'est lancé...

La balade des trois cirques

L'itinéraire est tracé en rouge sur la carte :

Départ du cirque de Salazie, à Grand Ilet, tout au fond du cirque,

Passage dans Mafate par le célèbre col de boeufs et marche jusqu'à une nuit à Marla, l'ilet le plus haut situé et le plus au Sud

puis Passage dans le cirque de Cilaos par le non moins célèbre col du Taibit et descente jusqu'au village de Cilaos

N.B : ceux à qui leur forme physique le permet n'ont plus ensuite qu'à faire l'ascencion au Piton des Neiges, mais ca nous est interdit (3000 m, c'est trop haut pour nous..)

La balade des trois cirques

Puisque c'est une boucle ouverte, il faut partir en bus jusq'à Grand Ilet et revenir le troisième jour de Cilaos par les bons offices de "Cars Jaunes" la société de transports en commun de l'ile..

Départ ensoleillé de la gare routière de Saint Denis pour une petite après-midi de bus..(ben oui..Grand Ilet..c'est un peu paumé..)

La balade des trois cirques

Le premier matin, lever matinal parce qu'il n'y a qu'un bus tres tot qui monte au col des Boeufs..

L'occasion d'un lever de soleil sur le Cimendef, avec au premier plan, la croisée des chemins de Grand Ilet, qui est la base de départ pour Mafate..

La balade des trois cirques

Le bus nous laisse au parking du col des Boeufs sans un nuage à cette heure matinale et désert en ce un jour de semaine, alors que c'est bondé le week-end..

La balade des trois cirques

Vue de Salazie, la crète nous séparant de Mafate, crète que nous connaissons bien maintenant, avec le Gros Morne en toile de fond, tout là haut à 3000 m qui cache le Piton des Neiges juste derrière..

La balade des trois cirques

Et en route pour une autre escapade en dehors du monde, dont le cirque de Mafate a le secret...

La balade des trois cirques

Début tout simple parmi les couleurs de la plaine des Tamarins, déserte en semaine contrairement aux foules des grands week ends dont nous avions l'habitude

La balade des trois cirques

Le sentier chemine dans l'ambiance torturée des branches et des racines de tamarins

La balade des trois cirques

Nos habituels compagnons de voyage sont toujours avec nous...

La balade des trois cirques

Les fougères arborescentes dessinent leurs arabesques dans le soleil rasant du matin..

La balade des trois cirques

Puis les choses sérieuses commencent, avec la vue sur Marla tout là bas et le col du Taibit, juste derrière, notre adversaire de demain matin....

Avant cela, il faut dégringoler de la plaine des Tamarins vers la rivière des galets tout en bas...

La balade des trois cirques

D'une passerelle qui la surplombe (indispensable par temps de pluie ou elle se transforme en torrent furieux) une autre belle vue sur le Gros Morne...

La balade des trois cirques

Arrivé en bas, on retrouve une croisée des chemins (toujours bien indiqués à Mafate, pas de risque de se perdre !) ou une pause pique-nique bienvenue entretient la bonne humeur..

La balade des trois cirques

Et le gite des Trois Roches, nous attend à l'arrivée à Marla, avec le petit plaisir d'une chambre pour deux (un luxe à Mafate ou la règle c'est plutot les dortoirs et les ronfleurs..)

Bon, néanmoins...c'est Mafate... et en ce qui concerne une télé ou voir le France affronter la Suisse , il faut oublier..mais franchement,dans ce décor, on a la tête ailleurs ...

On a la tête au col du Taibit en arrière plan sur la photo...dont on fera l'ascencion le lendemain, toujours sans un nuage...

La balade des trois cirques

Et franchement, en montant vers le Taibit, la vue sur Marla et toute la partie haute du cirque avec la crete de Calumets qui masque la partie Nord....ça vaut tous les matchs de foot de la terre...

Et d'autre part, ça aide comme récompense à l'effort..parce que, vous vous en doutez..ça grimpe !!

La balade des trois cirques

Et parce que les efforts finissent toujours par porter leurs fruits...

le dernier raidillon tant éspéré finit par arriver...avec là haut..la récompense

La balade des trois cirques

Arrivés enfin au col , bien calés au dessus de tout... avec le spectacle des deux cirques ..

Quelques instants magiques avec des sentiments forts de victoire et de hauteur de vue, à garder bien au chaud au fond de soi pour les ressortir en cas de besoin....

La balade des trois cirques

Puis ce sera la redescente dans Cilaos avec le choc de retrouver routes, voitures et tout ce qui fait le 21° siècle...,

Mais en se retournant vers le Nord....on regardera désormais d'un oeil à jamais différent le col du Taibit tout là haut...

La balade des trois cirques

Pour y avoir vécu quelques instants intemporels ...

Et pour finir, dans une ambiance qui vous rappellera un article précédent sur le festival du film d'aventure, un petit montage clin d'oeil de notre aventure personnelle (merci I Photo !!)

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 14:35

Pour ne pas faire de jaloux, un article sur le cirque de Salazie (c'est vrai, quoi..Mafate..toujours Mafate..!) ou nous avons passé ce week-end pascal...

Une rando plus difficile que d'habitude, parce que plus longue que nos 2 à 3 heures habituelles :

Relier le col des Boeufs (frontière entre Salazie et Mafate) à HellBourg par le GR R1 au terme d'un vertigineux dénivélé jusqu'à la rivière du Mat, 1300 m plus bas ..

Pâques en altitude...

Départ au niveau de la route du col des Boeufs, célèbre point de vue pour tous les randonneurs réunionnais, car point de départ des ballades vers Mafate, de l'autre coté de la crète ...

Info pratique pour les lecteurs non réunionnais : pour éviter de laisser sa voiture au parking surveillé moyennant 10 Euros par nuit, et pour s'autoriser des circuits qui ne repassent pas par le même chemin, la municipalité de Salazie a pensé aux randonneurs : on peut monter en bus après avoir dormi au village de Grand Ilet, en contrebas, à condition d'être matinal : un bus à 7h 30, point final !

Pâques en altitude...

Contrairement à toux ceux qui filent vers Mafate, (comme nous il y a 2 semaines), au lieu d'aller jusqu'au col, on se tourne à 180° avec la borne de départ du sentier qui plonge vers le cirque de Salazie (à contre-jour à cette heure matinale).

Pâques en altitude...

Et c'est part pour 6 heures de marche dans les décors somptueux des hauteurs de Salazie

Pâques en altitude...

En point de mire, le Gros Morne tout là haut à 3000 m masquant son voisin le Piton des Neiges qu'on ne voit pas, caché de l'autre coté du massif...

Pâques en altitude...

Et tous les ingrédients de la sauvage nature réunionnaise sont au rendez-vous :

Vertigineuses cascades de ce cirque gorgé d'eau...

Pâques en altitude...

Les tamarins au voisinage des fougères arborescentes à l'ambiance préhistorique...

Pâques en altitude...

Les eaux vives des ravines qui dégringolent la pente au sein des paysages spectaculaires

Pâques en altitude...

Et donc, 1300 m plus bas, la rivière du Mat et ses baigneurs que l'on traverse sur la passerelle vertigineuse d'Ilet à Vidot , pour cette fois sans descendre se joindre à eux..parce que ..la descente..on n'en peut plus !!!

Et c'est une sage précaution d'avoir laissé une voiture au parking tout proche parce qu'encore une heure de marche sur la cagnard pour remonter à Hell Bourg..ca serait trop !

Pâques en altitude...

A l'arrivée, la douce lumière du soir éclaire les petites cases colorées de Hell Bourg, havre de salut après cette épreuve..

Car, on peut l'avouer... oui, c'était un peu dur...

Mais qu'est ce qui leur prend d'un seul coup de faire des grandes ballades comme ça ?

Eh bien c'est qu'on est en stage de préparation pour un grand évènement..

Dans 10 jours, débarque à La Réunion notre fille préférée qui n'est jamais venue et veut tout découvrir de l'ile...avec au programme, 3 jours dans Mafate...!

Alors on s'entraine pour arriver à suivre les jeunes...

Vous comprenez , maintenant ,

Allez, Nou ar trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 13:37

Vous le savez, c'est notre must absolu à La Réunion..

Le week-end dernier, on a rechaussé les chaussures de marche...et nous nous sommes relaissés éblouir par les lumières de Mafate...

Retour à Mafate...

Direction..Marla, l'ilet le plus haut situé du cirque, à l'extrémité sud, pour lequel l'accès le plus facile se fait par le cirque de Salazie et le col des Boeufs à 2000 m, d'ou l'on dégringole en 3 à 4 heures de marche, selon vos capacités sportives et votre entrainement jusqu'à la rivière des galets 600 m plus bas..

Retour à Mafate...

Si la ballade se fait le week end..on y sera pas seul...La halte au bord de la rivière est trop tentante...

Retour à Mafate...

Reste à remonter vers l'ilet aux maisons éparses blotties au pied du Grand Bénard que vous voyez derrière Marianne..

Retour à Mafate...

Le comité d'accueil juste avant d'arriver au village au pied du col du Taibit en arrière plan qui nous sépare du cirque de Cilaos

Retour à Mafate...

Et surprise !

En arrivant dans cet ilet perdu.... on est accueiili au snack de Marla, dans une ambiance Roots, dreads et Rastafary dont j'ai déja parlé dans un article précédent (si on n'aime pas Bob Marley..à Mafate..il vaut mieux le garder pour soi ;-)

Une boisson fraiche au son du Maloya achève de vous convaincre que vous avez quitté Babylone..

Retour à Mafate...

Les rayons du couchant caressent une dernière fois les montagnes..et personne n'a besoin de berceuse les soirs de ballade à Mafate !

Retour à Mafate...

Le matin au réveil est le moment que je préfère dans les cirques de La Réunion..

Une loi météo rarement prise en défaut chasse les nuages la nuit..et la solitude du gite ou l'on vient de dormir entouré des crètes vierges de tout nuage donne au réveil un sentiment de pureté et d'absolu...

Retour à Mafate...

Une dernier petit tour dans Marla jusqu'à l'épicerie ou chercher de quoi pique-niquer..

Avec le col du Taibit (presque) à portée de main pour ceux qui veulent sortit par le cirque de Cilaos de l'autre coté...

Retour à Mafate...

Pour nous en revanche, qui avons laissé la voiture à notre point de départ c'est la remontée qui s'annonce par le même chemin...

Sur la crête tout à l'arrière plan de la photo, on voit une petite encoche en "V" qui semble au bout du monde... le col des Boeufs qui nous défie, si haut et si loin là bas...

Mais on y est arrivés !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 16:42

Nous guettions l'occasion de revisiter le cirque de Cilaos et ses deux heures et demi de route depuis Saint Denis...

Raison pour laquelle un long week- end est idéal pour "amortir" un peu toute cette route

et gouter à nouveau à la fraicheur et l'ambiance sereine de ce petit village blotti au creux de ses montagnes.

Reflets de Cilaos....

Arrivés vendredi soir...ça fait qu'il n'y a personne samedi matin au lever,

quand la lumière est encore rasante sur les petites mares du village

reflétant les sommets environnants ...

Reflets de Cilaos....

La mare à joncs...

face à l'Est....

Tout à l'heure, tout le monde viendra pour le pantagruélique pique-nique dominical..

mais, pour l'heure..

tout est calme et paisible....

Reflets de Cilaos....

Les deux pêcheurs en herbe ont studieux et appliqués, même si je ne les ai pas vus récompensés de leur patience...

Reflets de Cilaos....

On appelle ce lieu "Les 3 mares"..

chacune reflétant un des bords du cirque...

Ici, le rempart Ouest....

Reflets de Cilaos....

Et la troisième, plus au Nord, avec au fond le col du Taibit

là haut à 2000 m, qui nous fait rêver...

Il sépare Cilaos de Mafate...et est le lieu d'une des plus belles vues de l'ile...

Une ballade mythique joint les 3 cirques, et passe par lui, tout la haut..

et le projet grandit dans notre esprit, un jour....

Prendre une semaine pour faire ça..

Partir de Salazie, rejoindre Mafate et en ressortir par le col pour plonger dans Cilaos..

Quelque chose comme l'apogée de notre passage à La Réunion...

En attendant, nous nous sommes limités à des ballades plus sages..

Reflets de Cilaos....

Le sentier ultra-classique vers la cascade de Bras -Rouge,

plongeant dans un à pic impressionnant vers la gorge tout en bas..

Lieu magique..mais dangereux il faut le rappeler..

il prend des vies imprudentes chaque année..prudence amis lecteurs...

Ne pas s'approcher trop près sur la roche glissante!

Reflets de Cilaos....

En amont de la cascade, les bassins semblant inviter à la baignade..

mais en fait, brrrr...c'est le debut de l'hiver à 1000 m

et l'eau est...impraticable !

Reflets de Cilaos....

Le Bassin Bleu...charmant et secret..

peu après le départ du sentier qui s'en va vers Mafate...

Reflets de Cilaos....

Retour en surplombant le village de Cilaos...

Reflets de Cilaos....

Et, sur la route du retour, après les lacets interminables..

D'autres ballades dans des recoins peu connus,

comme ici au départ du lieu dit Le Pavillon,

Une rude montée vers l'improbable "Ilet haute"

3 ou 4 cases désertes dans un méplat reculé et caché du reste du cirque.;

ou il est difficile de ne pas penser aux esclaves venus chercher ici la liberté...

Reflets de Cilaos....

On y fait des rencontres typiquement réunionnaises..

comme le tangue, petit mammifère venu de Madagascar, proche du hérisson,

peu farouche, et dont les réunionnais sont friands en cari !

Il a fallu règlementer très sévèrement sa chasse pour éviter sa disparition..

Reflets de Cilaos....

Et le soir tombe sur les cretes de Cilaos,

à peine accrochées par quelques nuages,

et ne laissant qu'une envie..revenir très vite ...

Allez, Nou ar trouv !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Cirques
commenter cet article