Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 17:58

Le mois de mai est ludique dans notre vie à La Réunion.

Non seulement les WE à rallonge sont sources de balades, et si une éruption s'y met, ça dépasse tout..comme vous l'avez vu...

Mais ici, mai, c'est le temps des festivals... festival du spectacle de rue à Saint Leu dont on n'a pas ramené de photos (désolés..) ...festival du film sous marin à Saint Gilles, festival de musique à Saint Pierre dans 8 jours (Le célèbre SAKIFO : on vous en reparlera..)

Mais avant tout... notre festival fétiche, celui auquel on est accro..

Mai : le mois du festival du film...

Le festival du film d'aventures ...

On ne peut plus s'en passer, et on n'est pas les seuls :

Toutes les places partent sur internet en moins de 48 heures, tous les gens qui y sont allés une fois ne rêvent que de l'année suivante...

On y vit des moments précieux...

L'association "Au bout du reve" depuis 11 ans porte à bouts de bras un festival à part,

1) ou les auteurs du film viennent vivre avec une émotion visible 10 jours de partage, avec le public, mais aussi entre eux, avec les réunionnais, grands et petits, et une équipe de bénévoles enthousiaste et chaleureuse qui les fait danser avec le public à la fin du festival !

2) ou les spectateurs viennent non seulement partager des aventures humaines sur grand écran, mais surtout ensuite dans la salle, en rencontrant les auteurs des films toujours passionnants et tres souvents émouvants par leur message d'humanité..

Alors pour le partager un peu avec vous... un petit échantillon en images des films de cette année..

Mai : le mois du festival du film...

"Un monde de glace" de Laurent Marie et Jerome Maison, qui raconte le voyage en antarctique (en voilier s'il vous plait!) de 3 apnéistes plongeant à la découverte de la face cachée des icebergs et des mammifère marins...

Mai : le mois du festival du film...

Et , je peux bien vous le confier... l'Antarctique...ça me hante...

Je ne sais pas encore comment ou quand..mais je sais que je ne voudrais pas quitter cette terre sans avoir vu ça de mes yeux...

Et ce n'est pas un festival comme ça, à écouter les gens raconter comment ils ont réalisé leurs rêves les plus fous, qui est de nature à étouffer ce désir qui me vient de si loin, depuis mon enfance...

Un jour...

Un jour viendra...

Mai : le mois du festival du film...

"Le Tour de la France, exactement" de Lionel Daudet, un alpiniste célèbre qui s'est mis en tête de faire le tour de la France le long du tracé exact de la frontière, avec notamment les cretes vertigineuses des alpes et des Pyrennées, défi pour l'alpiniste qu'il est, mais aussi les interminables cotes maritimes en kayak de mer ou sur les sentiers cotiers en VTT..

Voyage ou il touche du doigt l'absurdité d'une ligne prétendant séparer les hommes et les faire s'entretuer depuis si longtemps alors que le paysage ..de chaque coté...est le même...

Mai : le mois du festival du film...

"Reves du nouveau monde" de Séverine et Renaud Borjea, et leurs deux enfants : le voyage de 8 mois d'une famille qui a tout laisser tomber pour sillonner l'amérique du Sud en camping car, comme ici, le désert de sel de Bolivie

pas le plus spectaculaire, mais forcément très touchant..

D'une part vivant à La Réunion et spectateurs fidèles depuis 10 ans du festival, c'est devant les films du festival et en écoutant les aventuriers que leur désir d'ailleurs les a saisit et les a fait tout quitter...ce qui ne pouvait que toucher les organisateurs !

Et d'autre part, des flashs nous revenaient forcément ... de nos propres milliers de kms en camping car en Amérique du Nord avec nos deux héros à nous.. mais c'est une autre histoire..

Mai : le mois du festival du film...

"Des marins pas comme les autres"

2 marins confirmés, Eric Bellion et Pierre Meissel ont eu a coeur de faire une éloge de la différence dans un film incroyable : composer un équipage improbable de gens n'ayant rien à voir avec le monde des courses de voile e haut niveau (une n'avait jamais mis les pieds sur un bateau), avec deux handicapés (un aveugle et un handicapé des membres inférieurs) et de montrer qu'après un an d'entrainement, ils pouvaient rivaliser dans des courses prestigieuses avec des professionnels de la course à la voile..

Et ils l'ont fait ! en arrivant 8° d'une course mythique sur plus d'une centaine de voiliers de course !

Ils portent à bout de bras leur message que la différence, ça enrichit....et c'est compétitif !

Et, bon sang..qu'est-ce que ça fait du bien de voir ça en ce moment..

Mai : le mois du festival du film...

"Defi Kite au féminin".. le récit, plus intérieur de Sophie Bernier,

Une infirmière qui bosse ici à Saint Denis... et qui s'est mis en tête, alors qu'elle n'avait que 30 heures de pratique à son actif et ne possédait même pas sa propre planche (!) ..d'être la première femme à relier l'ile Maurice à la Réunion en Kite, après une rencontre avec un des deux seuls hommes qui l'on fait!

Et, puisqu'il faut bien un coup de coeur.. je vous met la bande annonce dudit coup de coeur :

"Solidream" de Brian Mathé, Morgan Monchaud et Siphay Vera

Le Tour du monde en vélo, pendant 3 ans, de défis fous en défis improbables... de 3 potes qui veulent démontrer que la solidarité et l'amitié soulèvent des montagnes (ou plutot permettent de les gravir en vélo..) sans rien d'autre qu'un vélo, une caméra et des cartes SD, en se débrouillant pour boire , manger et se loger grace aux rencontres sur le chemin...

Ce film vraiment incroyable (ils osent vraiment n'importe quoi..) montre que rien n'est impossible..à condition d'etre solidaires...

Et que ça soit possible dans ce film est un cadeau précieux...

Comme dit le proverbe africain ramené de leur voyage :

"Tout seul, on va plus vite..

mais à plusieurs, on va plus loin..."

Voilà.. Je pense (j'éspère !) que vous comprenez mieux à la fin de cet article pourquoi on ne peut plus se passer du festival du film d'aventures de La Réunion quand on y a gouté une fois...

D'une part parce qu' en sortant des ces 3 jours, on se dit que comme dans une réplique d'un vieux film,

Certes, ce monde est triste, mais il est beau aussi...comme sont beaux également certains des hommes qui le parcourent...

Et je vous laisse avec cette jolie phrase entendue dans un des films :

"Un rêve qu'on a tout seul, ce n'est qu'un rêve..

mais un rêve qu'on partage.... devient une réalité."

Partager cet article

Repost 0
Published by olivier et marianne - dans cinema
commenter cet article

commentaires