Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2015 5 25 /12 /décembre /2015 13:02

D'astreinte pour Noel à la Réunion (il en faut bien un...) pendant que la famille est réunie là bas dans le Vercors... c'est un peu " mol " comme on dit ici...

Or donc, que voila un moment propice pour la nostalgie des voyages familiaux du passé...

Et.... un article Time machine, un !

En été 1994, les enfants avaient..(voyons...je pose 4 et je retiens 2...) Oui, c'est ça ...7 et 6 ans !

Et, confortés par leur enthousiasme lors des vacances dans l'ile de beauté les années précedentes, nous avons à nouveau replongés dans notre addiction aux terres lointaines et aux grands espaces, au risque assumé de les contaminer à leur tour ;-)

Destination, la Norvège....qui me faisait rêver depuis que je suis enfant...

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

...

La Norvège..c'est grand !

Il faut faire des choix pour un voyage de 3 semaines...

Nous avions choisi d'atterrir à Bergen pour un trajet en camping-car le long de la cote le long des fjords escarpés jusqu'à Trondheim, puis de relier ensuite en train de nuit la zone au delà du cercle polaire... (pas le temps de faire la route !)

Objectif : passer 10 jours loin de tout dans les iles perdues des Lofoten et y rencontrer le soleil de minuit...

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Bergen, l'ancien port hanséatique, semble tout droit sortit du passé... et vous plonge d'emblée dans une ambiance nordique et d'un autre siècle..

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Ce fut notre première expérience du camping car....avant bien d'autres ....

Je crois que nous aimions tous autant petits et grands ces retrouvailles intimes dans l'espace clos qu'est un camping-car, les uns sur les autres, ou l'on se délectait une fois par an de baigner au plus profond du cocon de notre famille...

Et , alors que des kilomètres en voitures en France semblaient interminables...

Le camping car avalait les kms au sein des grands espaces à la plus grande joie de tous..

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

C'est que..les paysages sont gratifiants...la Norvège..c'est beau !

Même en juillet, si la route côtière qui longe les fjords est évidemment dégagée..un tout petit peu plus haut...la neige n'est quand même jamais bien loin !

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Vous reviez de minuscules villages au fond de chaque fjord, comme perdus au bout du monde dans une ambiance de nature sauvage ?

La Norvège ne vous décevra pas !

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

...

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Les vallées perdues ou vous semblez etre le premier a vous aventurer ?

Idem, elles sont au rendez-vous !

Les cascades à chaque virage de la route ?

Il n'en manquera pas une !

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Les grands troupeaux de rennes ?

Ah là, par contre...c'est surement plus haut en Laponie....

parce que sur la côte Sud ouest de la Norvège, ils étaient peu nombreux ;-)

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

...

Arrivés à Trondheim, après avoir rapidement joués les touristes dans cette jolie ville aux églises en bois...

Nous avons laissés le camping-car car la route aurait été trop longue.. et le train de nuit nous a emmené vers notre rêve, au nord du cercle polaire..

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

C'était il y a...23 ans...mais je doute que les iles Lofoten aient beaucoup changé : elles ont été à la hauteur de notre imaginaire..et doivent toujours, je pense, être une destination d'exception...

C'est en Ferry qu'on relie Bodö, la ville cotière ou nous avait laissé le train pour gagner Svolvaer, la "capitale" des Lofoten... puis notre petite maison de location perdue au bord de son fjord brumeux..

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Les enfants en voyage...

Ca reste une de mes grandes émotions...

Cet enthousiasme et cette faculté de s'étonner de tout... résonnait visiblement avec la mienne (à l'évidence resté quelque part un gamin qui n'a pas bien accepté de grandir)

Je me sentais à leur diapason ... et j'adorai ça !

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Les Lofoten, c'est ça ..

De minuscules villages de pêcheurs aux couleurs vives ou toute la vie est dédiée à la mer...

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Ou on reste rêveur de ce que doit être la vie ici, certes mariés à l'océan pendant les mois d'été mais aussi dans la solitude brumeuse et glacée des longs mois de la nuit hivernale...

Alors tellement ces mois de lumière sont précieux..que pour ne pas en perdre une miette...il n'y a pas de volets !

C'est le seul truc qui était dur pour les enfants : dormir, pour eux, c'est quand il fait nuit ...

Alors quand il ne fait jamais nuit..on ne sait plus du tout quand il faut dormir !

(bon, c'était un peu pareil pour nous, c'est vrai...)

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Aucun voyageur dans les Lofoten n'oubliera les morues qui sèchent au porche des petites maisons colorées, pas plus qu'il n'oubliera l'odeur !

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Chaque petit port de quelques dizaines d'âmes, blotti au creux d'un fjord, dégage une poésie qui lui est propre

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Parce qu'ensuite, une fois parti du village... les paysages sont rudes et désolés....

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

...

Dans cette ambiance brumeuse et de sommets enneigés, l'eau coule de la montagne à chaque instant..

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Comme un raccourci ironique à l'actualité, le front d'un glacier toujours impressionnant à voir de près, dont on peut se demander ce qu'il est devenu à l'aune du changement de climat dont on ne parlait encore que peu en 1994....

Time machine 1994 : au pays du soleil de minuit...

Et pour finir, le fjord brumeux ou l'on descendait du ponton de la maison faire une ballade en canot pour pêcher la morue (quoi faire d'autres dans les Lofoten ?),

loin...si loin de notre vie habituelle.. et ou s'est scellé notre désir à tous les 4 de revivre chaque été ces moments en famille à la découverte du monde...

La suite de Time machine en 2016, si ça vous plait...

En attendant.... Joyeux Noel !

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans Time machine
commenter cet article

commentaires