Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 17:46

Un mois après le retour (un peu speed pour cause de demenagement...) je me pose devant des photos de Polynésie à choisir pour les partager avec vous...

Et je n'ai pas d'autre mot comme titre d'article...

Après les spectacles officiels du Heiva, au cours desquels les photos sont interdites (c'est moins bon enfant qu'avant..) les groupes sont invites dans les grands hotels pour refaire leur prestattion.. et là, enfin, on peut prendre des photos !

C'est dans ce cadre qu'on a pu voir sur scène les lauréats du Heiva : le groupe Hitireva ...

Et ce fut un moment fort...

Féérie...

Qui dit groupe de danse...dit orchestre.. chaque groupe a ses propres musiciens qui ne sont pas pour rien dans l'énergie que dégage une prestation

Et Hitireva... Ca déménage !

Féérie...

En avant premiere du spectacle, la tradition du jeu avec le feu...

Féérie...

Avec des artistes parfois précoces...

Féérie...

La tradition ce n'est pas seulement la danse.. il y a toujours dans un spectacle tahitien les chants traditionnels polyphoniques , les Himene...

Féérie...

C'est une prestation très complexe , polyphonique, à capella...et vécue intensément par les artistes !

Et ensuite.... vous l'avez compris, depuis le temps que vous me lisez au sujet de la danse polynésienne..

L'émotion...

Féérie...
Féérie...
Féérie...

Qu'est ce que vous voulez que je vous dise !

Les mots sont faibles... il y a quelque chose de sacré dans le Ori Tahiti

Alors plutot que des discours maladroits, je vous laisse vous imprégner des expressions des danseurs, les images disant mieux que mes mots ce que la danse polynésienne véhicule...

Féérie...
Féérie...
Féérie...
Féérie...

Et peut etre plus que les expressions pendant la danse... ou le sourire est..obligatoire ;-)

J'aime cette image prise apres, pendant les applaudissements

Féérie...

La joie de danser exulte encore ...même quand le spectacle est fini..

Féérie...

.

Il y a en polynésie une facette de l'être humain qui s'est perdue ailleurs...

Allez... Nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 17:48

Ca y est ... SFR est passé nous connecter à ce bon vieil internet !

Mon vieux Mac sort de sa torpeur... et je peux vous reparler de la Polynésie !

Je ne sais pas à quoi pense le comté olympique quand il choisit les sports olympiques ..

Même si je suis content pour notre petite francaise du 94 dont les yeux brillaient d'avoir réalisé son reve..je n'arrive pas à comprendre qu'on propose de la boxe aux Jeux olympiques et qu'on repasse en boucle les uppercuts frappant les visages ... pendant que les microtraumatismes s'accumulent dans le cerveau pour bousiller petit à petit les neurones et entrainer des démences précoces plus tard..

Je vous propose des images, selon moi plus pacifiques et sympas... des jeux du Heiva !

En effet le Heiva, ce n'est pas que la danse.. ce sont des sportifs qui viennent de toutes les iles s'affronter une fois l'an au mois de juillet et porter haut les couleurs de leur ile... dans des disciplines traditionnelles..

L'affluence est toujours au rendez-vous sur le front de mer de Papeete; et voici la première épreuve : la course de porteurs de fruits !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Comme pour la boxe, il y a plusieurs catégories (mais là, on se bousille pas le cerveau!) selon le poids des charges (30 à 50 kgs quand même!) , la distance à parcourir , l'age (il y a une course de vétérans..)

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Au départ, on a affaire à un peloton groupé...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Mais très vite...les écarts se creusent et ça devient un effort solitaire...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

Vous avez déja essayé de courir avec 50 kgs sur le dos ?

Autre discipline à intégrer d'urgence aux JO : le lancer de javelot polynésien !

Comment ? Ca existe déjà le lancer de javelot aux JO ?

Ah, mais non...rien à voir..

Ici il ne s'agit pas de lancer le plus loin possible...mais de viser juste !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

La cible est une noix de coco plantée en haut d'un mât à une vingtaine de mètres du sol..

Et les équipes des différentes iles s'affrontent pour lancer et tenter d'atteindre la cible pendant 10 mn. Comme il y a une dizaine d'équipes avec 5 ou 5 lanceurs par équipe..Le ciel est constellé de javelots qui filent sans discontinuer ...

Spectaculaire !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

D'abord se concentrer pour viser...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Armer son bras...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Lancer avec un mouvement très particulier..pour que le javelot monte vers la cible..

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Et guetter le résultat ..

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Et après 10 mn..on a plus qu'à compter les javelots ayant atteint leur cible (une couleur par équipe..)

Dernière discipline de la journée (Arrivés trop tard, on a loupé le lever de rocher ..)

Le grimper aux cocotiers !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

C'est chronométré en dizièmes de secondes : et en effet ça va à toute vitesse !

C'est impressionnant : les meilleurs grimpent an moins d'une minute avec une technique éprouvée..

On accroche d'abord les bras pour se hisser..

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

Puis on se fixe avec les jambes (à l'aide d'un tissu qui joint les deux chevilles pour enserrer le tronc)... et on pousse sur les jambes !

Le chiffon rouge sur le tronc... est la ligne d'arrivée !

Le chrono s'arrête quand les pieds sont au dessus ...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

Et quand on franchi la ligne avec un bon temps..on salue les copains et la famille dans le public...

Car le public..il est à fond pour encourager ses champions ...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

C'est normal..ici les champions.on les connait : ils sont de la famille ou bien ce sont des potes !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Et on ne vient pas encourager ses proches comme ça ...

Les jeux du Heiva..c'est une fête..

Et à Tahiti, qui dit fête..dit fleurs...

Et après l'épreuve...vient le temps de la reconnaissance..

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

On pose pour la photo que le public demande si on a brillé lors de course de porteurs de fruits,

Ou pour d'autres obscures raisons..

Allez savoir pourquoi... j'étais le seul photographe masculin ;-)

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Et la remise des médailles se fait dans une ambiance moins protocolaire qu'aux JO...

Enfin... on a la bise de miss Tahiti, quand même..ce n'est pas rien !

Puis on ne brandit pas le drapeau d'un pays..mais celui de son ile.. (trop fort, les coureurs de Raivavae..!)

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Et il y a aussi le podium de l'épreuve féminine..

Soupir....

Et pour finir .. comme toujours en polynésie..on danse !

Mais cette fois c'était un groupe marquisien, avec une ambiance différente...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Même si ca reste à base de percussions;..les instruments ne sont pas les mêmes...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

Les danses sont beaucoup plus... guerrières !

Et rappellent qu'à une époque les guerriers marquisiens..c'était du sérieux !

Mais pour finir, aux Marquises..après les démonstrations viriles....

il y a la danse de l'oiseau...

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

La grâce est de retour...

Et les JO peuvent aller se rhabiller !

Disciplines (injustement) oubliées aux jeux olympiques...

.

Allez...Nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 08:47

Après cette escapade polynésienne... retour à La Réunion pour le boulot avec 14 h de décalage horaire .. et de longues nuits sans sommeil...

Et comme on vient de déménager..on attend toujours notre connexion internet !

Un peu de délai, donc, avant de plus longs articles car il ne faut pas abuser de la connexion de l' hosto ;-)

Mais avant...

Juste une réponse (en guise d'hommage à tout le monde à l'hopital du Taone)

à ceux qui se demandent pourquoi faire tout ce long chemin pour un remplacement ?

Retour de Polynésie..

Et bien... parce que !!

Allez...Nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
28 juillet 2016 4 28 /07 /juillet /2016 09:50

Ca y est....

Le Heiva i Tahiti 2016 a choisi ses gagnants...

Et, comme promis, le blog vient vous en parler pour vous offrir des images de féérie et de sensualité qui auraient tant à apprendre au monde, au lieu qu'il se complaise dans le sang, la colère et la frustration...

Palmarès.....

Premier prix en catégorie Hura Tau (traduisez catégorie Danse "expérimenté") : le groupe Hitireva dont nous avions vu les débuts en 2009... et qui est devenu grand !

Palmarès.....

Par l'énergie et la conviction de ces danseurs, il a fait l'unanimité , ce qui est rare, en étant le préféré du public, des journalistes... et du jury..

Visiblement, il sortait du lot et comme l'a dit, sortant de sa réserve et de sa neutralité théorique la commentatrice officielle lors de la soirée :

Hitireva.. ça décoiffe !

Palmarès.....

Comme nous n'avons pas pu les voir (j'étais d'astreinte..) nous allons avoir une séance de rattrapage..

Une fois que le Heiva officiel est terminé, les groupes qui ont séduits sont invités à se produire dans les grands hotels, ce qui nous offre la possibilté de les voir apres-demain soir...

J'éspère que cette fois les photos seront autorisées parce que pendant le Heiva...il faut une accréditation et je ne peux donc vous mettre que des photos trouvées sur le net !

Palmarès.....

Premier prix de danse en catégorie Hura Va Tau (traduisez catégorie danse "non expérimentée") : le groupe Tahiti ia Ruru-tu Noa, pour sa premiere participation : chapeau !

Palmarès.....

La encore, fraicheur et inventivité ont été décisifs !

Palmarès.....

Bravo à eux..pour une première participation, ils ont fait fort !

Et enfin, le prix de la meilleure danseuse et du meilleur danseur..me donnant l'occasionde vous remettre les vidéos dont je ne me lasse pas

Perso, je ne saisis pas comment le jury les départage...

Moi j'avais gardé en mémoire la danseuse de Tamarii Mataeia comme ..mémorable ... (cf article précédent)

Mais bon...le jury, c'est comme l'arbitre, il a toujours raison !

Et je n'oublie pas pour les lectrices du blog, les indéniables qualités du meilleur danseur ;-)

Allez... le Ori Tahiti, ça montre que le monde a autre chose a offrir que l'obscurantisme et l'aveuglement...

Nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
6 juillet 2016 3 06 /07 /juillet /2016 05:58

En ce mois de juillet, le blog a décidé d'envoyer ses 2 envoyés spéciaux couvrir un évènement autrement plus important que l'Euro 2016, amis lecteurs...

Comment disait l'ami Renaud, déjà ?

"les hordes de supporters,

insultant des crétins en bleus...

déifant des crétins en verts..."

Pardon, je m'égare et je vais perdre des lecteurs !

Le blog, disais-je, vous propose de vivre avec nous l'évènement majeur du mois de juillet

Tahiti, Tahiti e....

Le Heiva est de retour sur le blog !

Ceux qui connaissent l'histoire depuis 2008 savent que c'est comme ça que tout a commencé..

Ils ne seront donc pas surpris que mes collègues du bout du monde, m'ayant fait savoir à nouveau qu'ils avaient besoin d'un coup de main pendant un mois...ont recu une réponse favorable !

Et que Marianne, quand je lui ai demandé si elle avait envie de repartir pour un mois aussi loin, m'ai regardé avec des yeux ronds devant cette question stupide (un peu comme si je lui avais demandé si elle avait envie de voir son petit fils ;-)

Pour ceux qui ne le sauraient pas, le mois de juillet est la fête de toute la Polynésie avec des concours de chants et de danse et de sports traditionnels, dans toutes les iles même les plus reculées

Et le plus médiatisé se situe à Papeete : le Heiva i Tahiti

On m'a dit en arrivant a Papeete qu'il y avait eu des inquiétudes sur le Heiva en ces temps de crise générale (et particulièrement en polynésie..)

Par exemple il y a quelques années dans la catégorie de danse professionnelle du concours il n' y avait ..qu'un seul groupe inscrit !

Trop de travail (des mois de préparation..), trop d'argent pour monter un tel spectacle avec plus de 100 artistes danseurs et musiciens, manque de lieux de répétition, les groupes , même les grands groupes célèbres, n'arrivaient plus à monter un spectacle par an...

Et on commençait à parler d'un Heiva tous les 2 ou 3 ans, qui serait la perte de cette vitrine mondiale de la Polynésie et de ce fondement du renouveau culturel et de l'identité "maoh'i".

Mais des efforts ont été faits pour soutenir la danse Polynésienne, le Ori tahiti, vitrine et fierté de tout un peuple

Et l'édition 2016 bat tous les records : 15 groupes inscrits avec 3 semaines de compétition au lieu de 2 : le Heiva a encore de beaux jours devant lui !

Bon..je suis là pour bosser.... et avec une semaine d'astreinte et des soirées de spectacle souvent déja complètes, nous ne pourrons probablement vous monter des images que d'une seule soirée, celle du 8 juillet..

Tahiti, Tahiti e....

La scène de la place To'ata est mythique pour les danseurs polynésiens et y danser un jour...est un aboutissement (que toute la famille et les amis viennent encourager avec enthousiasme)

Les spectacles, préparés donc pendant des mois avec des dizaines d'artistes sont d'une force et d'une richesse (costumes musiciens, décors) toujours renouvelée (c'est notre troisième Heiva.;et on ne s'en lasse pas!)

Etaient en compétition sous nos yeux le 8 juillet

- le groupe Temaeva : fondé il y a 50 ans au début du renouveau de la danse polynésienne, (longtemps interdite par la morale judéo-chrétienne car trop lascive...) il apparait comme un repère mythique de l'histoire de la danse moderne

- le groupe Tamarii Mataeia (les enfants de Mataeia, la plus petite commune de Tahiti! ) : beaucoup plus récent et qui a accédé récemment à la catégorie de concours"pro" (pardon..à la catégorie Huratau..)

Peu importe a nos yeux l'aspect "concours" (alors que c'est très sérieux , ici!) mais des deux, c'est le groupe le plus "jeune" Tamarii Mataiea qui nous a subjugué en nous offrant une féérie sur le thème des amours d'une princesse légendaire de leur village

Tahiti, Tahiti e....

Les images semblent toujours les mêmes d'année en année, mais elles me font toujours fondre...

Tahiti, Tahiti e....

Marianne est au diapason et ne manquerai cela pour rien au monde elle aussi !

Tahiti, Tahiti e....

Et, toujours, depuis que nous y assistons, on raconte sur scène le respect de sa terre nourricière...le Fenua...

Et la chorégraphie de pêche miraculeuse, grâce aux pouvoirs de la princesse amoureuse.. restera dans nos mémoires.;

Ici, on n'oublie pas d'ou on vient....

Et rituellement, au milieu des chorégraphies savantes aux dizaines de danseurs, un moment est consacré à une prestation d'un danseur seul puis d'une danseuse pour le concours du titre envié de meilleur danseur et meilleur danseuse de l'année...

Voici donc celle qui a fait la plus forte impression ce soir là (pas seulement à moi, bande de petits malins..à tout le public et aux journalistes également !)

Océane Ehrhardt du groupe Tamarii Mataiea

Soupir.....

Voilà.. nous sommes de retour a Tahiti pour un mois (de boulot en ce qui me concerne), et le charme est toujours aussi fort...

Au programme, quelques images a venir au retour (pendant les nuits d'insomnie du décalage horaire) et, bien sur, les résultats du concours qui paraitront sur le blog !

Comme je l'avais dit en 2009, la polynésie ... on en revient pas... et une petite musique s'installe au creux de vous pour toujours...

Tahiti, Tahiti e....

Vaiete te tahua,

Tahua tumu noho mai koe...

La riviere qui coule,

La riviere qui coule vit en toi ...

Fariu taku aro,

O tahiti e ....

Reviens moi,

Ô tahiti...

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 19:03

En attendant la reprise des ballades à La Réunion...

Voici un moment de détente....

 

Dans ce monde de dictateurs qui s'acharnent à massacrer leur peuple

et à envoyer les filles dans des camps pour une malheureuse chanson...

On se dit parfois que l'éspèce humaine....est... désespérante..

 

Alors une parenthèse avec d'autres espèces....moins sanguinaires...

la bas...aux Tuamotus..

 

IMGP1508

 

Dans chaque atoll, il y a un motu ou les oiseaux choisissent de se reproduire

à distance de l'espèce humaine..on les comprend..

Et la, ils sont chez eux...dans une ambiance à la Hitchcock...

mais ca ne fait pas peur..c'est juste fascinant..

 

images-reunion4-1408.jpg

 

Les aigrettes patrouillent sur le platier à la recherche de crustacés ou de petits poissons...

 

images-reunion4-1347.jpg

 

Les sternes huppées se reposent avant de partir en chasse en piqué dans les eaux peu profondes du lagon...

 

images-reunion4-1459.jpg

 

Un couple de Noddis bruns se relaye pour surveiller l'unique oeuf de leur  nid posé sur un rocher du platier..

ils sont entourés  d'eau..donc pas de prédateurs..

(en particuliers pas de rats venus avec l'homme dans les motus habités...)

On peut donc poser son nid quasiment par terre...

 

IMGP1514-copie-1.jpg

 

La photogénique sterne blanche ou Gygis...appelée du joli nom de Kirarahu par les paumotus..

Elle a la particularité de pondre son oeuf sans faire de nid, en équilibre sur la fourche entre deux branches..

 

IMGP1510.jpg

 

Et bébé Gygis, une fois éclos restera sur la branche qui l'a vu naitre jusqu'à être capable de prendre son envol..

 

IMGP1515.jpg

 

Petit, il ne faut pas le toucher : sa mère ne reconnaitrait plus son odeur et ne le nourrirait plus..

En revanche, devenu presque mature, à quelques jours de prendre son envol, on peut..

et il saute sur le bras qu'on lui propose comme sur une branche...

 

IMGP1539.jpg

 

Le Fou a patte rouge (Kariga pour les Paumotus) lui, se construit un nid sur les branches blanchies par les déjections qui interdisent cet arbre aux autres éspèces.. comme au restau.. c'est "réservé" !

 

IMGP1520.jpg

 

Et il vous surveille avec son regard "spécial" qui a du lui valoir son nom...

 

Voila...un peu de grâce et de légèreté dans ce monde de gros lourds avec leurs chars et leurs camps...

 

images-reunion4-1395.jpg

 

A bientot..

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 14:33

Chouette, un titre démagogique..ca va augmenter l'audience du blog...

 

Il faut savoir que Google envoie des clients parfois assez inattendus

Par exemple , depuis que j'ai fait un article sur l'équipe de foot féminine

(les pauvres...elles méritaient mieux que la 4° place aux JO, vraiment..)

J'ai des visiteurs qui ont tapés sur Google "Louisa Necib Hot" !

 

Bref, je vous raconterai si ce nouveau titre raccoleur décuple l'audience du blog !

 

Sinon, de retour à la Réunion, pas encore grand chose à raconter,

d'autant que sur 3 semaines, je finis ma deuxieme semaine d'astreinte...

Pas bien le temps de se ballader..

Alors, tant pis pour vous....encore un peu de Polynésie...

Je découvre que, de nos jours, un appareil photo...c'est aussi un caméscope...

je l'avais complètement occulté...mais la bas ...j'étais motivé  ;-)

Ca me permet de poster une vidéo nostalgique du spectacle Tahiti a Mai (soupir...)

Bon, je vous reparle de la Réunion, dès qu'on a pu se ballader....
Allez, Nana..
Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 17:40

En forme de conclusion à nos retrouvailles avec ces iles qui font maintenant partie de nous...

un dimanche d'astreinte me ramène à mes devoirs envers le blog

(amis lecteurs, le savez vous ?  sans les astreintes d'endoscopie...ce blog n'existerait peut-être pas ;-)

 

Un épilogue en images,  3 ans après unanatahiti ,

qui a fait dire à Marianne à son arrivée sur la route de l'aéroport

avec des yeux embués qui ne lui sont pas coutumiers :

"C'est comme revenir chez nous..."

 

images-reunion4-1254.jpg


Les images de carte postale et de lune de miel sont toujours  la..

mais le farniente et les cocotiers, il y en a en beaucoup d'endroits....

un voyage en polynésie, c'est bien plus que cela...

 

images-reunion4-1181.jpg

 

Ce sont les retrouvailles avec votre imaginaire d'enfant

quand vous partiez mouiller votre navire dans une baie du bout du monde, sans savoir ou elle était...

Eh bien, elle est ici ... à Moorea...dans la baie de Cook..

 

IMGP1407.jpg

 

C'est trouver des réponses à des questions...

Il ya bien longtemps, on m'a demandé lors d'un jeu de groupe

quelle était ma couleur..et je n'ai su que dire...

Je me rappelle avoir pensé : "C'est bien une question de fille !"

C''est seulement maintenant que je pourrai lui répondre.. je le sais...ma couleur...c'est le bleu....

 

IMGP1564.jpg

 

Tahiti, c'est découvrir la fascination du monde du silence...

et les heures qu'ont ne voit pas passer

à suivre le ballet incessant de la vie sous-marine..

comme un banc de mulets dans le lagon...

 

images-reunion4-1193.jpg

 

C'est donner un autre regard à la vie d'un couple

qui n'en sort pas métamorphosé .... mais éclairé d'une autre lumière...

 

images-reunion4-1142.jpg

 

C'est se laisser charmer par la grâce d'un peuple...

dont la différence éclaire  les travers de nos sociétés européennes...

 

Bien que, contrairement aux iles dispersées aux quatre coins d'un archipel grand comme l'Europe,

dans l'ile de Tahiti ... la société de consommation soit en train de tout balayer  sur son passage...

 

images-reunion4-0823.jpg

 

A Papeete... l'argent venu de l'ère de l'atome et l'américanisation dévorent tout sur leur passage

et donnent  ces images absurdes de 4X4 rutilants et d'un niveau de vie artificiel

pour la partie favorisée de la population, fonctionnaires, familles des hommes politiques,

tout un microcosme qui affiche le luxe tape à l'oeil d'une bulle économiquement totalement artificielle...

 

images-reunion4-0963.jpg

 

Tandis qu'au fond des vallées de Tahiti, la ou il n'y a pas de travail ni de RSA,

la fin de la manne de l'atome sans remplacement par une activité économique alternative

enfonce une partie de la population  dans la précarité..

Laissés pour compte dont on se demande combien de temps ils vont supporter

les écarts de niveau de vie criants dans une si petite ile...

 

C'est pour cela qu'un voyage ici doit absolument faire passer par les iles...

La ou la société de consommation n'a pas tout dévoré

par exemple à Tikehau, dans l'archipel des Tuamotusou nous avons passés une semaine,

et ou les gens sont restés...comme ca ..

 

Surtout..ne pas aller dans les hotels de luxe ou l'on ne cotoie que les riches étrangers et les couples en lune de miel
Il faut aller dans les pensions la ou on se rappellera non seulement des bleus du lagon..
mais surtout des sourires des Paumotus, les habitants des Tuamotus
et d'un endroit ou tous le soirs, on vous dit en chanson,
"Merci d'être venu jusqu'à nous.."

Allez..Nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 15:27

 

J'ai trouvé à Papeete la suite d'un recueil de nouvelles que j'avais recommandé dans l'autre blog..

Je la recommande à nouveau chaudement à vous lecteurs qui n'avez pas notre chance de pouvoir aller la-bas

Les éditions de Tahiti sont modernes , on peut commander sur Amazon,

pas besoin de 24  heure de voyage hors de prix !

 

PARADIS

 

Des nouvelles douce-amères qui interrogent l'ame polynésienne et sa rencontre avec nous, les Popa'as..

Comme pour l'autre recueil, un extrait..

pour évoquer  la richesse de cette culture,

qui a quelque chose  que nous avons perdu...

culture dont le monde aurait dramatiquement tort de l'oublier....

 

 

La vie est dure dans ces atolls aux ressources très limitées

et il faut vivre tout en préservant les ressources ...

Alors, voici pour vous lecteurs du blog,  la méthode des Tuamotus pour ramasser les oeufs,

rapportée par Alex du Prel :

 

" Chaque atoll possède généralement un ilot ou les oiseaux pondent des milliers d'oeufs, les uns a coté des autres.

En prenant bien soin de ne pas écraser d'oeufs, on y implante un triangle avec des morceaux de corde calés par des blocs de corail, ou en tracant simplement dans le sable des lignes avec une branche.

Puis, l'on déplace délicatement tous les oeufs qui se trouvent à l'intérieur de ce triangle à l'extérieur.

Il faut faire attention de ne pas retourner les oeufs lors de cette opération, car le poussin à l'intérieur pourrait en souffrir.

 

Ensuite, il sufit de revenir le lendemain matin et tous les jours suivants pour ramasser les oeufs qui se trouvent alors à l'intérieur du triangle.

ils sont garantis frais car ils ont été pondus la nuit précédente !!"

 

Voila..

 

Si on me demande pourquoi j'aime la polynésie,

je répondrai peut-être que c'est à cause du ramassage des oeufs d'oiseaux marins aux Tuamotus,

Un endroit ou l'homme ne cherche pas à se rendre maitre de la nature qui l'entoure,

mais ou il a conscience d'en faire simplement partie avec le respect indispensable dû à son Fenua, sa terre nourricière....

 

Et je laisse la parole pour finir à Alex du Prel :

"Sacrifier toute la richesse d'une fragile civilisation si unique (...)

serait un crime impardonnable à l'encontre du futur de notre humanité."

 

Allez... nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 04:00

Au départ de cette escapade en Polynésie, la question était  posée..

N'était-ce pas une mauvaise idée ? Est-ce que cela n'allait  pas faire que raviver la nostalgie ?

 

De retour, grace au décalage horaire, j'ai beaucoup de  temps nocturne

pour chercher la réponse  et en causer sur le blog ...!!!

 

Eh bien, j'en suis sur...Cétait une bonne idée...

 

D'abord l'émotion était intacte, le charme opère toujours..

 

images-reunion4-1421.jpg

 

Et pour la première fois de ma vie,

je me suis senti bien pendant une  période ou j'étais seul..

Ca ne m'était jamais arrivé...

 

Ensuite, j'étais parti frustré en 2009, et avec des regrets qui m'encombraient encore 3 ans après...

Et je viens de comprendre en faisant ce voyage...

Tombé amoureux de la polynésie après Unanatahiti, j'ai vécu le départ comme je vis toutes les séparations

depuis un certain jour de 1964....comme une déchirure irrémédiable et définitive...

 

Et en fait, je le sais maintenant....je n'ai pas perdu à jamais la Polynésie...

Certes je n'y vivrais et n'y travaillerais pas..

mais il ne tient qu'à moi d'y retourner...

Elle est toujours la... je peux la retrouver quand je veux..

 

images-reunion4 1247

 

Et j'y retournerais de temps en temps...c'est aussi simple que ca...

Ce voyage quelque part m'a  un peu guéri...

 

Mais pourquoi je vous racontes tout ca ?

Ben, sans doutes parce que la psychanalyse, ca coute un max ..tandis qu'Over-Blog..c'est gratuit  ;-)

 

Ou, plus sérieusement, parce que ce blog s'adresse à des lecteurs, des lectrices pour certains familiers et fidèles...

Et que je vous connais des douleurs, des blessures...

des blessures anciennes pour certains , des souffrances  récentes pour d'autres..

 

Cet article est  pour vous..pour qu'il vous donne des idées

On n'est pas condamné à rester fixé sur ce qui s'est passé et nous a fait souffrir..

On peut remettre a sa place ce qui nous a fait mal pour ne plus que ca prenne toute la place

et que ca arrete de régir notre comportement et nos vies..

 

On peut toujours partir en voyage de mille manières et se redécouvrir...

Moi c'était la Polynésie..mais il y a un voyage pour chacun...

 

Il y avait à coté de Nîmes un endroit à part qui s'appelait Le Grand Clary

qui se voulait "l'école de la vie"...

On y comprenait que la vie est une ballade à cheval..

Ce n'est pas possible de ne pas tomber un jour.. c'est obligé....

On se fait mal, parfois terriblement...

Et on a le choix entre rester à terre ou remonter à cheval..

 

A mon sens, ce qui fait de nous des etres humains,

c'est de remonter à cheval... et de repartir... ailleurs....

 

images-reunion4-1486.jpg

 

Je souhaite a tout ceux qui me lisent de toujours garder un désir de voyage..

 

Allez...

 

Nana !

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Retour à Tahiti
commenter cet article