Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juin 2016 2 28 /06 /juin /2016 23:40

Mingala Ba !

Nous voici arrivés à la fin des rêveries birmanes, et à la veille d'un nouveau voyage qui va comme à l'accoutumée mettre ce blog en sommeil pendant le mois de juillet...

Pour vous faire patienter ...voici la fin de notre périple birman qui s'est terminé au bord du fleuve nourricier du pays..

Vous vous rappelez le Mékong au Laos....

Eh bien, au Myanmar...c'est l'Irrawaddy...

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Les 3 derniers jours du voyage nous nous sommes posés sur ses rives, en continuant dans l'ambiance méditative qui prévalait depuis le début...

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

.

Les scènes fluviales en Asie ont quelque chose d'immuable...

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Les migrations quotidiennes pour venir écouler ses marchandises en ville et repartit le soir dans la campagne sont comme une allégorie de la condition humaine

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Et, il y a là, au bord de l'Irrawaddy la magie de la rencontre avec Bagan...

La ville aux 3000 pagodes millénaires...

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Au fil de vos ballades dans la campagne, temples et pagodes témoins d'une époque révolue vous enveloppent de leurs mystères...

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

La lumière du soir crée une féérie qui vous pénêtre de la sensation que l'homme a semé dans la nature, avec ces milliers de pagodes, un message de paix et de spiritualité ...

Et on ne sait plus ce qui nous touche le plus ..

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

.

Les riches pagodes couvertes d'or ou les moines viennent honorer le message du Bouddha

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Ou bien les scènes de la vie de tous les jours avec la pudeur et le courage au quotidien d'un pays pauvre ou les gens se relèvent tout juste de 50 ans de terreur avec leur sourire toujours inchangé

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Un petit garçon que sa mère n'a d'autre choix que d'emmener au marché

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

La sortie d'une école avec ces jeunes filles en quête d'un avenir meilleur

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Bagan, un endroit qui vous fait prendre de la hauteur ..

Rêveries birmanes (9) : Sur les rives de l'Irrawaddy...

Et pour finir , je vous laisse avec le sentiment qui vous pénètre devant le spectacle de l'Irrawaddy et des montagnes birmanes au loin ...

le sentiment que, c'est certain...il y aura dans votre vie un avant et un après le Myanmar....

Allez... Pyan do mai !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 19:09

Mingala ba !

Voici la suite de nos impressions birmanes, avec les images du lac Inle...

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Immense lac d'altitude à 900 m (il fait frisquet lors des ballades en pirogue au petit matin!)

il est habité par une autre minorité, les Inthas, qui nous y promèneront en pirogue car on n'y accède pas par la route.

La vie des villages lacustres offre des images d'un autre temps sous la belle lumière d'hiver, avec les montagnes brumeuses en arrière-plan...

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

.

Les pêcheurs se prêtent avec complaisance aux photos de leur posture très particulière pour ramer...

avec la jambe, pour avoir les mains libres pour la pêche !

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Les limites de l'eau et de la terre sont imprécises....

car les Inthas ont créé une méthode de culture très spécifique, les jardins flottants, que l'on vient entretenir et récolter en pirogue ...

pour alimenter tout le pays en fruits et légumes.

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Et même si, nous a t'on dit, certains sont plus là pour la pose en vue des photos des touristes que pour la pêche..

Il n'empêche que les images (posées ou pas) semblent intemporelles...

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Les occasions de balades aquatiques sont multiples et les innombrables bras de rivière permettent des escapades dans les terres... comme ici le départ de la rivière qui mène au village d'In Dein

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Les stupas en ruine d'In Dein resteront comme un endroit magique entre lesquelles flâner en état second (une des rêveries suggérées dans le titre de l'article...)

Comme à la recherche du temps perdu..

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Et si il y a forcément dans ce décor une réminiscence des films d'aventure de son enfance, c'est qu'il y a bien dans ces ruines un trésor à découvrir...

mais le truc , c'est qu'il est immatériel et vous parle du temps qui passe et d'autres aspirations humaines que celles de notre société nombriliste...

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

.

De belles rencontres surgissent au milieu des ruines....

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

.

Elles ont traversé le temps pour nous transmettre leur grâce

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Une foret d'or et de terre s'élève vers le ciel...

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Et le Bouddha continuer d'insinuer en vous la certitude du vide que le matérialisme porte en lui..

Si, Si !

Il fait ça, le Bouddha... Même à nous, Marianne et Olivier !

Réfléchissez bien avant un voyage ici.. ça tape comme je l'ai déja dit...

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

.

Et pendant la méditation silencieuse d'un moine, la lumière joue avec toutes les créatures vivantes qui ont leur place dans le monde, tel que le boudhisme le rêve...

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

.

Et au retour, on se perd dans le dédale de canaux des villages au bord du lac ou la vie semble glisser à un rythme qui nous est étranger...

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Les cités lacustres du lac Inle, comme des mini-Venise orientales , déploient leurs sortilèges...

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Et soulèvent leur question pénétrante : comment un pays si pauvre peut-il dégager autant de sérénité ?

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Qu'est ce qui, dans ce décor semble rendre la vie plus simple à vivre ?

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Une vie en miroir de la notre, à contempler comme des reflets sur l'eau, à la fois si semblables et si différents... si proches et si lointains...

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

Et se fragilisent les certitudes... sur ce qui est l'envers ou l'endroit....

Rêveries birmanes (8) : les cités lacustres du lac Inle....

.

Quelque chose se passe en vous sur les bords du lac Inle...

et vous laisse ensuite ....

Je ne sais pas....

différend...

Allez...

Pyan do mai !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 12:36

Il y aurait beaucoup à dire après ces évènements bruxellois..mais il faut que ce blog assume sa raison d'être qui est que les gens viennent ici pour une bouffée d'ailleurs... (ce que recherche bien sur aussi l'auteur de ces lignes !)...

Comme le dit, dans "la Libre Belgique", une très émouvante lettre ouverte d'un père à son futur fils qui lui exprime ses doutes sur le monde qu'il va lui offrir

( ce qui est bien la souffrance de gens de notre age qui rêvaient pour leurs enfants d'un monde en paix..alors que l'Europe qui a cru pouvoir afficher sa superbe et rester à distance du reste du monde.. est rattrapée par la réalité..)

Après avoir exprimé sa souffrance de faire naitre son fils dans un tel monde et exprimé qu'il lui faudra "parfois te mentir un petit peu pour t'apprendre à aimer cette vie",

Ce papa conclue :

"Aujourd'hui j'ai réalisé que je passerai dorénavant ma vie à te faire aimer la terre, les arbres, les fleurs, le soleil, mais aussi les nuages, le vent et la pluie.."

C'est un peu ce que veut faire le blog aujourd'hui....

Or donc, apres la découverte des montagnes du pays Shan, il nous fallait revenir à Mandalay et nous avons eu la bonne idée de le faire par le train..

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Un tel trajet se fait dans une ambiance délicieusement désuète, à commencer par les 3 heures de retard "règlementaires"...

Les arrière trains occidentaux se voient chaudement recommander la Upper class pour éviter les sièges en bois du train cahotant et aux suspensions ... à la retraite !

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

A la vitesse ou il va, le train est une fenetre ouverte sur la campagne birmane et la vie au Myanmar..

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

On voit defiler les paysages montagneux et leur brumeuse ambiance asiatique

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Les rizières au décor exotique, tapies entre les collines

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Les travaux des champs...

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

La toilette, toujours aux heures chaudes, parce qu'en montagne en hiver..

brrrr... !

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Pour donner une petite décharge d'adrénaline aux voyageurs, la voie ferrée traverse une vallée de 300 m de profondeur sur le viaduc de Goktiek ..

Et, vu du train qui passe dessus..c'est impressionnant, d'autant qu'il ne se presse pas particulièrement et qu'on reste donc de longues minutes sur le viaduc avec le vide de chaque coté !

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Comme c'est bien organisé (!)

On traverse le viaduc au coucher de soleil et on peut voir sur la muraille opposée..

l'ombre du train suspendue au dessus du vide...

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Avant de revenir à Mandalay, on fait étape à Pyin u Lwin (prononcer ... Pillline iou Lin)

petite ville de garnison sans point d'interet notable...

ormis un endroit charmant : le parc botanique de Kandawgyi

qui peut parait il etre bondé le week end

mais nous a offert en semaine une visite zen et silencieuse avec une belle lumière d'hiver

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Tout y dégage une ambiance sereine et contemplative...

Rêveries birmanes (7) : le Mandalay Express

Et j'espère vous laisser pour finir, avec la sensation de légèreté et d'apaisement que nous y avons ressenti...

Pyan do mai !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 14:39

Mingala ba !

De Mandalay, part vers le Nord Est, en direction de la Chine, une route mythique, la Burma Road..

Dans le passé route stratégique lors des conflits avec les japonais puis lors de la guerre civile chinoise..elle reste sulfureuse, traversant plus au nord le pays des rubis, des pierres de jade, et de l'opium avec des cargaisons sans doutes pas toujours avouables...

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Nous n'en verrons que la première partie s'élevant doucement vers les montagnes en direction de notre destination Kyauk Me (prononcer Tchiaumé..) au rythme des camions pétaradants en chemin pour leur longue route vers la Chine..

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

.

En chemin, pour ceux qui comme moi se demandaient à quoi ressemble le précieux bois de Teck, un des trésors ( en péril..) de l'Asie du Sud Est.. le voici au bord de la route...

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Kyauk me se révèle une petite bourgade rurale à l'écart des sentiers touristiques, point de départ de belles balades dans les villages des montagnes environnantes, ou les temperatures notamment nocturnes vous rappellent vite que vous voyagez en hiver !

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Nous y flânerons dans l'ambiance animée et commerçante des étals des gens des villages alentours venus écouler leurs marchandises

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Le rythme est bien différent de celui de l'urbaine Mandalay...

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Si l'on vient ici c'est pour partir en balade dans la campagne environnante ( à pied pour les trekkeurs , ou...en moto pour ceux qui veulent aller visiter un peu plus loin !) et se pénétrer de l'ambiance d'un autre temps de la campagne birmane...

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Les villages Shan sont perchés sur les cretes pour voir de loin venir les menaces qu n'ont pas manquées dans l'histoire agitée de la Birmanie...

Une guérilla Shan n'ayant pas complètement disparue non loin de là, nous dit-on, plus à l'est, on atteint bientot une limite ou le guide souhaite arreter la moto pour ne pas aller au delà..

Et c'est donc à pied que l'on part explorer les villages et la campagne environnante..

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

On découvre les champs de sésame et leur belle couleur jaune...

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Les rizières de montagne dessinant le relief des vallées sinueuses

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Les maisons noyées au coeur de la végétation tropicale

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

.

Le bambou est roi en Asie du Sud Est...

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Comme au Laos, toutes les maisons rurales sont sur le même modèle, surélevées sur pilotis (on imagine pourquoi lors des pluies de la mousson et des torrents de boue au niveau du sol)

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Les graines séchent au soleil et le rythme où vont les choses..est différent du nôtre !

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Les enfants, comme partout, sont curieux et amusés des visiteurs étrangers

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

La toilette au bord de la rivière aux heures les pus chaudes de la journée (parce que ...c'est frisquet une rivière de montagne!)

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Impossible d'imaginer même un petit village sans son temple doré, aérien, au dessus des vallées environnantes....

Invitant à faire une pause pour prendre de la hauteur sur les problemes du quotidien

Rêveries birmanes (6) : Balade dans les montagnes du pays Shan...

Les montagnes du pays Shan.... l'Asie profonde.. encore à l'écart du monde..

Pyan do mai ...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
23 février 2016 2 23 /02 /février /2016 15:09

A proximité de Mandalay, se trouvent les vestiges de quatre anciennes capitales des dynasties birmanes d'un temps révolu...

Certes, il n'en reste plus grand chose ormis, bien sur, des temples et des pagodes (je l'ai déja dit.. si on est réfractaire..le Myanmar n'est sans doutes pas la destination idéale !)

Mais le cadre bucolique de la campagne birmane offre un décor serein à l'écart de l'agitation citadine de Mandalay.

Rêveries birmanes (5) : sur les traces des royaumes du passé...

En route donc pour Inwa...ou l'on ménage pour les touristes une ambiance dépaysante avec le bac pour gagner la zone des vestiges..

Rêveries birmanes (5) : sur les traces des royaumes du passé...

A l'arrivée, à votre choix, c'est en calèche, en deux roues ou à pied (si vous savez résister aux sollicitations !) que vous pourrez emprunter la piste pour une balade bucolique vers les vestiges..

Rêveries birmanes (5) : sur les traces des royaumes du passé...

Pagodes et rizières...

Ca y est..vous etes en Birmanie !

Rêveries birmanes (5) : sur les traces des royaumes du passé...

Sur le chemin.. on croise les anciens et les modernes..

Une paysanne sur son char à boeuf et d'élégantes touristes (eh oui..les touristes les plus nombreux ..sont thailandais !)

Rêveries birmanes (5) : sur les traces des royaumes du passé...

Et les vestiges d'une époque révolue surgissent dans la verdure...

Rêveries birmanes (5) : sur les traces des royaumes du passé...

Le monastère en bois de Bagaya semble figé dans un autre siècle..

Rêveries birmanes (5) : sur les traces des royaumes du passé...

Mais, non..il est bien de notre époque... et on y trouve les moines qui instruisent les enfants défavorisés en leur apprenant à ire et à écrire..

Rêveries birmanes (5) : sur les traces des royaumes du passé...

D'autres monastères sur le chemin accrochent la lumière de l'après-midi en d'étranges couleurs patinées par le temps..

Certains en des nuances ocres...

Rêveries birmanes (5) : sur les traces des royaumes du passé...

D'autres en des déclinaisons orientales de terres de Sienne..

Rêveries birmanes (5) : sur les traces des royaumes du passé...

.

Et on se surprend à avoir oublié l'heure... rêveur devant cette ambiance méditative .. qui suggère une pause dans la course peut-être un peu vide de sens de notre vie moderne..

Allez..Pyan do Mai !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 14:30

"Si vous avez entendu l'appel de l'Orient...

Vous n'aurez plus jamais besoin de rien d'autre,

que de ses fortes senteurs d'épices, du soleil, des palmiers et des cloches des temples,

Sur la route de Mandalay...."

Rudyard Kipling

( auteur de ce poeme mondialement connu...sans y être jamais allé, parait t-il ..)

Mandalay, sera donc notre premier contact avec le Myanmar, après le long voyage passant par Bangkok, rendu plus court par l'affabilité extrème du personnel de Thai Airways et la curiosité de découvrir ce monstre qu'est l'A 380..

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

.

L'ancienne capitale royale, devenue une cité économique incontournable par ses rapports commerciaux avec la Chine, reste une capitale spirituelle avec ses dizaines de monastères et pagodes et ses milliers de moines...

La première visite pour la flamboyante pagode Mahamuni justifie le qualificatif de "Cité d'Or" attribué à la ville..

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

.

Le Bouddha de la pagode principale est vénéré dans tout le pays..

Et l'on vient de loin lui faire l'offrande de feuilles d'or que l'on colle sur son corps (bouffi au fil du temps par tout cet or !) dans l'espoir de la guérison d'un problème de santé, d'une meilleur situation financière..ou d'une réincarnation dans une vie meilleure..

Les Birmans de toute condition donnent une part étonnante de leurs revenus en offrandes religieuses...

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

Il y a tout un artisananat de l'or dans des échoppes que l'on peut visiter, pour la fabrication de ces feuilles d'or extrêmement fines destinées à être vendues aux fidèles à l'entrée des pagodes pour un prix somme toute modique en tout cas à nos yeux de pays riches (elles sont...vraiment très fines!)

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

Les moines sont partout dans la cité...que ce soit, comme ici, au moment des cérémonies d'offrande quotidiennes pour recevoir leur repas lié à la générosité des donateurs, dans une longue procession attirant badauds et touristes, ou l'on se sent un peu de trop..

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

Ou bien dans la vie de tous les jours, comme ici les transports en commun !

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

Les scènes de rue montrent qu'il va falloir composer avec l'alphabet birman..par exemple pour séparer les toilettes pour hommes de celles des femmes !

Mais on apprend vite...

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

L'usage que l'on peut faire des deux roues est beaucoup plus inventif (et moins règlementé!) que chez nous

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

Le monastère Shwe Nandaw est le témoin miraculé d'une époque révolue...

Le Palais royal entièrement en bois de Teck, ayant été complètement ravagé par les flammes pendant les combats de la guerre de 39/45, il n'en reste comme témoin que ce monastère transporté hors du palais antérieurement...

Et le raffinement infini des sculptures sur bois est tout à fait fascinant..

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

.

On passerait des heures à explorer jusqu'au moindre bas-relief...

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

Une attraction incontournable en fin de journée :

Le coucher de soleil en se baladant sur le pont U Bein en périphérie de la ville, dans l'ambiance emplie de sérénité du lac et de la campagne environnante....

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

Ce n'est pas seulement pour touristes, comme vous pouvez le voir !

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

Et c'est là, les visiteurs étant totalement embrumés le premier soir après ce long voyage...

que l'ambiance de la campagne birmane se glisse en eux pour y délivrer ses sortilèges..

Rêveries birmanes (4) : Sur la route de Mandalay...

Et on l'entend... l'appel de l'Orient ...

Allez, pyan do mai !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 15:27

Mingala ba !

Au fil des week-ends d'astreinte à venir, les articles de notre carnet de voyage au Myanmar sont annoncés...

Mais d'abord, un petit préambule pour esquisser le voyage d'un coup d'oeil, avec une introduction géographique et humaine

Rêveries birmanes (3) : Préambule....

.

Comme c'est vrai pour toute l'Asie du Sud Est et le sud de la Chine :

si le Myanmar est habité en très grandes majorités de Birmans (Ok, jusque là vous vous y attendiez !)

Toute la périphérie est peuplée par une mosaique d'ethnies souvent transfrontalières, avec lesquelles la junte, peu portée sur la diplomatie entretien des relations conflictuelles toujours vives..

Les plus importantes sont identifiées politiquement au sein de différents états dont le Myanmar est "l'Union"..

Vous voyez sur la carte l'état Kachin au Nord, l'état Shan à l'est, l'état Karen au sud est..

Et celui qui fait l'actualité en ce moment, l'état Rakhine en violet, à l'ouest en raisons des tensions violentes qui y opposent les Rakhines et les Rohingyas, musulmans migrants venus du Bangla Desh voisin et dont personne ne veut... ce qui entraine une tragédie humanitaire ..

Sujet régulièrement traité dans la presse française qui interpelle le parti de la démocratie birman, en oubliant que notre beau pays donneur de leçons est lui aussi est impuissant à résoudre les tragédies humaines d'ici, comme celle de Calais..

Rêveries birmanes (3) : Préambule....

.

Résultat de cette mosaique d'ethnies ... des guérillas toujours actives dans une bonne partie de la périphérie du Myanmar du fait du mode de négociaton d'une dictature militaire (!) et aussi de la part des ethnies des motivations moins avouables telles que garder la main mise sur l'opium de la partie birmane du Triangle d'Or ainsi que des mines de jade et de pierres précieuses du Nord Ouest..

Ceci explique donc les zones en rouge déconseillées par le ministère des affaires étrangères..et de toutes façons interdites d'accès par le gouvernement !

Les voyages se font donc dans les régions décrétées "régions ouvertes au tourisme" par le gouvernement...

Rêveries birmanes (3) : Préambule....

.

Ce préambule terminé, la carte montre que nous avions concentré notre voyage sur le centre du Myanmar en faisant des choix (ne pas passer à Rangoon par exemple),

Choix....qui laissent la porte ouverte à un deuxième voyage :-)

Les articles en préparation (j'y travaille !!) vous raconterons donc, les images et les émotions du périple suivant :

Atterrissage (après escale à Bangkok car comme pour le Laos, il n'y a pas de vols directs...)

à Mandalay, l'ancienne capitale royale au centre du pays, pour visiter les anciennes villes royales alentours...

Excursion sur la célèbre Burma Road vers les montagnes de l'état Shan en direction de la Chine,

Ensuite direction le Lac Inle et ses cités lacustres d'un autre temps

Avant de finir à Bagan, le site au 2000 pagodes millénaires au bord de l'Irrawady...

Pyan do mai !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 14:48

Mingala ba !

(bonjour!)

Avant de vous inviter au fil des articles à vous balader dans les somptueux paysages de Birmanie, je vous propose des visages rencontrés dans les villages, les marchés, les pagodes et les rizières...

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Pratiquement toutes les femmes (et beaucoup d'enfants..) utilisent quotidiennement une pâte cosmétique pour s'en couvrir les joues et le front....

le Thanaka, préparé à partir d'une écorce d'arbre bien précis dont je vous épargne le nom scientifique et dont les vertus ne sont pas seulement cosmétiques mais une sensation rafraichissante et parfumée..et également un rôle protecteur de la peau, vis à vis du soleil, de l'acné...

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Etant donné son usage tres répandu, on le trouve sur tous les marchés, soit sous forme du bois lui même dont il faudra râper l'écorce pour faire la pâte..

soit (à gauche de la photo) sous forme de pâte prête à l'emploi plus facile à transporter en voyage !

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

..

Parmi les diverses échoppes une activité apparemment spécifiquement féminine, la fabrication (par des ouvrières payées ..à la quantité !) des cheroots, cigares traditionnels birmans..

Malgré leur taille parfois respectable, l'existence d'un filtre et leur composition non exclusivement en tabac (épices diverses..) en fait un produit moins "fort" que nos cigares occidentaux et d'un usage très courant , hommes ou femmes confondus..

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Autre ouvrière, dans un atelier de tissage ou nous observerons, fascinés... le savoir faire ancestral de la préparation des fils de lotus à partir de la sève des tiges, pour obtenir un tissu plus raffiné que la soie..

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Ouvrières agricoles dans les rizières....éclaircissant patiemment...non pas le riz qui avait déja été récolté lors de notre passage...mais des champs entiers d'ail !

Des champs entiers a perte de vue..

Ail planté pour "rentabiliser" les rizières entre deux récoltes (une ou deux par an en fonction de la possibilité ou non d'un système d'irrigation)

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Dans un village, une grand mère expliquant qu'elle vient préparer les bottes d'oignon avec des copines pour gagner 3 sous mais aussi passer un moment à plusieurs à se raconter les potins, avant de rentrer s'occuper des petits enfants et faire la cuisine car les mamans, elles, elles sont au boulot dans les rizières : ce sont les grand mères qui assurent l'intendance domestique !

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Dans les montagnes vivent de nombreuses minorités comme dans toute l'Asie du Sud Est et le sud de la chine dont les rapports avec les états centraux sont variables ainsi que leur degré d'intégration ou d'isolement..

La dictature militaire birmane n'étant pas spécialiste de la négociation, toute la périphérie du pays reste en proie à des conflits ethniques plus ou moins larvés... ce qui fait qu'on ne peut pas aller partout

Voici cependant une grand-mère d'un village Palaung avec sa petite fille ou on nous a offert le thé en s'amusant de notre soif à parcourir le monde

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Et ici une femme de l'ethnie Pa-o venue de son village de la montagne pour vendre ses étoffes au bord d'un site touristique

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Comme souvent dans les pays ou le tourisme n'est (pas encore) de masse, les enfants s'amusent et sont curieux des visages étrangers

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Même si...le tourisme... il arrive à grands pas et il ne va pas tarder à changer les mentalités car l'arrivée du dieu Dollar ne passe pas inaperçue...!

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Mais pour l'instant..l'ambiance reste bon enfant....et c'est rigolo de voir passer les occidentaux !

Les scènes de la vie de tous les jours s'enchainent et vous pénètrent du charme et du naturel du peuple birman

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Pas de salles de bains dans les campagnes :

La toilette...c'est à la fontaine ou dans la rivière !

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Les pré-ados à la sortie de l'école du village ont, au Myanmar comme ailleurs, plein de choses à se raconter .

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Le transport de ses produits au marché dans une village lacustre du pays Shan

Sans oublier les moines et novices boudhistes, éléments centraux de la vie du pays

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Ils sont partout, partie intégrante de la vie de la cité,

Rien à voir avec l'image distante et à l'écart du monde de nos moines catholiques, ne serait ce que parce que chacun ici doit faire dans sa vie une ou plusieurs périodes de noviciat...

Et puis chacun donne..... pour les moines, la construction des monastères, l'entretien des monuments : c'est une règle de base du boudhisme...

Et du coup, dans tous les temples et monastères..on met la main au portefeuille !

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Que l'on soit une belle élégante ou des gens simples.. les birmans donnent une partie considérable de leurs revenus c'est une condition pour l'accès à une vie meilleure lors de sa réincarnation..

Voilà...

J'éspere que ces images vous aident à comprendre à quel point on est tombé sous le charme...

Et je vous laisse avec une dernière pour re-dire :

Reveries birmanes (2) : Visages du Myanmar

Le souvenir qu'on emporte du Myanmar....

c'est le sourire !

Pyan do mai !

(au revoir !)

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article
26 janvier 2016 2 26 /01 /janvier /2016 19:22

"La rêverie est une modification de l'état de veille d'un individu sous forme d'un détachement de son environnement de courte durée, soudain, et involontaire, son esprit s'absorbant dans une activité autonome et sans lien avec la réalité."

Et c'est bien ce qui attend le voyageur qui vient se confronter au mystère birman, selon la jolie formule de Marianne, troublée comme moi, un soir, par l'ambiance méditative d'un temple au crépuscule...

Plein d'articles à venir pour revivre avec vous nos impressions...

Mais pour vous faire patienter .... quelques images en avant première, le temps que je trie les centaines de photos...

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

Avant tout, ce qui vous poursuivra en revenant de Birmanie (pardon ! du Myanmar) ....

c'est le souvenir des sourires larges et éclatants de ce peuple chaleureux et curieux de l'autre..

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

Ensuite, sans doutes, ce sera l'ambiance floue et brumeuse des paysages de rizières... porteurs d'une étrange sensation de détachement, caracteristique de l'Asie du Sud-Est

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

Puis ce seront les images surgies d'une vie d'un autre temps...

qui semble se dérouler au ralenti...

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

A force de l'avoir cotoyé partout, pendant le voyage... tant il imprègne la vie de ce pays....

Tournera dans votre tête le message de paix et de détachement du Bouddha, avec ses maximes souvent lumineuses qu'on voudrait lancer au monde pour qu'il arrête de se complaire dans la violence et l'inutile ...

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

Les temples et les pagodes, par centaines.... finissent par lézarder la muraille du matérialisme occidental sûr de lui et dominateur qu'on amène dans ses valises à l'arrivée, et qui est n'est plus si fier au moment du départ..

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

.

.

Je défie quiconque en voyage au Myanmar de ne pas rester méditatif un soir, devant la campagne birmane, avec une des maximes du Bouddha en tête...

"Que restera t-il de toi apres ta mort?

Non pas le pouvoir ou les richesses accumulées..

Mais seulement le bien que tu auras fait autour de toi...."

Ben oui... vous commencez à le voir en me lisant...

le Myanmar... ça tape !

Rêveries birmanes (1) : Le pays du sourire....

.

.

Et puis... il y a elle...

Dans cette période de transition avec ré-apparition de la liberté de parole, elle est partout, affichée dans les échoppes, dans les restaurants et chez les gens...

J'entends ça et là en occident des critiques sur elle mais je crois qu'on ne se rend pas compte.

Après 50 ans de dictature.....

Pour obtenir des généraux qu'ils abandonnent le pouvoir apres avoir mis le pays en coupe réglée pendant un demi-siècle..il faut infiniment de patience, de diplomatie et de subtilité.. et tout ne peut pas sa faire d'un coup, sous peine d'un nouveau coup d'état..

Alors , l'immense espoir des birmans repose tout entier sur elle :

Ici, on ne dit pas Aung San Suu Kyi ...

on dit "The lady"...

et quand on a dit ça , on a tout dit...

Alors, c'est avec beaucoup d'émotion qu'on souhaite à ce peuple profondément touchant de continuer son chemin vers la liberté....

Et a bientot pour la suite des rêveries birmanes !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Myanmar
commenter cet article